Domaine de Juchepie : un must de la vallée du Layon

fin de la vente : 19/03/2017

Nous voici aux Quarts, au cœur de l’Anjou noir et de l’appellation Coteaux-du-Layon Faye, chez l’un des vignerons les plus attachants et les plus inspirés qu’il nous ait été donné de rencontrer ces dernières années : bienvenue chez Eddy et Mileine Oosterlinck ! Rien ne prédestinait pourtant Eddy, quincailler dans la région flamande de Gand, à devenir l’un des vignerons les plus respectés de l’Anjou. Grand amateur et fin dégustateur des blancs ligériens, secs et moelleux, Eddy cherche seulement une maison de vacances lorsqu’il tombe sous le charme, en 1985, d’une longère nichée à Juchepie, au sommet d’un coteau planté de vieilles vignes, surplombant le Layon.

Très vite pourtant, Eddy, porté par une géniale intuition et son goût avisé pour les Coteaux du Layon, perçoit le potentiel de ce terroir de schistes et de roches volcaniques, au climat doux et ensoleillé. Pendant 15 ans, Eddy et Mileine vont peu à peu se constituer un joli patrimoine de vieilles vignes de chenin, pour finalement s’installer en 2001 au milieu de leurs 6 hectares. Orienté majoritairement au Sud, protégé de tout côté par les friches boisées avoisinantes et ouvert seulement à l’Ouest vers la rivière, ce petit bijou présente les caractéristiques idéales pour que le chenin exprime avec justesse les qualités du terroir et qu’il s’enrichisse, les meilleurs années, de la pourriture noble qui lui va si bien !

Eddy a compris d’emblée que le chenin possédait, comme le riesling (son lointain cousin selon certains ampélographes), une extraordinaire capacité à transmettre dans le vin tout le caractère de sa terre d’origine. Encore faut-il que le terroir soit vivant, pour permettre cette symbiose entre la plante et son environnement. C’est donc tout naturellement qu’Eddy se tourne vers les méthodes culturales biologiques et la bio-dynamie, car pour lui, « le vin se fait dans les vignes, pas dans la cave ».

Fort d’un raisin sain, concentré, atteint par la pourriture noble pour réaliser ses extraordinaires moelleux et liquoreux, ou à juste maturité pour ses Anjou secs, Eddy pratique ensuite une vinification très peu interventionniste : un pressurage lent et précautionneux dans d’anciens pressoirs verticaux manuels, fermentation et élevage en barriques de chênes le plus souvent sans bois neuf et sans aucun intrant (le soufre n’est utilisé ici qu’a minima au moment de la mise en bouteille). Le seul objectif est de laisser tranquillement « respirer » le vin, pendant 12 à 18 mois, afin qu’il trouve naturellement ses équilibres.

En sec comme en moelleux, le résultat est épatant de justesse, d’ampleur et possède une personnalité vraiment à part. Lorsque l’on a goûté aux blancs de Juchepie, il est rare que l’on n’en devienne pas un fan. C’est bien notre cas : l’exubérance et la gourmandise du fruit sont partout, portées par une acidité mûre, et toujours merveilleusement équilibrées par une trame minérale affirmée, épicée, qui vous emporte très loin. Soyons clairs, pour nous et pour de très nombreux amateurs, les vins de Juchepie constituent une des plus originales et captivantes expressions du chenin de Loire ! Une rareté à découvrir d’urgence.


  • Ce Clos de Juchepie est un véritable concentré de fruit et de terroir, à l’ampleur et la persistance hors du commun. Un pur moment de plaisir et un vrai festival d’arômes, entre fines nuances florales, pierreuses, épicées et fruitées. Quelle profondeur en bouche! Quelle sapidité! On adore.

    expert
    Note moyenne des experts
    16.5/20
    Voir la fiche détaillée
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Leçon de style sur un grand millésime par un des maîtres des chenins moelleux : le botrytis a parfaitement joué son rôle! Superbe concentration des arômes, entre fruits au sirop, épices douces et notes fumées, texture veloutée, sucrosité parfaitement intégrée, belle acidité rafraîchissante... un modèle du genre!

    expert
    Note moyenne des experts
    18/20
    Voir la fiche détaillée
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • 15 années en cave : voilà le temps idéal pour que ce moelleux révèle toute sa classe et sa complexité aromatique. Epatant d'équilibre entre gras, arômes rôtis et miellés, expression du sol évoquant les sous-bois, juste acidité et beaux amers sur la peau d'orange confite, la cuvée Les Quarts nous enchante!

    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 3 %