Roc des Anges : des 2020 plus raffinés et intenses que jamais

fin de la vente : 18/07/2021

Que de chemin parcouru depuis 2001, année où la jeune Marjorie Gallet décide avec une audace incroyable de poser ses valises au cœur des coteaux sauvages du Roussillon et de devenir…vigneronne ! Bien que n’étant pas issue « du sérail », Marjorie, originaire des coteaux escarpés de la Côte-Rôtie, se passionne très tôt pour la vigne et le vin. Après avoir goûté au travail viticole chez Cuilleron et Gaillard, elle décide d’entamer des études d’agronomie et d’œnologie à Montpellier. L’année passée chez Gérard Gauby, le pape des vins du Roussillon, finit de la décider à se fixer définitivement dans ce petit coin de pays catalan, du côté de Montner. Comme elle le dit, chez lui, elle a acquis « non pas une technique, mais une manière de penser le vin ».

Avec l’aide de quelques amis qui croient en elle, elle se fixe donc du côté du Roc Blanc, qui tire son nom des sols blancs issus d’une veine de quartz qui traverse ce pays de schistes noirs. C’est ici, sur le versant Nord – et un peu plus frais - de la montagne de Força Real, que Marjorie démarre avec 5 hectares de vieilles vignes de carignan. Rapidement, elle n’aura de cesse de trouver d’autres parcelles et de replanter certains terrains en friches, pour finalement exploiter aujourd’hui près de 25 hectares de vignes.

Rejointe par son mari, Stéphane, en 2008 – après avoir lui-même passé plusieurs années comme régisseur du célèbre Mas Amiel -, Marjorie va rapidement s’imposer comme la nouvelle figure de proue du Roussillon viticole. A travers des cépages plutôt méditerranéens (carignan blanc, grenache gris ou macabeu), Marjorie et Stéphane ont développé un style singulier et très personnel, tout en finesse, en fraîcheur et en pureté d’expression. Ici, pas de surmaturité et encore moins de vins « bodybuildés », mais de l'élégance et du sol, toujours du sol !

Le respect de cette nature sauvage et de ce terroir, exceptionnel et difficile, guide au quotidien le travail de Marjorie et de Stéphane. Et c’est tout naturellement que l’ensemble des vignes est cultivé en Bio et désormais travaillé selon les principes de la bio-dynamie. Une approche indispensable pour que les vieilles vignes (plus de la moitié ont plus de 70 ans) continuent à exprimer avec vitalité le meilleur de ces sols pauvres de schistes feuilletés très anciens, où la roche-mère n’est jamais très loin…

Au chai, Marjorie et Stéphane développent la même philosophie, peu interventionniste, à l’écoute du vin et de son évolution naturelle. Ils utilisent peu de bois neuf mais plutôt des fûts bourguignons ayant déjà connu plusieurs vins : ils observent, ils goûtent, ils attendent, ils observent encore… jusqu’au moment où les équilibres et l’identité de chaque cuvée leur paraît les plus justes. Toujours en mouvement, portés par leur inspiration, « guidés par leurs vignes et par leurs vins », les Gallet n’ont pas hésité à déménager en 2014 pour se poser à Latour-de-France, dans des installations plus vastes, modernes et fonctionnelles, dotées d’un grand chai enterré. Ils se sont ainsi donné les moyens de réaliser leurs ambitions et de continuer à livrer une superbe partition autour de cuvées parcellaires toujours plus nombreuses, singulières et irrésistibles.

La subtilité, la précision et l’intensité minérale des blancs du Domaine forcent l’admiration. Chaque vin porte en lui ce style unique, à la fois épuré, lumineux et vibrant, littéralement habité par le sol et d’une rare distinction. Des vins qu’il vous sera, à l’aveugle, très difficile à situer sur une carte des vignobles de France, tant ils vous feront voyager loin. Les Gallet ont clairement installé leurs blancs au sommet de la production française.

Le millésime 2020 (leur vingtième !) marque selon nous un nouveau sommet dans la déjà longue carrière de Marjorie et Stéphane. S’il ne fut pas de tout repos à la vigne, entre pression du mildiou au printemps et épisodes caniculaires en été, ce millésime précoce a offert à notre duo de choc un raisin équilibré et finalement assez juteux, aux qualités aromatiques exceptionnelles.

Des nez incroyablement complexes, harmonieux et subtils, des textures d’un raffinement unique dans la région, une tension juste parfaite, presqu’inespérée sur un millésime aussi solaire, une expression intense des sols et de la roche, des finales époustouflantes de longueur, de précision et d’équilibre : franchement, tout ici tutoie la perfection. Nous sommes totalement sous le charme et ne doutons pas une seconde qu’il en sera de même pour vous. Grand et indispensable !

© 2021 La Route des Blancs – Tous droits réservés

  • Cet « Iglesia Vella » séduit d’abord par sa minéralité subtile et scintillante avant d’impressionner par sa densité de structure, son volume et sa sensualité fruitée. Quel équilibre ! Les vieilles vignes de grenache gris sur schistes transcendent le terroir et le millésime dans une expression complexe, étagée, d’une rare intensité. Indispensable.

    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Cette année, L’Oca incarne le raffinement et l’intensité du millésime, tout en portant au plus profond de lui-même cette complexité indépassable que les vieilles vignes de macabeu lui apportent. Distinction et verticalité altière, gourmandise d'une liqueur de pêche et d'une confiture d'abricot, minéralité épicée et stimulante en bouche : c'est grand !

    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Issu d'une parcelle de vieilles vignes de carignan gris, cet Imalaya atteint, sur ce millésime 2019 séveux et intense, des sommets de sophistication aérienne couplée à un fruité juteux et gourmand. Sa fine minéralité fumée puis saline le structure, elle lui donne sa classe incomparable et sa persistance tonique. C’est un must, rarissime cette année !

    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • 22,00 €

    Un des blancs les plus singuliers et inspirés du Roussillon, pour lequel les Gallet ont poussé loin leur démarche stylistique, vers un vin épuré et intense, reflet vibrant de son terroir, loin de toute expression variétale. Un muscat sec, d’une élégance rare et d’une incroyable fraîcheur chlorophyllienne : vous n'en goûterez nulle part ailleurs.

    Voir la fiche détaillée
    22,00 €/ BOUTEILLE
    Ajouter au panier
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • On démarre fort avec ce Llum : il brille d’un éclat incomparable et en dit long sur la réussite du millésime. On adore l'imbrication d’un fruit jaillissant, d’un univers végétal complexe et subtil, aux faux-airs de Chartreuse jaune, et d’une minéralité fraîche et raffinée. Un vin à la beauté lumineuse évoquant un tableau pointilliste de Seurat !

    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %