Joseph Colin : la nouvelle étoile de Saint-Aubin et Chassagne

fin de la vente : 18/04/2021

Les amateurs le savent : il n’est pas aisé aujourd’hui de dénicher une nouvelle pépite au cœur de la Côte d’Or. L’explosion de la valeur foncière des terres a figé les positions, empêchant toute nouvelle installation. Seuls quelques richissimes investisseurs parviennent, çà et là, à faire main basse sur quelques rangs de vignes !

Alors, nous n’allons pas bouder notre plaisir de pouvoir vous proposer cette superbe collection signée par un tout nouveau domaine : Joseph Colin ! Un nouveau venu… pas si nouveau que cela ! S’il a signé, voici deux ans maintenant, son premier millésime sous son (pré-)nom, Joseph est bien connu des amateurs de grands Bourgognes puisqu’il vinifiait jusque-là, au côté de son frère cadet Damien, les vins d’un des plus célèbres domaines de Saint-Aubin, Marc Colin !

11 ans après le départ du frère aîné, Pierre-Yves, ce fut donc au tour de Joseph de se faire un prénom dans cette famille de talentueux vignerons. Depuis un certain temps déjà, Joseph rêvait de faire évoluer ses méthodes culturales et sa vinification vers une approche toujours plus inspirée de la bio-dynamie et toujours moins interventionniste en cave. Or, il est sûr que l’on ne manœuvre pas le « paquebot » familial (plus de 20 hectares tout de même) avec la même agilité qu’un petit catamaran…

C’est en 2017, après une mûre réflexion et des échanges avec son frère et sa sœur, que Joseph s’est finalement décidé à franchir le cap et à voler de ses propres ailes. Il a récupéré un peu plus de 6 hectares des vignes familiales, sur quelques-uns des plus beaux terroirs de Saint-Aubin et Chassagne-Montrachet. Il a également pu rapidement s’installer dans l’ancien chai de Marc Colin, un outil de travail parfaitement opérationnel qui lui a permis de livrer un premier millésime 2017 déjà très abouti et remarqué par la critique. Nous avons pour notre part découvert son travail en solo avec le millésime 2018 : nous avons été franchement conquis par l’éclat naturel des vins, la précision d’expression de chaque terroir et surtout, cette formidable énergie communicative, cette lumière intérieure qu’ils dégagaient!

En échangeant longuement avec Joseph, nous avons pu également mieux comprendre la philosophie qui guide aujourd’hui ses choix. En concentrant ses efforts sur 6 hectares seulement, Joseph a pu encore affiner et préciser son approche culturale, qui s’inspire davantage de la bio-dynamie. Pour pouvoir se permettre d’être moins interventionniste en cave et de laisser s’exprimer autant que possible la nature, Joseph sait parfaitement qu’il ne peut miser que sur des raisins parfaitement sains, ayant atteint leur optimum de maturité. Il fait preuve d’une précision redoutable dans les choix des dates de vendange : à un ou deux jours près, Joseph sait pertinemment que les équilibres et surtout les aromatiques peuvent sensiblement évoluer. Sur ce millésime 2019 aux faibles rendements, avec près de 40% de déficit en moyenne, les vendanges se sont concentrées sur une dizaine de jours, entre le 5 et le 16 septembre. Avec un seul objectif : que chaque grappe affiche le meilleur équilibre possible.

C’est aussi au chai que Joseph a fait évoluer sensiblement sa pratique, cherchant à supprimer au maximum tout biais ou artifice de vinification qui tendrait à masquer ou travestir l’expression la plus pure de chaque terroir. Après un pressurage très doux en grappe entière, il privilégie aujourd’hui les grands fûts (entre 400 et 500 litres), en veillant à pouvoir soutirer par gravité. Il limite sensiblement la proportion de bois neuf (10 à 15% en moyenne). Surtout, Joseph a décidé de se passer autant que possible de l’ajout de soufre pendant la vinification et l’élevage, se contentant de protéger le vin au moment de la mise en bouteille. Bien sûr, rien n’est laissé au hasard, Joseph vérifiant fût par fût qu’aucune déviance aromatique ne survienne : on est très loin ici de certaines expérimentations hasardeuses que l’on rencontre encore trop souvent dans l’univers des vins « naturels » …

Afin de conserver pendant l’élevage suffisamment de gaz carbonique qui protège naturellement le vin (en lieu et place de l’ajout de soufre), Joseph a également supprimé les opérations de bâtonnage. Au final, selon les crus, les vins passent 9 mois à un an en demi-muids avant de finir de s’harmoniser 3 à 4 mois supplémentaires en cuve. Souci extrême du détail, respect absolu des cycles naturels, expression pure et sans fard de l’identité de chaque terroir, la sincérité et la précision de l’approche de Joseph Colin ne sont pas sans nous rappeler celles d’un autre véritable « artisan-vigneron » de la Côte, que nous apprécions tout particulièrement, Vincent Dancer. C’est vous dire…

Nous avons, avec cette superbe mais rare collection de 2019, la confirmation que le village de Saint-Aubin est décidément un véritable El Dorado de la Côte de Beaune, encore capable de nous réserver quelques divines surprises.  Souvenez-vous bien de ce nom (et de ce prénom !) qui s’inscrit déjà dans l’élite de la production bourguignonne : Joseph Colin ! C’est maintenant et c’est uniquement sur la Route des Blancs !

Attention : du fait d’une récolte très déficitaire en 2019 (- 40% en moyenne) et d’une demande déjà mondiale pour les vins de Joseph Colin, nous avons décidé de limiter les quantités achetables à 6 Bouteilles par client (toutes cuvées confondues). Comptant sur votre compréhension.

© 2021 La Route des Blancs – Tous droits réservés


  • Joseph Colin nous gratifie d’un 1er Cru En Cailleret de grande envergure, concentré et ciselé, empreint d’une élégante fraîcheur florale et d’une minéralité saline énergique. Du charme, de la profondeur, de la structure, une sensation de pureté qui nous enchante et une finale crayeuse, à la longueur majuscule : tout y est, pour longtemps !

    expert
    Note moyenne des guides
    95/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Issu de très vieilles vignes qui font face au Montrachet, ce "Chenevottes" offre un profil résolument charmeur, profond mais toujours élégant et tonique. On aime sa densité de texture, gorgée d'un fruit enjôleur et parcourue d'une trame épicée vibratoire. Long, stimulant et savoureux : un des vins les plus gourmands et complexes de la collection.

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Un superbe Chassagne-Montrachet, d’une densité de fruit impressionnante et profondément ancré dans son terroir, avec sa minéralité incandescente. Il nous embarque sur des saveurs de fruits blancs juteux, mâtinées d’une touche mentholée et de cette dimension fumée typique. Complet et animé d’une énergie communicative, c’est une réussite !

    expert
    Note moyenne des guides
    93/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Sur ce célèbre cru au sol mince et calcaire, surplombant le domaine, le terroir donne un vin cristallin aux arômes délicats, parfaitement balancé entre séduction sensuelle et fraîcheur printanière. Tout au long de la dégustation, c’est la sensation d’éclat, de transparence, de lumière et d’énergie qui domine : en un mot, un vin brillant ! On adore.

    expert
    Note moyenne des guides
    93/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Ce 1er cru tardif brille par sa densité et son aromatique sensuelle qui s’équilibrent à merveille, au fil de l’aération, à une stimulante sensation de fraîcheur : on navigue entre coulis de fruits blancs et fraîcheur anisée, pêche blanche caramélisée et herbes fines, noisette verte et crème anglaise, pierre mouillée et lassi. Texturé, excitant et...

    expert
    Note moyenne des guides
    92/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Joseph Colin exploite une parcelle de vieilles vignes, de plus de 70 ans, sur ce 1er Cru. Elle donne un vin incroyable d’énergie et de fraîcheur chlorophyllienne, de minéralité verticale, saline et iodée, et d’une superbe densité fruitée en bouche, habillée d’un cortège d’épices. Ce Sentier du Clou appelle de toute sa force des langoustines…

    expert
    Note moyenne des guides
    92/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Véritable "condensé" des terroirs de Saint-Aubin, dans leurs nuances et leur diversité, ce vin assemble les raisins de 8 parcelles. Frais et lumineux, il gagne en complexité au fil de l'aération. Pureté de son eau, raffinement floral, éclat juteux du fruit, expression pierreuse et saline du sol : tout est là, en précision et en harmonie. Racé et...

    expert
    Note moyenne des guides
    90/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %