Peter Jakob Kühn : des Rieslings au sommet du Rheingau

fin de la vente : 14/04/2021

Bienvenue à Oestrich, petite commune au cœur du Rheingau, la célèbre région viticole de la rive droite du Rhin : c’est ici que la famille Kühn écrit depuis plus de deux siècles et 11 générations vigneronnes une des belles pages de l’histoire des grands Rieslings rhénans.

Ce vignoble historique, déjà connu à l’époque romaine, mais réellement façonné par l’homme au cours du Haut Moyen-âge constitue, pour de nombreux ampélographes, le berceau historique du Riesling. Sur ces coteaux souvent escarpés, aux sols variés de loess, plus ou moins riches en argiles, d’ardoises et de quartzite, le célèbre cépage bénéficie d’un micro-climat exceptionnel, très aéré mais protégé des vents du Nord par le Mont Taunus, et bénéficiant de la présence thermo-régulatrice du fleuve. Un fleuve qui joue également le rôle de réflecteur solaire, permettant une maturation lente et régulière du fruit.

C’est à Peter-Jakob Kühn et son épouse, Angela, que l’on doit le visage actuel de ce Domaine qui compte aujourd’hui une vingtaine d’hectares et la renommée désormais mondiale de ses Rieslings secs. Depuis leur installation dans la propriété familiale dans les années 1970, ils n’ont eu de cesse de placer le respect du vivant et la recherche de la vérité du terroir au cœur de leur démarche. Fort d’un beau patrimoine de vieilles vignes, plantées sur les secteurs les plus qualitatifs d’Oestrich et Hallgarten (en premiers et grands crus), Peter-Jakob a tôt compris que le travail du vigneron devait être au service du lien symbiotique qui unit la plante et son environnement. « Perturber le moins possible les cycles naturels et respecter la biodiversité dont se nourrissent la vigne et le raisin » : c’est ainsi que l’on obtient un fruit qui raconte vraiment ses origines. L’adoption des principes de l’agriculture bio-dynamique s’imposa comme une évidence : le Domaine obtint sa certification Demeter dès 2004. De même à la cave, les intrants œnologiques sont bannis depuis longtemps. Ici, après des pressurages lents et extrêmement doux en grappes entières, tout s’opère le plus naturellement du monde, principalement en foudres anciens.

Aujourd’hui, son fils Peter Bernhard, désormais à la tête de ce petit Domaine familial, poursuit brillamment ce travail de valorisation des terroirs d’Oestrich et de recherche d’une expression la plus subtile, racée et scintillante du riesling du Rheingau. Considéré à juste titre comme l’un des vinificateurs les plus précis et inspirés de sa génération, Peter Bernhard affine encore et encore la démarche initiée par son père. Il a ainsi décidé d’allonger progressivement les élevages des cuvées parcellaires, issues des terroirs de premiers et grands crus : depuis ce superbe millésime 2018, que nous avons le plaisir de vous faire découvrir aujourd’hui, les Rieslings issus du Doosberg, du Lenchen ou du Hendelberg passent désormais deux années en foudres, et même trois ans pour les rares monopoles parcellaires (« Unikat ») comme le Landgeflecht. En laissant le temps faire son œuvre, Peter Berhard obtient une lecture toujours plus nuancée et complexe de chaque terroir et de chaque lieu.

Quel bonheur d’accueillir pour la première fois les vins de la famille Kühn sur un millésime aussi rayonnant et réussi que ce prodigieux 2018, un millésime que Peter Bernhard lui-même n’hésite pas à qualifier « d’absolument fantastique pour nous. Les baies avaient cet éclat particulier et un goût incroyablement bon ».

Sur les bords du Rhin, l’hiver a apporté suffisamment d’eau pour remplir les nappes phréatiques et les froids intenses du mois de février ont permis la fissuration et l’aération naturelle des couches supérieures des sols. Vint ensuite un printemps plutôt doux, avec beaucoup de soleil et quelques pluies occasionnelles : des conditions parfaites pour une croissance rapide et très saine de la vigne. Après une floraison précoce (dès la fin du mois de mai pour l’un des terroirs phares du Domaine, le Sankt Nikolaus Mittelheim »), il a fallu redoubler de travail pour veiller à limiter rendements et expansion végétative. La météo sèche et chaude de juin a bien aidé les équipes : les plus petites des jeunes baies ont séché, permettant ainsi d’obtenir des grappes très aérées, gages d’un raisin sain et parfaitement mûr en fin de saison… Si les plus jeunes plants ont pu souffrir de la sécheresse de l’été, l’immense majorité des vignes a su aller chercher l’humidité et les nutriments dans les profondeurs des sous-sols. D’autant que quelques épisodes pluvieux, les 9 et 13 août, ont contribué à détendre la situation. Au final, les vendanges, plutôt précoces, ont débuté sous un temps radieux, avec des nuits fraîches, dès le 23 août (pour les raisins utilisés dans le Sekt) et dès les premiers jours de septembre pour les rieslings.

Au final, l’état sanitaire tout comme les équilibres des raisins frisaient la perfection : des taux d’alcool modérés, de fines acidités apportant une superbe sensation de fraîcheur et une intensité aromatique fabuleuse. Un véritable don de la Nature que Peter Jakob et Peter Bernhard se sont employés à sublimer en cave.

Ils nous livrent aujourd’hui une collection de Rieslings vivants, profonds et énergiques. Des vins d’un grand raffinement aromatique, particulièrement expressifs au nez comme en bouche, des vins chargés de fruits et de sol, des vins actifs, toujours en mouvement, allant toujours de l’avant, des vins littéralement pénétrants. Des « Rieslings parmi les meilleurs d’Allemagne » : ce n’est pas nous qui l’affirmons mais le très réputé Wine Advocate ! Nous approuvons sans réserve…

Copyright 2021 La Route des Blancs - Tous droits réservés

  • Planté en haute densité, ce 1er Cru doit son nom (colline du monastère) aux moines cisterciens qui l'exploitait déjà au Moyen-Age. Il marie, dans la plus pure harmonie, le raffinement végétal, la densité minérale et l'univers des épices. L’acidité est parfaite et la finale magnifique d’intensité, de sapidité fruitée et de longueur. Un délice.

    expert
    Note moyenne des guides
    18.6/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Sur ce millésime 2017, tout en fraîcheur et en vibration, le Grand Cru Doosberg, profondément imprégné par le sol, nous enchante par sa subtilité aromatique et sa prodigieuse énergie. C'est un pur modèle de droiture et de précision, juteux et gorgé de saveurs pures et toniques de kiwi, d’orange sanguine, de pomelo, de kiwi et de goyave. Grand !

    expert
    Note moyenne des guides
    19.2/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Joyau parcellaire issu du meilleur emplacement du terroir du Doosberg, cet ultra-confidentiel Landgeflecht est un sommet absolu : un sommet de finesse et d'élégance florale, un sommet d'intensité et de profondeur de saveurs, un sommet d'énergie parfaitement canalisée. ce diamant traversera les décennies avec classe et assurance. Collector. 

    expert
    Note moyenne des guides
    19.4/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 3 %
  • Le terroir du Lenchen, avec ses fréquentes brumes matinales s'élevant au-dessus du Pfingstbach, offre les conditions idéales pour le développement du botrytis et l'élaboration de grands Rieslings moelleux. Complexe et frais, cet Auslese juteux et énergique marie parfaitement suavité fruitée et énergie rocheuse. Un vin d'une finesse incroyable.

    expert
    Note moyenne des guides
    19/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Un des joyaux du Domaine qui doit son nom à la statue de Saint-Nicolas qui semble bénir cette vieille vigne s’inclinant vers le Sud, à proximité immédiate du Rhin. On voyage dans une atmosphère diaphane, toute en nuances délicates et sophistiquées. Avec ses ondes de coulis de fruits, de jus d'agrumes et d'épices délicates, ce Riesling irradie.

    expert
    Note moyenne des guides
    19/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Surplombant le Pfingstbach, affluent du Rhin, le Grand Cru Lenchen trouve dans les sols de loess argileux riches en quartzites rouges un formidable terrain d'expression. Doté d'une fascinante complexité aromatique, dense et puissant, il ne cesse de produire de l'énergie et du mouvement en bouche. Sa finale saline et pénétrante nous élève. Grand.

    expert
    Note moyenne des guides
    19.1/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Ce Doosberg gourmand, intense et vertical nous plonge dans l'univers des Grands Crus d'Oestrich à la signature minérale unique. L'équilibre souverain de ce Riesling impressionne : d’un côté la fraîcheur aérienne et la subtilité de l’expression rocheuse du sol, de l’autre la concentration et la gourmandise du fruit mûr. Un concentré d'énergie.

    expert
    Note moyenne des guides
    19.1/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Ce terroir plutôt tardif aux sols d'ardoises et de schistes donne ici un vin lumineux et élégant, parfaitement équilibré entre la douceur charnue du fruit et une acidité juteuse excitante. Frais et floral au nez, il s'imprègne en bouche d'une expression empyreumatique des sols. Charme, profondeur et intensité : tout y est. Magnifique.

    expert
    Note moyenne des guides
    18.8/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Un Riesling d’une finesse stupéfiante, tout en fraîcheur, en verticalité et en intensité minérale, qui honore de la plus belle des façons les sols de quartzite du Taunus, cette roche sédimentaire typique des terroirs du Rheingau. Juteux et énergique, tout en nuances, ce vin nous purifie, nous tonifie et nous élève. A ne manquer sous aucun prétexte.

    expert
    Note moyenne des guides
    18.4/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %