Eric Morgat à Savennières : un millésime 2015 au sommet

fin de la vente : 31/07/2017

Issu d’une famille vigneronne à Beaulieu-sur-Layon, Eric Morgat est à peine âgé de 25 ans lorsqu’il décide, en 1995, de se lancer dans un pari un peu fou : voler de ses ailes et créer son propre domaine viticole en achetant des parcelles en friche ou d’anciennes vignes à l’abandon sur les meilleurs terroirs de Savennières. Guidé par une passion totale pour le chenin et les coteaux volcaniques et schisteux qui surplombent la Loire, Eric va ainsi pouvoir exprimer pleinement son goût pour l’aventure et sa quête d’une perfection, d’une vérité dans le vin.

Après des travaux herculéens de défrichage et de replantation, Eric Morgat a également mené de longues et fastidieuses recherches pour identifier et faire vivre les différentes variantes historiques de chenin. Sa parcelle du Clos Ferrard constitue aujourd’hui un véritable conservatoire du chenin ligérien : 37 variétés y cohabitent !

Aujourd’hui, Eric dispose d’un patrimoine de vignes d’une qualité exceptionnelle, sur les meilleurs terroirs de schistes de Savennières, qu’il s’agisse des schistes verts de la Roche-aux-Moines, ou des schistes gréseux exposés au levant de l’historique Clos de La Pierre Bécherelle. Patiemment mais résolument, Eric s’est doté des moyens de vivre pleinement sa passion, sans jamais transiger sur ses convictions que l’on pourrait résumer ainsi : le vigneron est au service de la plante et du sol et pas l’inverse. La culture biologique, l’enherbement naturel des sols sonnent ici comme des évidences !

Cet infatigable expérimentateur est aujourd’hui solidement installé dans le gotha des meilleurs vignerons ligériens : centré sur l’élaboration de blancs secs, mieux à même selon Eric d’exprimer la quintessence du terroir, il livre, après de longs et fins élevages (environ 20 mois) en fûts puis en cuve, des vins amples, au fruit juteux et gourmand, dans leur jeunesse, et d’une immense profondeur minérale après quelques années de garde. Si le statut de Grands Crus existait en Loire, nul doute que les Savennières d’Eric Morgat y figureraient aux premiers rangs !

Le millésime 2015 offre une générosité de fruit et de texture hors du commun. Et toujours cette sophistication qui magnifie ces terroirs de schistes, entre notes florales, minéralité pierreuse et saline et sensations aquatiques. Encore une fois, les cuvées Litus et Fidès se hissent avec classe et puissance au sommets des appellations Anjou et Savennières. Le chenin dans toute sa plénitude !


  • 33,00 €

    Pomme, abricot et fruits exotiques, accompagnés de notes évoquant les herbes séchées, dominent un nez particulièrement gourmand, évoquant quelques grands blancs méridionaux. Mais la fraîcheur et la minéralité saline en bouche nous rappellent que nous sommes bien au cœur de l’Anjou. Un très beau vin de gastronomie, idéal sur une cuisine exotique.

    expert
    Note moyenne des experts
    16.8/20
    Voir la fiche détaillée
    33,00 € / BOUTEILLE
    Ajouter au panier
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Pomme, pêche blanche et fruit de la passion, accompagnés de notes florales, évoquant l’acacia, le cerfeuil, l’infusion de tilleul et de verveine, dominent un nez à la fois charmeur et élégant. La fraîcheur des agrumes et de fines saveurs mentholées, ainsi qu’une belle minéralité saline, nous rappellent que nous sommes bien au cœur de l’Anjou.

    expert
    Note moyenne des experts
    17.2/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Un grand Savennières dense et complexe, au fruit mûr et juteux, évoquant la camomille séchée et l’acacia, la pomme, l'ananas et les agrumes, la pierre à fusil, le beurre salé, l’amande grillée ou le miel. Pureté et densité en bouche, tension, salinité, allonge impressionnante : un sommet de l'appellation, prêt pour une garde d'au moins 10 ans!

    expert
    Note moyenne des experts
    18/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 3 %