Clos Saint-Vincent : le joyau du pays niçois

fin de la vente : 21/04/2017

C’est à l’ouest de Nice, à quelques centaines de mètres seulement du cœur de ville que se niche la surprenante et encore trop méconnue appellation Bellet. Véritable petit bijou du vignoble provençal, occupant des coteaux souvent vertigineux, cultivés en terrasse, cette appellation de poche (à peine 45 hectares aujourd’hui) produit pourtant des vins réputés depuis l’époque romaine ! Plus près de nous, elle fut classée dès 1941 et présente l’originalité de produire une majorité de blancs, issus du fameux « rolle », nom provençal du vermentino.

S'il est un domaine qui fait rayonner, depuis plus de 20 ans, bien au-delà du pays niçois les blancs de Bellet, c’est bien le Clos Saint-Vincent, véritable joyau niché sur la colline de Saquier. C’est en 1993 que la famille Sergi décide de racheter ce petit domaine, créé dans les années 1950 mais malheureusement laissé peu à peu à l’abandon. A partir des deux hectares plantés, Gio Sergi va alors se lancer dans la folle aventure de redonner à ce nom et ce terroir d’exception la place qu’ils méritent. Malgré un relief extrêmement difficile et accidenté, Gio replante patiemment les friches en restanques tout en redynamisant les quelques vieilles vignes encore présentes en adoptant les principes de la bio-dynamie. Il n’hésite pas non plus à convertir le domaine aux méthodes culturales biologiques, au prix d’efforts colossaux quand on connaît la difficulté à travailler les sols sur ces terroirs escarpés…

Gio ne s’arrête pas là et décide de vinifier ses vins « à la bourguignonne », pratiquant, après une rapide macération pelliculaire et un pressurage très doux, une vinification en barrique et demi-muids, suivi de longs élevages en fûts. Il n’est pas question pour Gio de se contenter de produire un joli blanc de Provence. Pour lui, ce terroir original mêlant calcaires, galets roulés et poudingues sableux, couplé à un micro-climat à la fois très ensoleillé et rafraîchi par le mistral et la brise marine, doit permettre de produire un grand blanc de terroir, complexe, profond, voluptueux et, bien sûr, apte à une belle garde.

A travers ses deux cuvées, dont la rarissime et déjà culte Vino Di Gio, produite à 600 exemplaires à peine, Gio nous montre avec beaucoup de panache qu’il a remporté son pari haut la main. Les blancs du Clos Saint-Vincent blufferont plus d’un amateur, même très avisé !


  • Ce Clos Blanc révèle un style unique, parfaite et originale synthèse entre ses racines sudistes affirmées et un style profond et vertical allant regarder du côté de la Bourgogne. Bouquet sophistiqué, élevage parfaitement fondu, belle structure en bouche où la fine assise minérale est enrobée de fruit mûr, ce Clos blanc dégage un charme fou !

    expert
    Note moyenne des experts
    16.5/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Ce Vino di Gio est un de ses grands blancs inclassables et impressionnants d'envergure. Sa profondeur, sa classe et sa vibration minérale pourraient vous emmener, à l’aveugle, du côté de Chassagne ou de certains grands crus alsaciens solaires et minéraux. Une rareté absolue que l’amateur se doit d’avoir goûté une fois dans sa vie ! Splendide.

    expert
    Note moyenne des experts
    17/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 3 %