Domaine Jean-Claude Bachelet : tout simplement indispensable !

fin de la vente : 10/12/2017

Benoît et Jean-Baptiste, les deux fils de Jean-Claude Bachelet, vigneron déjà gratifié d’une excellente réputation, ont entrepris, depuis leur arrivée au Domaine en 2000 et 2005, de gravir patiemment mais résolument les marches qui séparent la qualité de l’excellence.

Du statut de « grands de demain », ils sont d’ores et déjà passés à celui de référence incontournable non seulement dans l’appellation Saint-Aubin qu’ils ont su hisser au meilleur rang, mais aussi à Chassagne-Montrachet et Puligny-Montrachet, où ils produisent des Villages et des Premiers Crus de toute beauté, ainsi qu’un exceptionnel Grand Cru Bienvenues-Bâtard-Montrachet. Les plus grands sommeliers ne s’y sont pas trompés, qui font déjà figurer leurs vins sur les cartes de la plupart des restaurants triplement étoilés que compte le pays…

Leur ouverture aux autres, leur méticulosité dans le travail des sols, l’utilisation exclusive de levures indigènes, la pratique d’élevages très longs (un minimum de deux hivers en fûts !) et extrêmement précis, et surtout leur abnégation et leur complémentarité dans le travail : tout cela a contribué à faire de leurs blancs des réussites exemplaires. Année après année, dans toutes les dégustations à l’aveugle, leurs vins planent au-dessus de la mêlée : arômes raffinés, subtils, bouches précises, sensuelles, intenses mais jamais dures, fruit mûr mais jamais gras ou pesant, finales sapides, étirées, énergiques… Tout y est.

Le Domaine compte aujourd’hui environ 10 hectares dont 6 hectares plantés en chardonnay, dans les meilleurs climats de ce triangle que forment les communes de Saint-Aubin, Chassagne-Montrachet et Puligny-Montrachet. Tous les terroirs ont été patiemment isolés par Benoît et Jean-Baptiste et sont cultivés selon les principes biologiques et, désormais, biodynamiques, dans un souci d’expression pure et fidèle du terroir.

Sur ce millésime 2015, les Bachelet continuent à faire briller leurs blancs parmi les cimes, tout au sommet de la hiérarchie bourguignonne. Nous avons encore un souvenir palpitant et heureux de notre dernière dégustation au Domaine, voici quelques semaines. La précision, la chair, l’intensité, l’interprétation virtuose de chaque terroir et de toutes les nuances qu’il apporte : encore une fois, tout nous a conquis… et nous avons quitté Jean-Baptiste, après plus de 3 heures de dégustations et d’échanges, sur notre petit nuage… C’est maintenant à vous d’en profiter !

C’est splendide, c’est rare… et c’est uniquement sur La Route des Blancs !

© 2017 La Route des Blancs - Tous droits réservés