Héritiers du Comte Lafon : longue vie au millésime 2018 !

fin de la vente : 26/12/2019

Figure emblématique de Meursault et de l’excellence bourguignonne, vinificateur mondialement reconnu et admiré, Dominique Lafon a décidé en 1999 de jeter son dévolu sur le Mâconnais, convaincu, avant beaucoup d’autres, de la qualité exceptionnelle de ces terroirs à dominante calcaire, du sud de la Bourgogne. Ici, une histoire géologique mouvementée a créé une véritable mosaïque de sols et sous-sols, aussi bien granitiques que calcaires. En « maître » du chardonnay, c’est sur les coteaux argilo-calcaires que Dominique Lafon a choisi de s’implanter.

Le Domaine des Héritiers du Comte Lafon est né : il compte aujourd’hui plus de 20 hectares de vignes majoritairement répartis sur 3 grands secteurs. Le vignoble « historique » du Domaine dans le secteur de Milly-Lamartine et Bussières, dont est issue une des cuvées emblématiques, le Clos du Four, le secteur de Chardonnay, avec son désormais fameux Clos de la Crochette, et le secteur de Viré-Clessé où le Domaine possède depuis la fin des années 2000 plus de 6 hectares de vignes. Et cette belle histoire continue d’avancer puisque le Domaine exploite désormais des vignes en Saint-Véran et désormais, à Pouilly-Fuissé…

Soucieux, comme à Meursault, de permettre à une vigne parfaitement saine d’exprimer toutes les qualités de son terroir, Dominique Lafon conduit depuis 2003 ses vignes mâconnaises en culture biologique et en bio-dynamie. S’il a été particulièrement inspiré de construire ce beau projet patrimonial et viticole, Dominique a eu aussi le nez creux en confiant peu à peu les rênes du domaine à la très talentueuse Caroline Gon, passionnée, rigoureuse, extrêmement compétente et d’une rare bienveillance ! Celle qui, à la ville, partage sa vie et sa passion pour la vigne avec le non moins talentueux Frantz Chagnoleau, nous a encore épatés, en octobre, lorsque nous avons découvert le nouveau millésime au domaine, tout juste mis en bouteille : sa connaissance intime de chaque parcelle de vignes, la précision d’exécution de chaque cuvée et la sensibilité qui s’en dégage forcent le respect.

Toute à sa recherche d’une expression fidèle et nuancée des terroirs, sous l’œil bienveillant et particulièrement affûté de Dominique, Caroline développe ici une approche parcellaire très poussée de la vinification et de l’élevage. Par l’utilisation de grands contenants, foudres et demi-muids, elle évite avec justesse l’écueil de vins trop marqués par le bois.

Comme chaque année, nous avons passé une bonne partie du mois d’octobre à sillonner la Bourgogne, du Nord au Sud, pour découvrir en profondeur ce nouveau millésime 2018. Avouons-le, après un millésime aussi grand que 2017, nous avions quelques aprioris qui se sont révélés totalement injustifiés, pour notre plus grand bonheur. En effet, au vu des informations que nous avions recueillis juste après les vendanges, nous pouvions craindre deux écueils : des rendements trop élevés qui auraient pu conduire à une certaine dilution des vins. Mais aussi cet été sec et très chaud qui pouvait augurer des blocages de maturité chez certains, ou, au contraire, des concentrations excessives. Miracle de la nature ou talent des vignerons ou les deux : nos dégustations nous ont montré que nous avions tout faux !

L’immense majorité des vins que nous avons goûtés (environ 200 tout de même!) présentent un profil très équilibré : très savoureux et profonds, ils ont su conserver toute l’énergie tirée de leurs terroirs et une sensation de fraîcheur en bouche aussi remarquable qu’étonnante. La gamme des blancs des Héritiers Comte Lafon, avec lesquels nous ouvrons le bal des 2018 bourguignons, nous en fait une bien belle démonstration. La préservation des sols, la qualité et la rigueur du travail à la vigne, tout comme les rendements relativement élevés qui ont finalement permis une maturation bien homogène, sans excès de concentration dans chaque grappe : tout cela, ajouté à une précision diabolique des élevages, a permis à Caroline et Dominique de signer des cuvées à la fois gourmandes et intenses, très fidèles à leur terroir, qui portent en elle une énergie magnifique. La réussite des 2018 nous a franchement impressionnés.  C’est le moment d’en profiter !

© 2019 La Route des Blancs - Tous droits réservés

  • Deuxième millésime seulement pour cette superbe cuvée, entrée fin 2016 dans le giron des Héritiers du Comte Lafon. Puissant, vertical et empyreumatique, profondément imprégné par les sols calcaires de la Roche de Vergisson, ce Pouilly-Fuissé déploie une énergie phénoménale. L'adéquation entre le millésime et le terroir est totale.

    expert
    Note moyenne des guides
    17.9/20
    Voir la fiche détaillée
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Année après année, ce Viré-Clessé gagne en complexité : passé un nez délicieusement floral puis gourmand, et un très beau fruit qui rend la bouche sensuelle et tactile, la minéralité s’exprime dans un registre puissant, tandis qu’une dimension végétale aére et affine progressivement l’ensemble. Superbe harmonie.

    expert
    Note moyenne des guides
    18/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Cuvée emblématique du Domaine, ce Clos du Four impressionne par sa profonde verticalité, sa belle complexité aromatique et son énergie : la finale, à la fois tendue, empyreumatique et très longue, semble faire « chanter » le sol ! On a l'impression de se situer ici quelque part entre Chassagne-Montrachet... et Chablis !

     

    expert
    Note moyenne des guides
    17.7/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Ce Clos de la Crochette s'affirme parmi les cuvées emblématiques du domaine : sur ce très réussi 2017, à l’équilibre impeccable, il conserve son fruité mûr et charnu caractéristique, mais il montre aussi une belle dimension « aquatique » et un raffinement floral qui se livrent au fur et à mesure de l'aération. Complet et succulent.

    expert
    Note moyenne des guides
    17.1/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Ce Viré-Clessé ne cesse de gagner en complexité : passé un nez délicieusement floral puis gourmand, et un très beau fruit qui rend la bouche sensuelle, la minéralité s’exprime désormais pleinement, sur un superbe registre marin, aquatique. Superbe harmonie pour ce vin, parfait sur un sukiyaki de poissons.

    expert
    Note moyenne des guides
    17.2/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Cuvée emblématique du Domaine, ce Clos du Four impressionne par sa profonde verticalité, sa densité en bouche équilibrée par une agréable fraîcheur, et sa superbe finale empyreumatique, pleine de sol, qui nous fait clairement lorgner du côté de Chassagne-Montrachet! Un modèle pour l’appellation!

    expert
    Note moyenne des guides
    17.2/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Depuis quelques millésimes, ce Clos de la Crochette s'affirme parmi les cuvées emblématiques du domaine : s'il conserve ce très beau fruité mûr, il montre aujourd'hui une finesse remarquable. Bouquet aérien et gracieux, équilibre parfait, finale très précise marquée par le sol : il a tout d'un grand!

    expert
    Note moyenne des guides
    16.9/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Véritable modèle pour toute une appellation, ce Viré-Clessé respire l'élégance et la sérénité : nez délicieusement floral, fruit et fraîcheur en bouche, minéralité vibrante et allonge impressionnante sur de beaux amers... ce vin est taillé pour une belle garde et une gastronomie raffinée. Bravo!

    expert
    Note moyenne des guides
    16.7/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Cuvée emblématique du Domaine, ce Clos du Four impressionne par sa profonde verticalité, sa fraîcheur en bouche, son allonge et sa tension minérale. S'il existait des premiers crus dans le Mâconnais, nul doute qu'il en ferait partie : un modèle d'élégance et d'équilibre!

    expert
    Note moyenne des guides
    17.2/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Ce Mâcon-Bussières, traditionnellement puissant et solaire, s'avère en 2013 nettement plus floral, avec ses notes de violette et de miel d'acacia. La belle maturité du fruit s'exprime dans une bouche juteuse et gourmande, aux accents de pâtisserie fine. Très bel élan dans une finale légèrement iodée : un très joli vin de gastronomie.

    expert
    Note moyenne des guides
    16.4/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %