Domaine J. A. Ferret : le monstre sacré du sud bourguignon

fin de la vente : 21/12/2021

A l’origine de ce Domaine mythique du Mâconnais, fondé en 1840, il y a la passion pour le vin de Jean-Alfred Ferret, instituteur, et de son fils Antoine, dentiste de son état. A côté de leur métier, ils cultivent quelques lopins de vignes sur les coteaux du village de Fuissé. Mais c’est l’arrivée de Jeanne Ferret, dans les années 1930, qui va véritablement faire entrer le Domaine dans son ère « moderne » et surtout, voir ses formidables vins blancs s'installer parmi les incontournables de la Bourgogne. Véritable sommité de la région, Jeanne Ferret, qui dirigea le domaine jusqu’à sa disparition en 1993, révolutionna l’approche du vin et des vinifications dans ce bel écrin de Fuissé.

Pionnière locale de la mise en bouteille au Domaine, dès 1942, elle fut aussi la première à comprendre et mettre à profit l’extraordinaire diversité géologique des sols et sous-sols de cet amphithéâtre naturel. Très vite, elle se lance dans l’élaboration de cuvées parcellaires racées, qui rivalisent en qualité et en complexité avec les meilleurs crus de la Côte de Beaune. Elle va jusqu’à établir dès les années 1970 une véritable classification des terroirs de Fuissé, avec en tête les terroirs Hors Classe comme Les Ménètrières ou Tournant de Pouilly et les terroirs Tête de Cru comme Les Perrières ou Le Clos. A l’heure du classement de certains terroirs de Fuissé en Premier Cru, les analyses scientifiques des sols récemment effectuées ont montré toute la justesse des intuitions et des observations menées par Jeanne Ferret en son temps.

En effet, la diversité géo-pédologique du finage de Fuissé est absolument unique en Bourgogne. Les sols peuvent être minces, issus de calcaires durs, ou bien profonds et argileux, riches en marnes. Plus singulier encore, on trouve aussi des schistes ou des grès volcaniques qui préfigurent la géologie des Monts du Beaujolais tout proches. Chailles et silex sont souvent présents en surface, renforçant la minéralité et la finesse des vins.

Cette diversité bien comprise des sols et des terroirs et la science de plusieurs générations de femmes vigneronnes – Colette Ferret succéda à sa mère Jeanne, jusqu’en 2006 – ont permis d’élaborer de sublimes blancs, exclusivement issus de chardonnay, à la fois amples et puissants, purs et cristallins, d’une sophistication impressionnante. Des cuvées qui font depuis longtemps l’admiration de toute la planète vin. Robert Parker n’hésitait d’ailleurs pas à écrire, en son temps, qu’il trouvait là « son Montrachet du Mâconnais » !

Après le rachat de ce domaine historique par la Maison Louis Jadot en 2008, c’est une jeune vigneronne, oenologue brillante, Audrey Braccini, qui se vit confier la lourde responsabilité de succéder aux Ferret, mère et fille. Disons-le tout net : non seulement, Audrey a relevé le défi avec maestria mais elle a réussi à faire évoluer subtilement le style des vins du Domaine. S’ils portent en eux les marqueurs des grands terroirs de Fuissé, avec cet équilibre remarquable entre densité crémeuse et verticalité minérale, ils ont, au fil des millésimes, encore gagné en raffinement et en élégance. Ils sont parfaitement structurés autour d’une tension énergique et dynamisante.

Comme les Ferret avant elle, Audrey s'est totalement mise au service des terroirs. Elle n’a pas hésité, pour cela, à adopter les principes de l’agriculture biologique et de la bio-dynamie. Elle veille, avec son équipe, à ajuster sans cesse les pratiques à la typicité de chacune des 50 parcelles (et 17 hectares) que compte le Domaine, riche de cette formidable mosaïque géologique des finages de Fuissé et Vergisson. Elle perpétue le travail régulier des sols et le maintien d’une diversité de flore dans et autour de la vigne. En outre, elle a encore affiné (et allongé) les élevages, utilisant finalement assez peu de bois neuf : des élevages qui s’avèrent aujourd’hui d’une précision et d’une classe remarquables. 

Le millésime 2019 se distingue par la qualité exceptionnelle de ses équilibres, avec des aromatiques intenses, particulièrement bien définies, entre grâce et fraîcheur florale, pureté jaillissante et concentration du fruit, énergie des agrumes et cette verticalité apportée par les sols calcaires. La netteté des contours de bouche est admirable, tout comme la profondeur et la persistance des vins.

Malheureusement, ce millésime s’illustre aussi par des rendements très faibles, comparables à ceux de 2012 ou 2016, deux années marquées par le gel et la grêle. Début avril, il y eut un épisode de gel qui a particulièrement affecté les vignes situées sur les plateaux. Le temps froid entre mai et début juin, tout comme le vent incessant, ont également perturbé une floraison tardive, entraînant coulure et millerandage. Si l’on ajoute à cela une première partie d’été particulièrement chaude, avec plusieurs pics caniculaires, on comprend pourquoi les rendements des vendanges, débutées le 10 septembre, n’ont pas atteint les 30 hectolitres en moyenne (soit une chute de près de moitié par rapport à l’année précédente). La bonne nouvelle, c’était la qualité des jus, avec des acidités scintillantes que l’on n’attendait pas sur ce millésime réputé solaire.

Cuvée après cuvée, on se dit qu’on atteint un point d'harmonie absolument fascinant : le charme, l’élégance, l’intensité, le relief et la profondeur, tout y est. Déjà parfaitement en place, et pour longtemps. Du grand art, qui conforte la place d’Audrey Braccini parmi les grandes dames du vignoble et confirme le statut incontournable des vins de J.A. Ferret pour les amateurs de grandes expressions du chardonnay bourguignon…

Dernière minute : pour compléter ce très rare 2019, retrouvez les toutes dernières bouteilles disponibles du millésime 2018, plein et chatoyant.

© 2021 La Route des Blancs – Tous droits réservés

  • Pépite du Domaine, ce Tête de Cru « Le Clos », suivant la classification élaborée par la visionnaire Jeanne Ferret, se distingue par sa sophistication florale et poétique au nez, et sa remarquable profondeur de bouche ! Puissant, enveloppant et imprégné d’une minéralité épicée, son potentiel de garde est évident. Il honorera des crustacés…

    expert
    Note moyenne des guides
    93/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • En 2018, ce Clos des Prouges se montre d’ores et déjà plutôt ouvert et superbement expressif, dans un registre à la fois joliment floral et sensuel. Passée une note délicatement grillée, on voyage entre les fleurs blanches, le laurier frais, l’aneth d’un côté, le miel, le nougat, la crème de fruits blancs et le melon mûr de l'autre. Succulent.

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Dense, minéral et profond, "Autour de la Roche" est issu d’un assemblage de différentes parcelles aux sols variés, situées autour de la Roche de Vergisson. Ce Pouilly-Fuissé, sans concession, vertical, savoureux et profondément ancré dans son terroir, impressionne par sa complexité. Ici, on regarde du côté des crus murisaltiens les plus calcaires!

    expert
    Note moyenne des guides
    92/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Ce véritable "ambassadeur" des terroirs de Fuissé, d’une grande finesse minérale et d’une pureté de saveurs remarquable, pourra être goûté dès aujourd’hui ! Très expressif, entre calcaire, noisette grillée, poire juteuse et raffinée, peau d’agrumes et de nombreuses épices (coriandre, poivre, gingembre…), c’est un ravissement de tous les instants !

    expert
    Note moyenne des guides
    92/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Ce Tournant de Pouilly à l’aura d’un « Grand Cru » illumine la collection 2019 : on plonge dans une nature sublimée de fleurs d’eau et de primevères, d'amande, de roche pilée. On se régale de saveurs de lait frais, de beurre de baratte, de poire pochée, de pomme au miel, d'amanite des Césars. Généreux, intense et profond, tout y est.

    expert
    Note moyenne des guides
    95/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 3 %
  • Ce Tournant de Pouilly à l’aura d’un « Grand Cru » illumine la collection 2019 : on plonge dans une nature sublimée de fleurs d’eau et de primevères, d'amande, de roche pilée. On se régale de saveurs de lait frais, de beurre de baratte, de poire pochée, de pomme au miel, d'amanite des Césars. Généreux, intense et profond, tout y est.

    expert
    Note moyenne des guides
    95/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Hors Classe : que dire de plus ? Ce vin joue effectivement dans la cour des grands. Puissant, dense et structuré, il assume sa sensualité beurrée très bourguignonne tout comme la gourmandise des fruits blancs et jaunes bien mûrs. La finesse calcaire et la densité des argiles nous jouent un superbe pas de deux. L’avenir s’annonce radieux.

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 3 %
  • Hors Classe : que dire de plus ? Ce vin joue effectivement dans la cour des grands. Puissant, dense et structuré, il assume sa sensualité beurrée très bourguignonne tout comme la gourmandise des fruits blancs et jaunes bien mûrs. La finesse calcaire et la densité des argiles nous jouent un superbe pas de deux. L’avenir s’annonce radieux.

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • On monte d’un cran dans la sensualité et l’expression résolument voluptueuse, profonde et gourmande des terroirs de Pouilly-Fuissé. Les fleurs sont suaves, capiteuses, les fruits bien mûrs se dégustent en coulis, l’abricot, la prune jaune et la mangue font leur apparition, tandis que le sol leur donne une dimension épicée voire flambée. Un délice.

    expert
    Note moyenne des guides
    93/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • On monte d’un cran dans la sensualité et l’expression résolument voluptueuse, profonde et gourmande des terroirs de Pouilly-Fuissé. Les fleurs sont suaves, capiteuses, les fruits bien mûrs se dégustent en coulis, l’abricot, la prune jaune et la mangue font leur apparition, tandis que le sol leur donne une dimension épicée voire flambée. Un délice.

    expert
    Note moyenne des guides
    93/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Futur 1er Cru, ce Perrières mystérieux et onirique nous enchante par son extraordinaire fraîcheur, sa verticalité minérale et l'éclat subtil de son fruit. Aérien et planant, ciselé, juteux et finement minéral en bouche, il offre une imbrication parfaite des fruits frais et du sol calcaire. On a envie de gambas grillées ou d'un bar en croûte de sel.

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Futur 1er Cru, ce Perrières mystérieux et onirique nous enchante par son extraordinaire fraîcheur, sa verticalité minérale et l'éclat subtil de son fruit. Aérien et planant, ciselé, juteux et finement minéral en bouche, il offre une imbrication parfaite des fruits frais et du sol calcaire. On a envie de gambas grillées ou d'un bar en croûte de sel.

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Ce Tête de Cru « Le Clos », suivant la classification de Jeanne Ferret, réunit le meilleur des deux mondes : la finesse, la verticalité et le raffinement floral qui regarde du côté de Puligny-Montrachet ou de grands terroirs chablisiens, la sensualité gastronomique, la concentration et la profondeur épicée du millésime. Idéal sur des langoustines.

    expert
    Note moyenne des guides
    93/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Ce Tête de Cru « Le Clos », suivant la classification de Jeanne Ferret, réunit le meilleur des deux mondes : la finesse, la verticalité et le raffinement floral qui regarde du côté de Puligny-Montrachet ou de grands terroirs chablisiens, la sensualité gastronomique, la concentration et la profondeur épicée du millésime. Idéal sur des langoustines.

    expert
    Note moyenne des guides
    93/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Dense, sensuel et puissant, "Autour de la Roche" est issu d’un assemblage de parcelles aux sols variés, autour de la Roche de Vergisson. Ce Pouilly-Fuissé, charnu et charnel, nous emmène plutôt du côté yang, entre fruits blancs compotés, agrumes confits et épicés puissantes. Sa longueur et sa sapidité lui donnent des airs murisaltiens. 

    expert
    Note moyenne des guides
    91/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Cet "ambassadeur" des terroirs de Fuissé épate par la sensation de fraîcheur et d’élégance florale qu’il dégage, soulignée par une arête calcaire, aux accents marins, d’une grande pureté. Le charme gourmand du fruit mûr s’équilibre avec une structure minérale, à la densité tannique, et sa nature épicée. On entre dans le millésime par la grande porte !

    expert
    Note moyenne des guides
    92/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • En 2018, ce Clos des Prouges se montre d’ores et déjà plutôt ouvert et superbement expressif, dans un registre à la fois joliment floral et sensuel. Passée une note délicatement grillée, on voyage entre les fleurs blanches, le laurier frais, l’aneth d’un côté, le miel, le nougat, la crème de fruits blancs et le melon mûr de l'autre. Succulent.

    expert
    Note moyenne des guides
    93/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %