Les Héritiers du Comte Lafon : une leçon de style à Mâcon

fin de la vente : 24/09/2016

Figure emblématique de Meursault et de l’excellence bourguignonne, vinificateur mondialement reconnu et admiré, Dominique Lafon a décidé en 1999 de jeter son dévolu sur le Mâconnais, convaincu, avant beaucoup d’autres, de la qualité exceptionnelle de ces terroirs à dominante calcaire, du sud de la Bourgogne. Ici, une histoire géologique mouvementée a créé une véritable mosaïque de sols et sous-sols, aussi bien granitiques que calcaires. En « maître » du chardonnay, c’est bien sûr sur les coteaux argilo-calcaires que Dominique Lafon a choisi de s’implanter.

Le Domaine des Héritiers du Comte Lafon est né : il compte aujourd’hui plus de 20 hectares de vignes majoritairement répartis sur 3 grands secteurs. Le vignoble « historique » du Domaine dans le secteur de Milly-Lamartine et Bussières, dont sont issues les fameuses cuvées Clos du Four et Le Monsard, le secteur de Chardonnay, dont on dit que le cépage éponyme pourrait être issu, et le secteur de Viré-Clessé où le Domaine possède depuis la fin des années 2000 plus de 6 hectares de vignes. L’histoire est encore en train de s’écrire, puisque le Domaine exploite depuis peu des vignes en Saint-Véran et Pouilly-Fuissé…

Soucieux, comme à Meursault, de permettre à une vigne parfaitement saine d’exprimer toutes les qualités de son terroir, Dominique Lafon conduit depuis 2003 ses vignes mâconnaises en culture biologique et en bio-dynamie. Depuis une dizaine d’années maintenant, c’est la très talentueuse Caroline Gon qui a la charge de la conduite des vignes et des vinifications, sous l’œil affûté et bienveillant de Dominique Lafon.

Leur recherche d’une expression fidèle et nuancée des terroirs passe par une approche parcellaire très poussée de la vinification et de l’élevage, et par l’utilisation de grands contenants, foudres et demi-muids, évitant ainsi l’écueil de vins trop marqués par le bois.

Lors de notre dernière dégustation au Domaine, nous avons été particulièrement séduits par la densité, la pureté et la personnalité affirmée de chaque cuvée. Le fruit, d’une parfaite maturité, est fort gourmand, tandis que chaque terroir livre avec élégance tantôt sa minéralité, tantôt son bouquet floral ou épicé, dans des vins à l’allonge toujours impressionnante.

Un must absolu de la Bourgogne méridionale…


  • Ce Mâcon-Bussières, traditionnellement puissant et solaire, s'avère en 2013 nettement plus floral, avec ses notes de violette et de miel d'acacia. La belle maturité du fruit s'exprime dans une bouche juteuse et gourmande, aux accents de pâtisserie fine. Très bel élan dans une finale légèrement iodée : un très joli vin de gastronomie.

    expert
    Note moyenne des experts
    16.4/20
    Voir la fiche détaillée
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Cuvée emblématique du Domaine, ce Clos du Four impressionne par sa profonde verticalité, sa fraîcheur en bouche, son allonge et sa tension minérale. S'il existait des premiers crus dans le Mâconnais, nul doute qu'il en ferait partie : un modèle d'élégance et d'équilibre!

    expert
    Note moyenne des experts
    17.2/20
    Voir la fiche détaillée
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Véritable modèle pour toute une appellation, ce Viré-Clessé respire l'élégance et la sérénité : nez délicieusement floral, fruit et fraîcheur en bouche, minéralité vibrante et allonge impressionnante sur de beaux amers... ce vin est taillé pour une belle garde et une gastronomie raffinée. Bravo!

    expert
    Note moyenne des experts
    16.7/20
    Voir la fiche détaillée
    Bon d’achat Fidélité : 2 %