Domaine Pierre Morey : une adresse iconique de Meursault

fin de la vente : 12/03/2023

Figure tutélaire de Meursault, Pierre Morey a marqué l’histoire de la viticulture et des vins de la Côte d’Or, au cours d’une carrière exceptionnelle, démarrée dès 1971. Sa connaissance intime (incomparable oserait-on dire!) des terroirs de la Côte de Beaune, son rôle précurseur dans l’adoption de la bio-dynamie et le rejet de la chimie sur ces terres qui lui sont si chères et bien sûr, la race unique de ses vins, empreints d’un classicisme intemporel, odes vibrantes à la beauté du vivant, tout cela fait de Pierre Morey une source d’inspiration pour de nombreux vignerons de France et d’ailleurs.

Ici, la vigne, c’est avant tout une affaire de famille… qui ne date pas d’hier ! Originaires de Chassagne, les Morey se sont installés à Meursault pour travailler la vigne dès la fin du 18ème siècle. Mais c’est avec le père de Pierre, Auguste, que l’histoire du Domaine s’accélère, lorsqu’il devient métayer, en 1935, de la propriété des Comtes Lafon. En complément des quelques vignes familiales, Auguste, puis Pierre lorsqu’il le rejoint à la fin de l’année 1971, ont alors cette opportunité extraordinaire de travailler des parcelles et de produire des vins sur les meilleurs emplacements de Meursault (Perrières, Genevrières, Charmes…)… et même sur le Montrachet.

Viennent ensuite les années 1980 qui marquent un changement important : la famille Lafon décide de reprendre progressivement ses parcelles pour les exploiter directement (sous l’égide du jeune Dominique Lafon). Pierre décide alors de créer avec son épouse, Christiane Blanc, une petite activité de négoce (Morey-Blanc), véritable atelier de haute-couture, qui lui permettra de continuer à explorer de nouveaux terroirs et de vivre pleinement sa passion pour la vigne et le vin, tout en complétant la carte des crus qu’il pourra proposer.

La fin des années 1980 marque aussi le début d’une autre grande aventure pour Pierre : en 1988, en parallèle de la conduite du petit Domaine familial, Vincent Leflaive le recrute pour prendre la responsabilité technique, à la vigne et en cave, du légendaire Domaine Leflaive, à Puligny. Il signera alors, pendant 20 ans passés au côté d’Anne-Claude Leflaive, une des pages les plus passionnantes de l’histoire des grands vins de Puligny-Montrachet. C’est aussi à cette période, dès le début des années 1990, qu’il va adopter et mettre en pratique, chez lui et chez Leflaive, les principes de la bio-dynamie : un tournant majeur dans l’histoire des vins de la Bourgogne !

Comme il le dit lui-même : « pendant les années 80, je ne comprenais plus ce que je faisais : les produits chimiques pénétrants, systémiques envahissaient la Bourgogne ». Intuitivement, avec ce sens de l’observation qui a fait de lui un des plus grands serviteurs des terroirs de la Côte d’Or, il comprit plus vite que les autres que cette voie était sans issue. Déjà à l'époque, il s’alertait ainsi de ne plus voir d’escargots de Bourgogne dans les vignes, un signe évident selon lui d'un déséquilibre dans cette harmonie du vivant qu’il respecte plus que tout. Une rencontre décisive avec Claude Bourguignon, référence mondiale de l’analyse des sols et de leur vie microbiologique, ainsi qu’un drame familial (la disparition prématurée de son fils des suites d’une longue maladie) finissent de le convaincre qu’il « fallait tout faire pour favoriser la vie, celle des humains, celle des sols et celle de la vigne ».

Voilà finalement ce qui a guidé Pierre et qu’il a parfaitement su transmettre à sa fille Anne, qui travaille à ses côtés depuis bientôt 25 ans et tient désormais solidement les rênes de ce domaine incontournable : la passion de la nature et des terroirs ! D’ailleurs, lorsqu’on lui demande comment il qualifierait le style de ses vins, il nous répond avec modestie et non sans humour : « J’essaie de faire en sorte que les vins aient la gueule de l’endroit d’où ils viennent et reflètent la climatologie du millésime »… Une conviction simple qui ne date pas d’hier, si l’on en croit cette anecdote que Pierre nous raconte ensuite : « Quand Vincent Leflaive m’a proposé de venir travailler chez lui, il m’a mis en garde : si tu viens travailler chez nous, ça ne sera pas pour faire du Pierre Morey, tu feras du Leflaive ! Et moi de lui répondre : Si je viens, ça sera pour faire des Pucelles, du Chevalier ou du Bâtard-Montrachet. Vincent m’a toisé, a pris son temps et m’a dit : Viens ! » Tout est là… ou presque. Ce respect absolu des lieux et des terroirs, il a su le transmettre à sa fille Anne, aujourd'hui en charge de la destinée de cette adresse iconique de Meursault. Ainsi qu’au fils d’Anne, Jean-Victor, revenu au Domaine en 2020.

Revenons justement sur ce prodigieux millésime 2020 que nous avons le plaisir de vous proposer aujourd’hui. Après une année 2019 difficile à la vigne, entre gel en avril et surtout des pics caniculaires extrêmes en début d’été qui ont largement amputé les rendements finaux, cette année 2020, historiquement précoce, s’est révélée bien plus sereine et généreuse, du moins pour les blancs. Il faut remonter à 2003 pour trouver des vendanges qui se déroulent entièrement sur le mois d’août, entre le 24 et le 30 août. L’état sanitaire des raisins était superbe. Cerise sur le gâteau, les rendements étaient tout à fait convenables pour le chardonnay, entre 40 et 45 hectolitres par hectare. Les pluies relativement abondantes du début de l’année et de la fin du printemps ont permis d’emmagasiner de bonnes réserves hydriques dans les sols et sous-sols. Bénéficiant de quelques averses bienfaitrices en août, les raisins ont mûri de façon régulière, sans blocage ni excès. Au final, les degrés d’alcool potentiels pour les blancs étaient excellents, entre 13° et 13.5°, et les acidités parfaitement préservées. C’est un élément marquant de ce millésime : malgré un été chaud, très ensoleillé, les jus ont gardé une fraîcheur et une énergie exceptionnelles.

Au final, ce millésime que Anne confie « adorer, dans les deux couleurs », constitue effectivement une des grandes réussites du domaine sur les dernières années. Par sa finesse de définition, son énergie interne, il rappelle 2017. Mais il possède ce supplément de chair et de gourmandise qui rend les vins particulièrement friands, même dans leur jeunesse. Très charmeurs et expressifs aujourd’hui, nul doute qu’ils cristalliseront l’expression de chaque terroir après quelques années de cave et vous emmèneront alors vers d’autres territoires, plus verticaux, salins et pierreux.

Les trois générations de la famille Morey sont décidément unies pour le meilleur : la preuve par le vin ! Retrouvez en prime quelques joyaux issus du généreux millésime 2018, des vins de chair et de plaisir, que l’on peut raisonnablement commencer à boire…

C’est iconique, c’est très rare et c’est uniquement sur la Route des Blancs !

© 2023 La Route des Blancs – Tous droits réservés

  • Ce fascinant Bâtard-Montrachet issu du Clos Poirier, contigu au Montrachet, fait partie des blancs de légende de la Côte d’Or. D’une puissance impressionnante, il laisse entrevoir une aromatique sensuelle de coulis de fruits, de miel, de fleurs du verger et de violette, d’essence d’agrumes, d’amande, de brioche et de roche pilée. D'une profondeur...

    expert
    Note moyenne des guides
    98/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 3 %
  • Issu du replat des Perrières-Dessous, juste au-dessus du Clos des Perrières, ce Meursault-Perrières vertical et extraordinairement intense figure au sommet de la hiérarchie. La bouche offre un équilibre souverain entre richesse des extraits secs, volume considérable de fruit et une trame pierreuse, épicée, d’une persistance remarquable. Un monument.

    expert
    Note moyenne des guides
    97/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 3 %
  • Devenu un incontournable en 4 millésimes, ce vin ciselé et intense, empreint de l’éclat généreux du fruit et d’une minéralité saline vibrante, nous confirme la maîtrise des Morey pour révéler le meilleur de ce 1er cru de Puligny-Montrachet. Profond, vertical, sa finale pierreuse impressionne par sa longueur. Un grand vin sur un grand millésime !

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 3 %
  • Une des grandes bouteilles du millésime ! Avec la classe d’un 1er cru, il illumine la collection par son aromatique sophistiquée mêlant fruits mûrs, raffinement floral et épices douces. On aime son ampleur et sa précision, son empyreumatisme délicat aux accents de fruits flambés et épicés, ainsi que son acidité scintillante. Un must-have.

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Issu d'une vigne de 40 ans occupant un petit clos à proximité du Cromin, sur le coteau qui fait face au Meix-Chavaux, ce parcellaire nous enchante. A la fois expressif et sensuel au nez, incisif et vibrant en bouche, avec son fruit rayonnant, son entame texturée et sa minéralité effilée, subtile, il possède un je-ne-sais-quoi lorgnant vers Puligny....

    expert
    Note moyenne des guides
    93/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Ce parcellaire de haut rang assume sa proximité avec le 1er Cru Goutte d’Or dont il partage le substrat de craie et d’argiles fines. Avec des équilibres d’école, il mêle gourmandise de la poire pochée et de l’ananas, énergie acidulée du citron, douceur des fleurs blanches et de la vanille et une superbe énergie minérale en bouche, au grain poudré.

    expert
    Note moyenne des guides
    92/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Ici, tout n’est qu’équilibre, densité et profondeur. Voici l’archétype du grand Meursault, à la fois texturé, sensuel mais énergique, nuancé et porté par une fraîcheur minérale qui ne vous quitte jamais. L’élevage, subtil et savant, souligne parfaitement son charme naturel et lui apporte un beau supplément d’âme. Gourmand, vous avez dit gourmand ?

    expert
    Note moyenne des guides
    93/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Ce Saint-Romain parcellaire honore cette appellation de la Côte de Beaune encore sous-estimée qui recèle pourtant de magnifiques terroirs. Elle donne à son meilleur des vins de grande envergure, à l’équilibre remarquable entre fraîcheur et sensualité gourmande, tension épicée et profondeur. En voici un fier exemple, sur un millésime rayonnant.

    expert
    Note moyenne des guides
    92/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Ce « simple » Bourgogne, issu de parcelles des Herbeux et des Malpoiriers, a su puiser dans les sols de calcaires et d’argiles profondes son identité expressive et généreuse. Il possède tous les attributs que l’on attend d’un chardonnay de la Côte d’Or : la texture, la fluidité, la tension, et cette profondeur aromatique qui nous régale. Un délice

    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Ce magnifique Saint-Romain Sous le Château nous montre avec subtilité et éclat combien le millésime 2018 a produit de grands blancs en Bourgogne et combien il est essentiel de ne pas oublier cette appellation décidément au top. Le mariage entre fraîcheur et sensualité gourmande est juste parfait. Une réussite majeure pour ce 1er millésime !

    expert
    Note moyenne des guides
    92/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • En découvrant ce fascinant Bâtard-Montrachet, on comprend pourquoi ce Grand Cru signé Anne Morey est durablement installé parmi les blancs de légende de la Côte d’Or. Mariage parfait d’une aromatique poétique, fascinante, et d’une expression intense, profonde du sol, il vous envoûtera sur les 20 prochaines années. Rare et magique.

    expert
    Note moyenne des guides
    97/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 3 %
  • Issu du replat des Perrières-Dessous, juste au-dessus du Clos des Perrières, ce Meursaul-Perrières d'une rare intensité figure tout en haut de la hiérarchie du prestigieux 1er Cru. La bouche offre un équilibre souverain entre densité de matière, un volume considérable de fruit et une trame pierreuse et épicée, d’une précision stupéfiante. Grand.

    expert
    Note moyenne des guides
    96/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 3 %
  • En 2018, cet incontournable Meursault Les Tessons n’a rien perdu de sa minéralité calcaire effilée, verticale, tout à fait typique, mais l’effet millésime lui donne une intensité et une force intérieure qui le rapprochent clairement d’un Perrières ! Si l’on ajoute ce supplément de charme immédiat typique de l’année, on touche au sublime. Indispensable

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Ce Meursault Les Terres Blanches assume parfaitement sa proximité avec le célèbre Premier Cru Goutte d’Or dont il jouxte la limite inférieure. Il a profité de la richesse du millésime pour densifier sa structure, mais on retrouve ce raffinement aérien et cette fraîcheur minérale typiques de ce terroir. Un vin de grande classe, lumineux et intense.

    expert
    Note moyenne des guides
    92/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Sur ce millésime solaire, la qualité du terroir et l’habileté à préserver énergie et fraîcheur ont parlé : le vin affiche un équilibre magistral, entre sensualité lascive et tension minérale. Un grand Meursault concentré, intense, aux mille nuances olfactives, qui donne envie de se mettre à table autour d’un turbot ou d’une poule au riz. Succulent. 

    expert
    Note moyenne des guides
    92/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • La complexité de ce Bourgogne est bluffante : l’omniprésence de l’expression fumée et épicée des sols calcaires se marie à merveille avec une sensualité aromatique et une rare profondeur de texture. Entre pralin et fleurs blanches, poire et crème au beurre, noix de cajou et lys, pain au lait, agrumes et roche pilée, on se délecte de bout en bout.

    expert
    Note moyenne des guides
    90/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %