A Saumur, Thierry Germain illumine le millésime 2020

fin de la vente : 21/03/2022

Doit-encore présenter Thierry Germain tant le Domaine des Roches Neuves qu’il a repris dans les années 1990 rayonne aujourd’hui au firmament des signatures absolument incontournables de notre vignoble ? A la suite du célèbre Clos Rougeard, précurseur en la matière, Thierry a largement contribué à replacer les terroirs de Saumur au cœur de la carte des très grands vins, en blanc comme en rouge.

La vigne et le vin, il est clair que Thierry l’a dans son ADN : issu d’une famille de propriétaires viticoles à Bordeaux et dans la Loire (dont, un temps, Château Yon-Figeac Grand Cru Classé de Saint-Emilion et depuis longtemps le Château de la Roulerie en Anjou), cet infatigable et passionné chercheur, parfois iconoclaste, toujours perfectionniste, va très vite vouloir voler de ses propres ailes. Alors, quand à 24 ans seulement, l’opportunité lui est offerte de relancer un domaine historique situé à Varrains, alors propriété d’une grande banque, il saute sur l’occasion. Le voilà installé avec son épouse, Marie, aux Roches Neuves. Ici, les Germain vont pouvoir s’exprimer pleinement, et livrer des vins d’auteur et de terroir qui font aujourd’hui l’admiration de tous.

Le Domaine des Roches Neuves produisait déjà bon mais sa longue marche vers une viticulture en mesure de révéler la particularité de chaque terroir n’était qu’à peine entamée. Avec une constance qui force le respect, Thierry n’aura de cesse de mener un long travail de réflexion et de remise en question des techniques apprises. En parallèle, il continue à arpenter les vignes de Saumur, à la recherche de nouvelles parcelles à l’identité marquée, qui lui permettraient d’exprimer toutes les nuances de ces grands terroirs calcaires : Clos Romans, Clos de l’Echelier, ou, plus récemment, le Clos du Moulin et ses très vieilles vignes de chenin en sélection massale… Rien ne l’arrête. Malgré la consécration qu’il connaît aujourd’hui, il continue à avancer, à innover, toujours guidé par cette recherche d’une symbiose entre le sol, la vigne et le vin. Après avoir remis au goût du jour le labour à cheval voici déjà pas mal d’années, Thierry a aussi entrepris de replanter des arbres au milieu des vignes, convaincu, comme les anciens avant lui, que ceux-ci apportent au sol une énergie, une lumière, une vitalité que l’on retrouvera dans la plante, dans le fruit et, in fine, dans le vin. Ici, l'avenir s'annonce radieux, d'autant que ses enfants, Jeanne et Louis, ont désormais rejoint le domaine familial pour poursuivre l'aventure : Jeanne s’occupe en particulier du travail des sols au cheval, généralisé depuis 2018 sur environ 5 hectares, tandis que Louis, après un long passage dans un domaine néo-zélandais en bio-dynamie, s’implique dans les vinifications, au côté de son père.

Les blancs des Roches Neuves incarnent une expression du chenin d’une élégance et d’une complexité rarement atteintes dans la région. Ils ne sont pas simplement très bien faits mais ils vivent, ils vous parlent sans cesse. Ce sont des vins lumineux qui électrisent vos sens, des vins chargés de l’énergie du sol et de l’air, qui transmettent une émotion véritable.

Ici comme dans de nombreux autres vignobles, le millésime 2020 restera dans les annales pour sa précocité. Du côté de Saumur, les températures sont restées sensiblement supérieures à la moyenne saisonnière dès le mois de janvier… et jusqu’aux vendanges en septembre ! En parallèle, une pluviométrie d’un niveau tout à fait convenable durant l’hiver et une bonne partie du printemps a permis d’éviter, dans l’ensemble, les phénomènes de stress hydrique. La floraison a bénéficié d’un temps clément et lumineux. Puis, l’été très ensoleillé, avec une période particulièrement chaude entre fin juillet et mi-août, a permis au chenin de parfaire ses maturités. Avec 10 à 15 jours d'avance, les premiers coups de sécateur ont été donnés dès les premiers jours de septembre, pour les raisins sélectionnés pour l’excellent brut « Bulles de Roches ». Pendant les vendanges, c’est bien l’enthousiasme qui prévalait, tant l’état sanitaire, les maturités aromatiques et les équilibres phénoliques des chenins se révélaient tout bonnement exceptionnels ! Et les rendements étaient (enfin !) corrects. De superbes raisins pour de très grands vins.

Regoûtés en décembre dernier, les blancs des Roches Neuves nous ont séduits par leurs aromatiques mûres et expressives, combinées à des matières texturées mais toujours vives, pleines de l’énergie des fruits frais et des agrumes et de cette empreinte crayeuse et saline des tuffeaux. Des vins lumineux et élégants, à la fois gourmands, précis et stimulants.  De l’Insolite au Clos Romans, la famille Germain nous gratifie d’un éblouissant millésime 2020 qui poursuit une impressionnante série. On a juste envie de dire : bravo ! Une collection indispensable pour les amateurs d’une des expressions les plus étincelantes et abouties du chenin ligérien.

 Copyright 2022 La Route des Blancs - Tous droits réservés

  • Si le statut de Grand Cru existait à Saumur, nul doute que ce sensuel et élégant Clos Romans en serait digne ! Complexité aromatique incroyable, entre volupté, fraîcheur et verticalité, extraordinaire profondeur de bouche et tension crayeuse, pureté jaillissante des fruits, énergie tellurique : ce Clos Romans de tous les superlatifs nous enchante.

    expert
    Note moyenne des guides
    97/100
    Voir la fiche détaillée
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Contigu au Clos Romans, ce Clos du Moulin et ses vignes de 80 ans rayonnent : incroyablement expressif, il marie la concentration du fruit avec une imprégnation saline tonique et salivante. Le charme gourmand des fruits blancs et d’un sablé sorti du four, l’énergie du pomelo et de l’orange sanguine, l’empreinte empyreumatique : tout y est.

    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Doté de parfaits équilibres, L’Echelier déploie un nez complexe, balançant entre maturité et fraîcheur : on navigue entre la pomme jaune compotée et la fougère, la poire Comice et le tilleul, la ciboulette et le citron vert, le beurre salé, la poudre d’amande et le miel d’acacia. Un vin juteux, salin et vibrant qui nous emporte déjà loin : superbe !

    expert
    Note moyenne des guides
    96/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %