Gonet-Médeville : grands terroirs pour grands Champagnes

fin de la vente : 28/12/2021

Nous sommes heureux d’accueillir pour la première fois sur notre Route des Blancs les champagnes du couple Gonet-Médeville, Julie et Xavier, duo de choc à la vigne comme à la ville. Une adresse précieuse, connue des initiés, amateurs d’expressions à la fois tendues, profondes et patinées des grands terroirs champenois. La petite dizaine d’hectares du Domaine comptent autant de joyaux répartis sur les plus prestigieux terroirs de la Champagne, entre Montagne de Reims, Vallée de la Marne et Côte des Blancs : une trilogie qui fait rêver les amateurs que nous sommes !

Tout commence en 2000 lorsque les vignes de la famille Gonet, installée sur la Côte des Blancs depuis le début du 19ème siècle, sont partagées entre frères et sœurs. Xavier récupère alors de belles parcelles dont 2 hectares de chardonnay plantés sur un des meilleurs terroirs de la Champagne, le Grand Cru de Mesnil-sur-Oger au cœur de la Côte des Blancs. Julie et Xavier vont patiemment compléter le vignoble par l’acquisition d’autres vignes situées sur des premiers et grands crus de haut-vol. Si le cœur du réacteur et les caves se situent aujourd’hui à Bisseuil, terroir crayeux très identitaire de la vallée de la Marne, le vignoble Gonet-Médeville compte désormais une dizaine d’hectares et s’étend également sur Ambonnay, Oger ou encore Mareuil-sur-Aÿ (connu pour ses pinots meuniers).

Julie Médeville et Xavier Gonet ont tôt fait de comprendre le potentiel exceptionnel de cette mosaïque de terroirs ! Il faut dire que ces deux-là ont grandi au milieu des vignes, lui, au Mesnil-sur Oger, et elle du côté du village de Preignac, où les Médeville exploitent, depuis le début du 18ème siècle, l’illustre Château Gilette, un des joyaux du Sauternais.

Rapidement, ces deux fins palais vont définir la direction vers laquelle ils veulent aller : un retour à des vins identitaires, qui expriment tout autant leur terroir que la main et le style du vigneron qui les a vu naître. Forts de leur expérience de dégustateurs passionnés et exigeants, ils s’étonnaient, plus jeunes, du plaisir qu’ils avaient à déguster des champagnes anciens, élaborés avant les années 1970, comme ceux des années 1929, 1945, 1959 ou 1961 qu’ils citent encore aujourd’hui avec des trémolos dans la voix… Un plaisir qu’ils n’ont jamais retrouvé dans les cuvées plus récentes, même les plus prestigieuses. De longues discussions avec le grand-père de Xavier les ont conduits à dresser un constat implacable : la viticulture « moderne » avec sa mécanisation, ses engrais de synthèse, ses hauts rendements et ses actions correctrices en cave, avait certes permis aux Maisons de remplir les caves et d’inonder les marchés internationaux, mais les vins avaient perdu leur âme et leur identité.

Xavier met donc résolument le cap vers une viticulture plus respectueuse de l’environnement et inspirée de la bio-dynamie, à la recherche d’un enracinement en profondeur de la vigne dans les sous-sols de craie et de rendements mieux maîtrisés : deux conditions essentielles pour que les raisins atteignent des maturités optimales et des concentrations suffisantes pour raconter pleinement leurs origines. Travail régulier des sols, ébourgeonnage, amendements organiques uniquement, tri rigoureux des raisins à la vendange : il ne néglige aucun détail pour parvenir à l’objectif qu’il s’est fixé. De même à la cave : fini les corrections et autres artifices oenologiques.

Du fruit, rien que du fruit et de l’équilibre naturel. Xavier et Julie font le choix de vinifier le plus souvent en barriques, sans fermentation malo-lactique pour conserver la finesse et la tension naturelle des jus. En revanche, ils ne vont ni filtrer, ni coller les vins et surtout privilégier des vieillissements longs et des dosages faibles, pour préserver une expression pure et complexe du terroir tout en développant la profondeur des structures de bouche. Un travail millimétré qu’ils peaufinent depuis 20 ans maintenant, sur les traces de quelques précurseurs d’une viticulture champenoise de terroir, comme Anselme Selosse en particulier.

La gamme resplendit aujourd’hui avec des Bruts sans année de fort nobles origines : ici, le Brut Tradition intègre ainsi une bonne moitié de chardonnay du Grand Cru Mesnil-sur-Oger! Les cuvées parcellaires millésimées passent quant à elles jusqu’à 13 ou 14 ans à tranquillement vieillir sur lattes… Chez Gonet-Médeville, le chemin est tracé, peu importe le temps ou l’énergie qu’il faut déployer pour toucher au but. On ne dévie pas de cet objectif partagé par Julie et Xavier : la quête du grand vin de terroir, vivant et profond, toujours fin et harmonieux, qui saura livrer dans la plus pure authenticité la complexité et la race de la terre qui l’a vu naître. On adore.

C’est rare, c’est maintenant et c’est sur la Route des Blancs.


  • Superbe réussite pour ce Blanc de Noirs parcellaire issu d'un des plus fameux lieux-dits du Grand Cru Ambonnay. Le résultat est éblouissant de complexité aromatique, parfaite rencontre de la sensualité souple et vineuse d’un pinot d’Ambonnay, la finesse et l’énergie du millésime et l’extraordinaire profondeur acquise par un vieillissement de 13 ans!

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Bon d’achat Fidélité : 3 %
  • Superbe parcellaire millésimé, vieilli pas moins de 11 années sur lattes, qui magnifie le terroir du Grand Cru du Mesnil-sur-Oger, dans un registre particulièrement sensuel et profond. Structuré autour des fruits blancs bien mûrs, de fleurs voluptueuses et des épices douces, relevé d'une pointe saline, il invite à une gastronomie généreuse.

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Après 11 ans de vieillissements sur lies, ce splendide Grand Cru La Louvière 2007 nous offre une lecture raffinée et délicate du fameux terroir crayeux de Mesnil-sur-Oger : il nous emmène, abstraction faite des bulles, du côté d’un 1er cru Caillerets ou Pucelles de Puligny-Montrachet ! Un blanc de blancs ciselé et vibrant. Grand vin de gastronomie

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Raffinement et gourmandise sont au rendez-vous de ce Rosé Extra-Brut aux forts nobles origines, entre chardonnay du Mesnil-sur-Oger (pour 70% de l’assemblage) et pinot noir d’Ambonnay et Bisseuil : excusez du peu! Balançant entre grâce florale, agrumes et fruits rouges succulents, il offre un équilibre remarquable entre densité et fraîcheur.

    expert
    Note moyenne des guides
    92/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Un Champagne élégant et expressif, assemblant chardonnay du Mesnil-sur-Oger, pinot noir de Bisseuil et pinot meunier de Mareuil-sur-Aÿ. Entre dimension crayeuse, agrumes toniques, gourmandise des biscuits aux fruits rouges et des fruits à noyau, il nous régale d'une bouche crémeuse et d'une finale ciselée dans le calcaire. Idéal pour les fêtes !

    expert
    Note moyenne des guides
    92/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Un Champagne élégant et expressif, assemblant chardonnay du Mesnil-sur-Oger, pinot noir de Bisseuil et pinot meunier de Mareuil-sur-Aÿ. Entre dimension crayeuse, agrumes toniques, gourmandise des biscuits aux fruits rouges et des fruits à noyau, il nous régale d'une bouche crémeuse et d'une finale ciselée dans le calcaire. Idéal pour les fêtes !

    expert
    Note moyenne des guides
    92/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %