Jacques Carillon : le Maître-Orfèvre de Puligny-Montrachet

fin de la vente : 18/11/2021

Le nom des Carillon est avec quelques autres, comme Leflaive et Sauzet, indéfectiblement lié à l’histoire et à la renommée mondiale du vignoble de Puligny-Montrachet. Figurez-vous qu’un certain Jehan Carillon était déjà vigneron à Puligny en 1520 !... C’est à partir des années 1960, sous l’égide de Louis Carillon, père de Jacques et François, que ce domaine d’une dizaine d’hectares à l’époque démarre son irrésistible ascension vers les sommets de la Bourgogne. Le domaine abandonne la polyculture, affirme sa spécialisation dans le chardonnay, s’engage très tôt dans une culture raisonnée, pratique des vendanges manuelles (alors qu'elles sont souvent mécanisées) et choisit de vinifier et d'élever les vins au Domaine, pratiquant dès le début des élevages longs de 18 mois environ (n'oublions pas qu'à l'époque ils sont encore très nombreux à préférer la vente des raisins au négoce Beaunois)… La légende Carillon est en marche et le succès international est au rendez-vous.

En 2010, une étape importante dans l’histoire des Carillon : le domaine historique est partagé entre les deux frères, chacun cultivant désormais ses propres vignes. Jacques, qui vinifiait déjà depuis longtemps les vins du Domaine, a ainsi pu créer son domaine, qui compte à peine 5 hectares, quasi-exclusivement situés sur les meilleurs climats du finage de Puligny-Montrachet, comme Champs-Canet, Perrières ou Referts. Les vignes, d’une quarantaine d’années en moyenne, s’immiscent en profondeur dans les sols bruns calcaires et les bans de marnes argileuses. L’exposition majoritaire à l’Est et au Sud-Est garantit au chardonnay des conditions optimales de maturation.

Le style de Jacques Carillon est empreint d’un certain classicisme, cherchant à transmettre dans ses vins cet équilibre entre puissance racée et sophistication minérale caractéristique des terroirs de Puligny. Tout est fait pour mettre en avant cette expression du sol : un maximum de 20 à 25% de fûts neufs, y compris pour le Grand Cru, pour ne pas trop marquer les vins, la recherche d'une maturité juste, qui vise à conserver l'acidité, puisque c'est elle qui fait chanter la pierre.

Après 12 mois passés en fût, les vins sont mis en masse dans des cuves inox pour les six derniers mois de l'élevage, ils s'y affinent encore et y atteignent une parfaite cohérence, tout en conservant un maximum de fraîcheur. Finesse, élégance, fraîcheur, complexité et minéralité, voilà le tableau de bord de Jacques Carillon, millésime après millésime, avec pour objectif de bâtir des vins de grande garde.

Malheureusement, la production du Domaine est très réduite, eu égard à une notoriété et un engouement désormais planétaire pour ses vins, véritables parangons de ce que doit être un grand Puligny-Montrachet intemporel ! C’est encore plus vrai sur ce millésime 2019, qui sera très vite introuvable : c’est à peine une demi-récolte qui est entrée dans les caves du Domaine…

Il y eut d’abord un épisode de gel début avril, qui a causé quelques dégâts sur les vignes déjà débourrées des terroirs les plus précoces. La floraison a également connu des difficultés, avec un temps frais et humide. Mais c’est surtout la sécheresse de l’été et ses pics caniculaires qui ont marqué ce millésime. Une sécheresse d’autant plus ressentie que les précipitations furent assez faibles pendant l’hiver précédent.

Initialement prévues autour du 20 septembre, Jacques Carillon a finalement décidé d’avancer ses vendanges à partir du 10 septembre, constatant que la chaleur perdurait et que les taux de sucre continuaient à grimper. Au pressurage, les raisins, restés assez petits, donnaient peu de jus (le rendement moyen n’a pas atteint 25 hectolitres par hectare) mais se révélaient extraordinairement concentrés sur le plan aromatique, tout en ayant préservé d’excellentes acidités. L’état sanitaire quasi-parfait évitaient également à Jacques les fastidieuses opérations de tri qu’il a pu connaître sur certains millésimes.

Découverts en octobre 2020, alors qu’ils venaient de passer une année en fûts avant d’être remis en cuves pour quelques mois supplémentaires d’élevage, les vins offraient un profil résolument gourmand et texturé. Les petits rendements du millésime ont donné des vins charnus, assez riches en extraits secs et dotés d’un fruit particulièrement savoureux. On retrouve cependant cette finesse verticale, cette tension calcaire, ce grain serré typiques des Pulignys de Jacques Carillon, autant d’éléments qui les porteront très loin dans le temps. Un millésime qui rappelle à Jacques ses 2005…

Cerise sur le gâteau : Sylvia et Jacques Carillon nous ont fait le plaisir de nous réserver quelques-unes des toutes dernières bouteilles du non moins gourmand millésime 2018. Nous avons eu la chance de regoûter ces vins au Domaine un an plus tard. Ils ont encore gagné en élégance, en précision de définition et en énergie : ils sont tout simplement délicieux !

C’est pour vous, c’est très rare et c’est sur la Route des Blancs !

© 2021 La Route des Blancs – Tous droits réservés

  • Ce superbe 1er Cru Champ Canet nous plonge dans un océan de sensualité gourmande, de charme et de complexité. A la fois profond, gorgé d'un savoureux fruit mûr et doté d'une énergie vibratoire, il ne cessera de grandir sur les 10 prochaines années. Un délice pour accompagner un homard en sauce.

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Très grande réussite pour ce Perrières qui magnifie, par sa prodigieuse intensité minérale, la nature de son terroir et s’inscrit parfaitement dans son millésime, avec ce volume considérable de fruit et cette gourmandise en bouche. En bouche, sa verticalité impressionnante le rapproche d’un Perrières de Meursault ! Un must.

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Un grand classique, au profil à la fois généreux et cristallin. On aime son bouquet expressif où se mêlent le chèvrefeuille, les herbes fraîches (laurier en particulier), la lavande, une évocation d’une baguette sortie du four, des fruits secs mais, surtout, beaucoup de fruits bien mûrs et de nombreuses épices. Succulent.

    expert
    Note moyenne des guides
    92/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Pour tous les inconditionnels des grands blancs intemporels signés Jacques Carillon, nous vous proposons cette « Intégrale en 6 bouteilles » sur le rare millésime 2019. Une occasion unique de découvrir le trésor du Domaine, le prodigieux et rarissime Grand Cru Bienvenues-Bâtard-Montrachet.

    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 3 %
  • Un des plus poétiques grands crus de la Côte d’Or ! Un des plus rares aussi. L’extrême sophistication de sa palette aromatique, nous faisant voyager entre vergers luxuriants et lointains marchés aux épices, n’a que peu d’équivalent… L’effet millésime ajoute une incroyable profondeur de bouche, qui nous tire du côté d’un Bâtard-Montrachet. Magnétique.

    expert
    Note moyenne des guides
    96/100
    Voir la fiche détaillée
    Vendu uniquement dans l'Intégrale en 6 bouteilles
  • Une des pièces maîtresses du Domaine, une des plus rares aussi : ce 1er Cru Referts est un concentré de sol et de fruit. Il évolue dans un registre lascif mais épicé et minéral. On passe du miel au gingembre, de la pêche à la citronnelle, de la crème battue à l’eucalyptus ou la réglisse, de la pomme compotée au zeste d’orange. Grand vin.

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Ce puissant et vibrant Perrières démarre dans un registre de sensualité florale et de gourmandise fruitée, autour des prunes, des agrumes, du fruit de la passion ou de l’ananas, avant de faire parler son identité profondément minérale. On retrouve verticalité et tension au cordeau, typique de ce terroir calcaire. Richesse et acidité : le duo gagnant !

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Le profil dense et sensuel de 2019 convient au terroir des Champs Canet : ce vin est gourmand et poétique, fort grâcieux et terriblement séducteur. Un pur concentré de charme et d’énergie qui ne cessera de grandir sur les 10 prochaines années. Il vous régalera sur un navarin de homard à la façon de Bernard Pacaud…

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Ce juteux et gourmand Puligny donne le ton du millésime 2019 : un vin riche et sensuel, mais très élégant dans sa façon d’étirer en bouche sa matière soyeuse. D’un côté la pâte d’amande, la poire pochée, le pignon, le miel d’acacia ou le nougat, de l’autre, les fleurs blanches, les zestes d’agrumes, la pomme verte : c'est un pur régal !

    expert
    Note moyenne des guides
    92/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %