Stéphane Ogier : le virtuose d'Ampuis au sommet de sa forme

fin de la vente : 16/11/2022

Lorsque l’on croise Stéphane Ogier, à l’allure toujours juvénile et athlétique, on peine à croire qu’il fêtera, l’année prochaine, son 25ème millésime ! Voici près d’un quart de siècle que ce surdoué de la vigne et du vin écrit, au Domaine familial, une des plus belles pages de l’histoire récente des vins de Condrieu et Côte-Rôtie. Il faut dire que Stéphane n’a pas attendu bien longtemps pour trouver sa voie : ce natif d’Ampuis, fasciné par ces pentes abruptes, sculptées en chaillées, qui s’érigent comme les gardiennes du fleuve, décrète à 6 ans qu’il veut devenir vigneron ! Il vient de voir Michel, son père, vinifier pour la première fois, en 1983, quelques fûts de Côte-Rôtie… ce père qui jusque-là vendait ses raisins au négoce.

S’ensuit dès 15 ans un passage décisif au lycée viticole de Beaune : c’est certainement là qu’il commence à se forger ses convictions, qui ne le quitteront plus. D’abord, cette idée que le vin se fait avant tout à la vigne, surtout lorsque l’on a la chance de travailler des terroirs d’exception, comme ceux d’Ampuis. Ensuite cette recherche de finesse et d’élégance dans les vins : concentration oui, puissance non, intensité aromatique oui, lourdeur non… Un sens très aigu du travail à la cave que Stéphane peaufine en Afrique du Sud, où les vignerons, à défaut, peut-être, d’avoir de très grands terroirs, savent parfaitement en révéler les moindres qualités.

Dès son retour au domaine familial en 1997, Stéphane n’a de cesse d’acquérir de nouvelles parcelles, souvent en friches ou dévolues aux arbres fruitiers, pour retrouver des terroirs anciens. Il a tout de suite compris que le prix de ces terrains de Condrieu et Côte-Rôtie atteindrait bientôt des sommets vertigineux… Sous l’œil bienveillant de son père, dégustateur hors-pair et véritable modèle dans la précision du travail à la vigne, Stéphane va largement changer la physionomie du Domaine : de 3 petits hectares en Côte-Rôtie, on est aujourd’hui passé à près de 30, répartis sur les meilleurs terroirs de Côte-Rôtie, Condrieu, Saint-Joseph et Seyssuel.

Aujourd’hui, Stéphane collectionne les succès…et les 100/100 de nombreux magazines et guides de référence ! A chaque dégustation, au marché des vins d’Ampuis en particulier, ses blancs se distinguent par leur élégance, leur équilibre subtil et leur personnalité : toujours intenses dans leur aromatique, ils conjuguent à la perfection l’éclat du fruit, la densité et la profondeur qu’apportent les sols de granit, et la fraîcheur, qui fait parfois défaut aux blancs rhodaniens et qui, ici, dynamise remarquablement chaque vin. Avec Stéphane, la finesse est partout, et on en redemande !

Le millésime 2020, historiquement précoce, clôture de bien belle façon une série de millésimes solaires et chatoyants. Malgré des températures estivales qui ont encore une fois grimpé très haut, la vigne a fait preuve de résilience et donné des raisins aux équilibres juste parfaits entre fraîcheur et concentration. Stéphane nous confirme qu’il faut remonter en 2003 pour retrouver une vendange intégralement en août, avec pratiquement quinze jours d’avance sur l’année précédente. Après des pluies conséquentes en hiver, qui ont permis de reconstituer les réserves hydriques, la saison de croissance fut saine sur le plan des maladies cryptogamiques. Si l’été fut à nouveau marqué par la sécheresse et les fortes chaleurs, on n’a tout de même pas connu les mêmes épisodes caniculaires extrêmes de l’année précédente. Des conditions qui ont permis au viognier, à la roussanne ou à la marsanne de préserver de bonnes acidités, annonciatrices d'un grand millésime. Les degrés d’alcool potentiels étaient juste idéaux, en particulier pour le viognier, autour de 12,8°.

Au final, Stéphane poursuit une série impressionnante de réussites. Les vins sont lumineux et frais, expressifs et habités par leur terroir. Il y a de la densité et de la finesse, de la texture et de l’énergie. En un mot : de l’équilibre ! De grands vins sur une grande année par un grand vigneron ! En prime, nous vous proposons notre coup de coeur du millésime 2021, "Le Temps est venu", ainsi que quelques pépites désormais introuvables sur les millésimes précédents, dont la pièce-maîtresse du Domaine : le splendide Condrieu « Vieilles Vignes de Jacques Vernay » sur le puissant millésime 2018.

C’est exceptionnel, c’est maintenant et c’est sur la Route des Blancs.

© 2022 La Route des Blancs - Tous droits réservés

  • Assemblage subtil de grenache blanc, roussanne, viognier et clairette, la cuvée Le Temps est venu est la retranscription éclatante d’un fruit parfaitement sain et mûr. On est saisi par son élégance naturelle, son aromatique friande et sa bouche fuselée, juteuse et tonique. Découvert au printemps, ce fut un vrai coup de cœur....

    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Quel plaisir de retrouver le blanc le plus emblématique et confidentiel du Domaine : un Condrieu d’une profondeur abyssale que seules de très vieilles vignes sur un grand terroir peuvent donner. Véritable concentré de parfums, sans cesse renouvelés, cet extrait de terroir, dense et pierreux, nous emporte dans de mystérieuses contrées. Un must.

    expert
    Note moyenne des guides
    96/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • 21,95 €

    Un viognier gourmand et élégant, à l’aromatique expressive mêlant poire et pêche blanche, pâtisserie fine à l’abricot, mandarine et citron confit. Autant de fruits qui se nimbe d’un voile épicé de safran, de noix de muscade et de poivre. Ample et juteux, il se rapproche « dangereusement » du niveau de certains Condrieux ! Succulent.

    expert
    Note moyenne des guides
    91/100
    Voir la fiche détaillée
    21,95 € / BOUTEILLE
    Ajouter au panier
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • 41,95 €

    Sophistiqué, frais et digeste, ce Condrieu 2020 succède avec brio à un 2019 déjà au firmament. Grâce florale de la violette et du pollen, herbes aromatiques sophistiquées, entre sauge, romarin et lavande, des notes de sorbet à la pêche de vigne ou au melon, une touche de mandarine, une autre de coriandre, une nuance de résine : c’est un festival !

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    41,95 € / BOUTEILLE
    Ajouter au panier
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Le Passage est une rareté incontournable de l’appellation. En 2020, il déploie une irrésistible aromatique autour du miel de fleurs blanches et de lavande, des fruits blancs et jaunes pochés aux épices, de l’eucalyptus, de la réglisse et des herbes à tisane, mâtinés de zeste d’orange confit et d’amande. Puissant, tonique, son charme opère !

    expert
    Note moyenne des guides
    93/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Le Passage s’inscrit parmi les plus beaux blancs de l’appellation. Ce 2019 atteint des sommets avec un équilibre magistral entre sensualité gourmande du miel ou des macarons vanille-noisettes, vitalité juteuse des fruits jaunes, fraîcheur de la roche et des évocations de liqueurs d’agrumes. Son pouvoir de séduction est imparable !

    expert
    Note moyenne des guides
    93/100
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Avec ce « simple » IGP Collines Rhodaniennes, Stéphane Ogier se livre à un exercice de style d’une grande maîtrise : honorer les qualités aromatiques intrinsèques du viognier tout en donnant au vin cette finesse de grain et cette magnifique énergie en bouche propres aux vins du domaine. Gourmand, élégant et prêt à boire !

    expert
    Note moyenne des guides
    91/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %