Stéphane Ogier : le virtuose d'Ampuis signe de grands 2019

fin de la vente : 09/12/2021

Lorsque l’on croise Stéphane Ogier, à l’allure toujours juvénile et athlétique, on peine à croire qu’il a fêté, en 2018, ses 20èmes vendanges ! Voici pourtant 23 ans que ce surdoué de la vigne et du vin écrit, au Domaine familial, une des plus belles pages de l’histoire récente des vins de Condrieu et Côte-Rôtie. Il faut dire que Stéphane n’a pas attendu bien longtemps pour trouver sa voie : ce natif d’Ampuis, fasciné par ces pentes abruptes, sculptées en chaillées, qui s’érigent comme les gardiennes du fleuve, décrète à 6 ans qu’il veut devenir vigneron ! Il vient de voir Michel, son père, vinifier pour la première fois, en 1983, quelques fûts de Côte-Rôtie… ce père qui jusque-là vendait ses raisins au négoce.

S’ensuit dès 15 ans un passage décisif au lycée viticole de Beaune : c’est certainement là qu’il commence à se forger ses convictions, qui ne le quitteront plus. D’abord, cette idée que le vin se fait avant tout à la vigne, surtout lorsque l’on a la chance de travailler des terroirs d’exception, comme ceux d’Ampuis. Ensuite cette recherche de finesse et d’élégance dans les vins : concentration oui, puissance non, intensité aromatique oui, lourdeur non… Un sens très aigu du travail à la cave que Stéphane peaufine en Afrique du Sud, où les vignerons, à défaut, peut-être, d’avoir de très grands terroirs, savent parfaitement en révéler les moindres qualités.

Dès son retour au domaine familial en 1997, Stéphane n’a de cesse d’acquérir de nouvelles parcelles, souvent en friches ou dévolues aux arbres fruitiers, pour retrouver des terroirs anciens. Il a tout de suite compris que le prix de ces terrains de Condrieu et Côte-Rôtie atteindrait bientôt des sommets vertigineux… Sous l’œil bienveillant de son père, dégustateur hors-pair et véritable modèle dans la précision du travail à la vigne, Stéphane va largement changer la physionomie du Domaine : de 3 petits hectares en Côte-Rôtie, on est aujourd’hui passé à près de 30, répartis sur les meilleurs terroirs de Côte-Rôtie, Condrieu, Saint-Joseph et Seyssuel.

Aujourd’hui, Stéphane collectionne les succès…et les 100/100 dans le Wine Advocate ! A chaque dégustation, au marché des vins d’Ampuis en particulier, ses blancs se distinguent par leur élégance, leur équilibre subtil et leur personnalité : toujours intenses dans leur aromatique, ils conjuguent à la perfection l’éclat du fruit, la densité et la profondeur qu’apportent les sols de granit, et la fraîcheur, qui fait parfois défaut aux blancs rhodaniens et qui, ici, dynamise remarquablement chaque vin. Avec Stéphane, la finesse est partout, et on en redemande !

Le millésime 2019 s’annonçait comme un millésime très solaire. Au cours d’un mois de juillet torride, on a même craint, sur ces pentes abruptes et rocailleuses, stress hydrique ou grillure. Pour limiter ces phénomènes, Stéphane a fait évoluer la gestion foliaire en s’inspirant de ce qui se faisait déjà plus au Sud, du côté de Cornas, afin de maximiser l’ombre portée et d’éviter l’exposition directe des grappes au soleil pendant les moments les plus chauds de la journée.

Heureusement, la nature sait aussi réserver d’excellentes surprises : l’arrivée du mois d’août marqua une évolution sensible des conditions météorologiques. Il y eut d’abord deux épisodes de pluies bienfaitrices dans la première partie du mois : elles ont réconforté les sols et permis à la vigne de se ressourcer. Puis, les journées ensoleillées s’enchaînaient, avec des températures diurnes élevées mais pas caniculaires, et surtout, une relative fraîcheur nocturne. Des conditions qui ont permis des maturations plus lentes, douces et régulières, préservant les acidités tartriques. Les vendanges ont finalement débuté mi-septembre, avec un viognier concentré, ample et charnu, mais ayant conservé cette fraîcheur indispensable, signe d’un grand millésime.

Au final, Stéphane poursuit une série impressionnante de réussites. Les vins sont lumineux, expressifs et habités par leur terroir : concentrés mais raffinés, sensuels mais élégants, texturés mais énergiques, porteurs d’une belle sensation de fraîcheur, ils semblent associer les contraires avec un naturel et une maîtrise admirables. De grands vins sur une grande année par un grand vigneron ! En prime, le retour du blanc le plus emblématique et le plus rare du Domaine, sur un généreux et puissant millésime 2018 : le splendide Condrieu « Vieilles Vignes de Jacques Vernay ». C’est exceptionnel, c’est maintenant et c’est sur la Route des Blancs.

© 2021 La Route des Blancs - Tous droits réservés

  • 68,95 €

    Quel plaisir de retrouver le blanc le plus emblématique et confidentiel du Domaine : un Condrieu d’une profondeur abyssale que seules de très vieilles vignes sur un grand terroir peuvent donner. Véritable concentré de parfums, sans cesse renouvelés, cet extrait de terroir, dense et pierreux, nous emporte dans de mystérieuses contrées. Un must.

    expert
    Note moyenne des guides
    96/100
    Voir la fiche détaillée
    68,95 €/ BOUTEILLE
    Ajouter au panier
    Bon d’achat Fidélité : 3 %
  • En 2019, Stéphane signe un de ses plus beaux Condrieux goûtés à ce jour : un vin à la grâce aérienne, florale et sophistiquée, un vin de poésie et de paysage bucolique, un vin gorgé d’un fruit à la pureté étincelante, un vin soyeux, porté par l’énergie du sol et ses accents poivrés et safranés. Le mariage parfait du charme et de l’élégance : grand.

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Le Passage s’inscrit parmi les plus beaux blancs de l’appellation. Ce 2019 atteint des sommets avec un équilibre magistral entre sensualité gourmande du miel ou des macarons vanille-noisettes, vitalité juteuse des fruits jaunes, fraîcheur de la roche et des évocations de liqueurs d’agrumes. Son pouvoir de séduction est imparable !

    expert
    Note moyenne des guides
    93/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Belle réussite pour ce viognier à l’aromatique complexe et gourmande évoquant pâtisserie à l’abricot, ananas et mangue, mais aussi la fleur d’oranger, le suc de violette, la lavande et l’eau de rose, une note fumée de pierre-ponce et de subtiles épices, entre safran, réglisse, genièvre et poivre Sichuan. Ample, séveux et équilibré : c’est un régal

    expert
    Note moyenne des guides
    91/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %