Alain Gras : superbe 2019 par l'ambassadeur de Saint-Romain

fin de la vente : 29/09/2020

Cela fait 40 ans déjà, depuis son installation à son compte en 1979, qu’Alain Gras œuvre avec constance au rayonnement du petit vignoble historique de Saint-Romain, déjà cultivé par les Romains puis les Celtes ! Situé tout en haut de la Côte de Beaune, de part et d’autre d’une petite vallée et au pied d’imposantes falaises, entre 300 et 400 mètres d’altitude, Saint-Romain, bien moins connu que les finages se situant en contrebas, Meursault et Pommard, bénéficie pourtant d’un terroir à la typicité affirmé.

Ici, les sols très minces obligent la vigne à s’immiscer rapidement dans la roche-mère calcaire. Si l’on ajoute à cela la position élevée du vignoble, on comprend mieux la fraîcheur et l’intensité minérale des vins qui sont produits ici.

Alain Gras a patiemment agrandi le domaine, à partir des 6 hectares hérités de sa famille, dans les vignes depuis quatre générations, pour porter son patrimoine à une douzaine d’hectares aujourd’hui (également sur les finages d’Auxey-Duresses et Meursault). Pour le chardonnay, il privilégie les terroirs de la partie haute du finage de Saint-Romain, là où les sols sont les plus maigres et la roche calcaire la plus présente. On pense en particulier aux climats Sous le Château et Sous la Velle, bénéficiant d’une orientation au levant qui garantit une bonne luminosité tout en évitant les trop fortes chaleurs des après-midis d’été. Autant d’éléments particulièrement bien adaptés à l’heure du réchauffement climatique et d’une succession de plus en plus régulière de millésimes solaires et chauds.

Soucieux d’exprimer dans ses vins la typicité des terroirs de Saint-Romain, à la maturité assez tardive, il a peu à peu fait évoluer ses méthodes culturales, généralisant le travail régulier des sols et l’enherbement naturel des vignes, limitant au maximum les traitements et cherchant à maîtriser les rendements par un ébourgeonnage sélectif et des vendanges en vert si nécessaire. Même perfectionnisme à la cave, où les élevages n’ont cessé de s’affiner, mêlant aujourd’hui élevage en fûts, avec une faible proportion de bois neuf, et cuves inox.

Nous sommes heureux de vous proposer ce tout nouveau Saint-Romain 2019, mis en bouteille juste avant les vendanges 2020, qui constitue une fort belle alternative à un prix raisonnable, aux cuvées « stars » de la Côte, Meursaults et autres Pulignys… L’été chaud et ensoleillé a permis au chardonnay d’atteindre une maturité optimale, tout en conservant ici de belles acidités. La qualité du terroir et l’expérience incomparable d’Alain, qu’il partage désormais avec son fils Arthur, ont parlé : un vin ample et mûr, doté d’un fruit particulièrement savoureux et d’un joli gras en bouche qui s’équilibre avec cette tension et cette fraîcheur minérale typiques du terroir de Saint-Romain.

Un pur délice sur un excellent millésime, qui constitue l’un des meilleurs rapports prix-plaisir de la Côte d’Or ! Une seule ombre au tableau cette année : des rendements réduits de plus d’un tiers par rapport à l’année précédente… Il ne faudra donc pas trop tarder si vous voulez encaver quelques bouteilles de ce précieux et délicieux Saint-Romain 2019…

Copyright 2020 La Route des Blancs - Tous droits réservés

  • Un bouquet jaillissant entre fleurs délicates, herbes fraîches, minéralité pierreuse et fruits à noyau beurrés, une bouche juteuse, élastique et vive, portée par une trame acidulée et crayeuse, une finale longue et précise : ce superbe (mais rare) Saint-Romain 2019 honore son terroir et constitue l'un des meilleurs "outsiders" de la Côte de Beaune

    expert
    Note moyenne des guides
    17.8/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %