Château de la Maltroye : icône de Chassagne-Montrachet
Château de la Maltroye - Santenay 1er Cru La Comme 2015

Fin de la vente : 04/02/2018

Nouveau

Au sud de Chassagne-Montrachet, le vignoble de Santenay a longtemps tiré sa belle réputation par la densité très « charpentée » et la complexité des pinots noirs qu’il produit. Pourtant, certains terroirs de la partie nord du finage, du côté de Santenay-le-Bas, conviennent aussi fort bien au chardonnay.

C’est le cas de ce 1er Cru La Comme, peut-être le meilleur terroir à blanc de Santenay, qui se situe, dans le prolongement direct des premiers crus méridionaux de Chassagne-Montrachet. Il partage avec eux, sa position idéale de mi-coteau, autour de 300 mètres, et un sol marno-calcaire assez caillouteux qu’apprécie le chardonnay.

Jean-Pierre Cournut exploite ici, près du moulin de Sorine, une grande parcelle de 3 hectares de vieilles vignes, dont 2 sont dévolus au chardonnay. Par sa position méridionale, ce 1er Cru La Comme est une des premières parcelles vendangées au Domaine : ce fut le cas dans les derniers jours du mois d’août sur le millésime 2015, solaire et précoce.

Après un pressurage très délicat, la fermentation alcoolique se déroule en cuve, à basse température, avant que le vin ne passe en fûts pour un élevage d’un an environ, dans les splendides caves du Domaine, creusées au 15ème siècle. Ce Santenay en étonnera certainement plus d’un : d’abord par ce premier nez grillé, aux notes marquées de pierre à fusil et sésame grillé, qui révèle la minéralité du sol et un magnifique travail sur la réduction. Mais aussi par cette fraîcheur qu’il dégage ensuite, aussi bien dans son bouquet qu’en bouche : le pamplemousse côtoie le chèvrefeuille, la pêche blanche s’enrobe d’une touche gourmande de crème fouettée, légèrement vanillée…

On sent dans cette matière ample, généreuse, que le vin a su parfaitement se nourrir de ses lies, tout en conservant la fraîcheur et la finesse de son terroir : il nous montre aujourd’hui une complexité, un dynamisme, un équilibre entre puissance et fins amers revigorants, que nous n’avions jusqu’ici rarement trouvé dans un Santenay ! Nul doute qu’à l’aveugle, vous serez nombreux à le placer du côté des meilleurs premiers crus d’altitude de … Chassagne-Montrachet, Caillerets ou Grandes Ruchottes par exemple. Un vrai coup de cœur !

Copyright 2017 La Route des Blancs - Tous droits réservés
Vente terminée
img-prod1

Dégustation
et accords


Robe : Jaune dorée, reflets verts

Nez : Puissant et frais : sésame grillé, pierre à fusil, fleurs blanches (chèvrefeuille), pomme, pêche blanche, pamplemousse, beurre frais, crème fouetté légèrement vanillée.

Bouche : Du gras et de l'ampleur en attaque, resserrée par sa trame minérale, épicée, aux fins amers revigorants. Sensation énergique de fraîcheur sur la finale. Très belle persistance.

Accords mets-vins : Palourdes à la crème, risotto aux Pétoncles ou Saint-Jacques, volaille pochée accompagnée de sa sauce Poulette. Langres ou époisses pas trop affinés.
img-prod2

Conseils
de service


À consommer :
Dès aujourd'hui et jusqu'en 2025

Température de service : 12 à 13°

Ouverture : Aération d'une heure en bouteille épaulée
img-prod3

Caractéristiques
techniques


Appellation : Santenay

Millésime : 2015

Type : Vin blanc tranquille sec

Cépage : Chardonnay

Culture : Raisonnée
expert
Notes et récompenses
Note moyenne des guides 16.9/20
Vin noté

91/100

“This is also moderately reduced and again, I would suggest a thorough aeration if you're going to crack a bottle young. On the plus side there is a terrific sense of energy to the beautifully well-delineated middle weight flavors that possess a palate feel that is akin of rolling small pebbles around in your mouth, all wrapped in a textured, intense and unusually dry finish in the context of what is typical for the vintage. This is excellent and worth a look.”

Vin noté

15.5/20

Domaine noté

“(Mill 2014) L'aspect tendu du nez, qui dénote ici une présence réductive mesurée et d'un travail sur lies précis, s'associe en milieu de bouche à l'ampleur solaire, mielleuse, tropicale d'un vin qui se veut exubérant tant par sa maturité de fruit que par sa mâche d'argile durant la persistance aromatique intense.”

A propos du domaine : Facilement reconnaissable à ses tuiles vernissées, ce château du XVIIIe siècle posé sur des caves du XVe est une possession de la famille Cournut depuis 1940. Jean-Pierre Cournut en est aujourd'hui le garant méticuleux et y produit des vins d'un raffinement et d'une distinction exemplaires.

les autres vins de la vente...