Stéphane Ogier : le virtuose d'Ampuis

fin de la vente : 26/11/2017

Lorsque l’on croise Stéphane Ogier, à l’allure toujours juvénile et athlétique, on peine à croire qu’il fête cette année ses 20èmes vendanges ! Voici pourtant 20 ans que ce surdoué de la vigne et du vin écrit, au Domaine familial, une des plus belles pages de l’histoire récente des vins de Condrieu et Côte-Rôtie. Il faut dire que Stéphane n’a pas attendu bien longtemps pour trouver sa voie : ce natif d’Ampuis, fasciné par ces pentes abruptes, sculptées en chaillées, qui s’érigent comme les gardiennes du fleuve, décrète à 6 ans qu’il veut devenir vigneron ! Il vient de voir Michel, son père, vinifier pour la première fois, en 1983, quelques fûts de Côte-Rôtie… ce père qui jusque-là vendait ses raisins au négoce.

S’ensuit dès 15 ans un passage décisif au lycée viticole de Beaune : c’est certainement là qu’il commence à se forger ses convictions, qui ne le quitteront plus. D’abord, cette idée que le vin se fait avant tout à la vigne, surtout lorsque l’on a la chance de travailler des terroirs d’exception, comme ceux d’Ampuis. Ensuite cette recherche de finesse et d’élégance dans les vins : concentration oui, puissance non, intensité aromatique oui, lourdeur non… Un sens très aigu du travail à la cave que Stéphane peaufine en Afrique du Sud, où les vignerons, à défaut d’avoir de très grands terroirs, savent parfaitement en révéler les moindres qualités.

Dès son retour au domaine familial en 1997, Stéphane n’a de cesse d’acquérir de nouvelles parcelles, souvent en friches ou dévolues aux arbres fruitiers, pour retrouver des terroirs anciens. Il a tout de suite compris que le prix de ces terrains de Condrieu et Côte-Rôtie atteindrait bientôt des sommets vertigineux… Sous l’œil bienveillant de son père, dégustateur hors-pair et véritable modèle dans la précision du travail à la vigne, Stéphane va largement changer la physionomie du Domaine : de 3 petits hectares en Côte-Rôtie, on est aujourd’hui passé à près de 30, répartis sur les meilleurs terroirs de Côte-Rôtie, Condrieu, Saint-Joseph et Seyssuel.

Aujourd’hui, Stéphane collectionne les succès…et les 100/100 chez R. Parker ! A chaque dégustation, au marché des vins d’Ampuis en particulier, ses blancs se distinguent par leur finesse et leur personnalité : toujours intenses dans leur aromatique, ils conjuguent à la perfection l’intégrité du fruit, la densité et la profondeur qu’apportent les sols de granit, et la fraîcheur, qui fait parfois défaut aux blancs rhodaniens et qui, ici, dynamise remarquablement chaque vin. Avec Stéphane, la finesse est partout, et on en redemande !


  • Un modèle de Saint-Joseph, ode vibrante à la puissance de la marsanne et aux terroirs granitiques du Nord de l'appellation. Particulièrement juteux et persistant, oscillant sans cesse entre fruit et minéral, ce "Passage" vous régalera sur les 5 prochaines années, pour accompagner une poule farcie ou un risotto à la truffe blanche!

    expert
    Note moyenne des experts
    17/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Dans ce superbe millésime de finesse et de fraîcheur, Stéphane Ogier nous donne une leçon de style et de terroir : ce Condrieu est éblouissant d'équilibre et d'éclat, de suavité et de profondeur. Gourmand, velouté en bouche et pourtant floral et aérien aussi, toujours distingué, toujours frais et dynamique : imparable!

    expert
    Note moyenne des experts
    17.2/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Dès le premier nez, ce Condrieu affiche une rare sophistication et vous plonge dans un univers à la fois gourmand et plein de mystère : la bouche est délicieusement charnue, pleine de fruit, mais très vite on retrouve cette sensation de finesse et de pureté qui signe ce grand Condrieu, minéral et tellement persistant. Un must.

    expert
    Note moyenne des experts
    18/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 3 %