Domaine Tempier : le "roi" de Bandol

fin de la vente : 24/07/2018

Il est rare que l’histoire d’un terroir et d’une appellation se confonde à ce point avec l’histoire d’un domaine et d’une famille. C’est pourtant bien le cas pour le « cultissime » Domaine Tempier, véritable roi de Bandol ! Cet emblème des vins de Provence, propriété de la famille Tempier puis Peyraud depuis 1834, n’a eu de cesse de magnifier ces terroirs complexes et magiques du Var, occupant des coteaux escarpés aménagés en restanques, qui plongent vers la Méditerranée.

Bien sûr, depuis le règne de Louis XV, période à laquelle on cultivait déjà la vigne à l’emplacement actuel du Domaine, l’histoire n’a pas été un long fleuve tranquille. Il y eut d’abord la vision et la ténacité de Léonie Tempier qui décide, après les ravages de la crise phylloxérique, de replanter intégralement le vignoble alors que la plupart des vignerons de l’époque renoncent. Elle ne s’arrête pas là puisqu’elle entreprend de construire en 1880, à côté de la bastide familiale, la grande cave où sont encore aujourd’hui logés foudres et cuves.

Il y eut ensuite l’arrivée au domaine de Lucie Tempier et son mari Lucien Peyraud. Le couple va s’investir corps et âmes dans la valorisation des terroirs de Bandol et la reconnaissance de la qualité et de la singularité des vins qui en sont issus. Replantation avec des cépages nobles, et en particulier le mourvèdre qui fera la réputation des rouges, veloutés et si élégants, reconnaissance de l’appellation d’origine dans les 3 couleurs, création du syndicat des vins de Bandol… Lucien Peyraud n’a eu de cesse de promouvoir une très haute idée du Bandol. Un idéal de grands vins de terroir et de garde qu’il a su transmettre à ses fils, Jean-Marie et François. Ceux-ci poursuivent l’œuvre familiale, entre tradition et modernité, en faisant évoluer par petites touches méthodes culturales – biologiques avant l’heure – et techniques de vinfication.

C’est aujourd’hui Daniel Ravier qui dirige ce domaine d’exception sous l’œil toujours aiguisé et bienveillant de la famille Peyraud. Savoyard tombé à son tour amoureux de ces collines varoises et des vins signés Tempier, il continue à peaufiner le style maison, que l’on pourrait, avec lui, résumer ainsi : « des vins de soleil, de joie, des vins de communion entre les êtres ». Soucieux de délivrer une expression très racée de chaque terroir, il fait entrer dès 2003 le domaine dans l’univers de la bio-dynamie. Et l’histoire n’est pas prête de s’arrêter puisqu’en 2016, le patrimoine de Tempier s’enrichit du vignoble de La Laidière et de ses 20 hectares plantés sur des terroirs marno-sableux.

Mondialement célébré pour ses rouges, le Domaine élabore depuis longtemps déjà un rare Bandol blanc, qui représente à peine 3 % de la production maison. Sélectionnées pour leur fraîcheur relative, les parcelles plantées en clairette, ugni et autre bourboulenc, donnent un blanc tout en délicatesse et en tension, un grand vin floral et aérien, aux parfums de maquis, qui mérite de figurer en bonne place dans votre cave. Une rareté incontournable, pour la première fois sur la Route des Blancs.

A noter : les vins du Domaine vous seront expédiés à partir du 09 juillet 2018.

© 2018 La Route des Blancs – Tous droits réservés

  • Perle rare d’un domaine mythique, ce Bandol Blanc occupe une place à part parmi les blancs de Provence et du Sud : un vin subtil et aérien, au profil floral particulièrement élégant, mais parfaitement structuré pour supporter avec panache les années de garde. Idéal sur une cuisine simple et colorée, entre terre et mer.

    expert
    Note moyenne des guides
    16.7/20
    Voir la fiche détaillée
    Bon d’achat Fidélité : 2 %