Buisson-Charles : belle émotion entre classicisme et modernité

fin de la vente : 30/11/2021

La notoriété bien méritée des Meursaults du Domaine Buisson-Charles ne date pas d’hier : sous l’égide de Michel Buisson, qui nous a malheureusement quittés en août dernier, ce petit domaine familial jouissait déjà, dans les années 1980, d’une fort belle réputation pour ses vins empreints d’un noble classicisme, concentrés, amples et profonds, tout à fait typiques du meilleur de la production murisaltienne de l’époque.

Aujourd’hui dirigé par Catherine Buisson-Essa, la fille de Michel, son mari Patrick, et leur fils Louis, désormais en charge des vinifications, le Domaine a parfaitement su se renouveler, en affinant son style, toujours marqué par une concentration bien mûre et des aromatiques franches, mais de plus en plus droit, énergique et tendu. Il propose, dans les derniers millésimes, une lecture particulièrement juste et expressive de l’identité de chaque terroir.

Avant l’arrivée de Louis, formé à la prestigieuse école d’oenologie de Changins, en Suisse, son père Patrick Essa avait déjà largement fait évoluer la viticulture et le style des vins du Domaine. En parallèle de sa carrière d’enseignant, ce grand dégustateur et amoureux des vins de Bourgogne s’est illustré ces dernières années en écrivant sur son blog une véritable encyclopédie des terroirs bourguignons : sa connaissance intime de chaque climat et des vins qui en sont issus force le respect. Une vision qu’il a pu mettre en pratique, au fil des années, régalant les amateurs avec des Meursaults voluptueux et équilibrés, conçus pour traverser les années avec panache.

Le petit domaine familial compte environ 6 hectares de vignes, dont les deux tiers sont situés sur quelques-uns des meilleurs crus de Meursault, Charmes, Goutte d’Or mais aussi les moins connus et pourtant épatants premiers crus Les Cras et Bouches Chères (ou Bouchères). Catherine et Patrick ont la chance d’exploiter un très beau patrimoine de vieilles vignes, âgées de 30 ans pour les plus jeunes, jusqu’à 90 ans pour les plus anciennes : des vignes qui n’ont jamais connu les désherbants et autres produits de synthèse et dont les sols ont toujours été travaillés, bien avant que les règles de la culture biologique « moderne » remettent ces pratiques sur le devant de la scène. Au final, les rendements sont ici naturellement limités et permettent de produire des vins concentrés et imprégnés de leurs origines. Le seul guide à la vigne : que la plante soit au service du fruit. Une plante pleine de vie qui doit être capable d’étirer au maximum le cycle de maturation du raisin, afin que celui-ci ait le temps de capter toute la complexité et la richesse des messages que le terroir envoie.

Depuis 2011, Catherine et Patrick ont élargi leur palette par le lancement d’une toute petite activité de négoce « haute couture », en achetant quelques raisins à des vignerons amis et tout aussi respectueux qu’eux des terroirs, issus de quelques prestigieux crus à Chablis, Corton ou Puligny-Montrachet. Ici, on ne se repose jamais sur ses lauriers et l’on ne cesse de chercher, d’expérimenter, d’ajuster, toujours en quête de la vérité des terroirs. Pour preuve les récents travaux d’agrandissement de la cave qui vont permettre d’allonger encore certains élevages. L'arrivée au Domaine de Louis, le fils de Catherine et Patrick, après un passage très formateur aux domaines Voillot et Rossignol-Trapet, nous dit qu’ici, l’avenir s’écrit au présent, et qu’il s’annonce radieux. Sous l’œil bienveillant de ses parents, le jeune et talentueux Louis Essa a piloté en 2019 les vinifications de son premier millésime : la réussite est impressionnante. Comme l’écrit le journaliste de la Revue du Vin de France, Olivier Poels, « Louis fait des étincelles avec des vins qui brillent par leur chair ».

Un millésime 2019 qui ne s’annonçait pourtant pas sous les meilleurs auspices. Il y eut d’abord le gel qui a frappé à nouveau, pendant le mois d’avril, avec des températures descendues à -3°, diminuant sensiblement les potentiels de rendements surtout sur les parcelles de plaine et de bas de coteau. Début juin, le temps frais et humide a également perturbé la floraison, limitant là encore le potentiel de récolte. Mais c’est bien sûr l’été chaud et sec qui a marqué les esprits, avec des pics caniculaires survenus dès la fin du mois de juin. Une chaleur qui a limité la croissance des baies : les raisins sont restés petits, avec des jus concentrés et équilibrés mais de faible rendement. Fidèles à une approche centrée non sur le seul taux d’alcool potentiel des raisins mais sur la recherche d’une vraie maturité physiologique, Patrick et Louis ont choisi de débuter leurs vendanges assez tardivement, le 16 septembre. A partir de fin août, les nuits plus fraîches ont permis aux raisins de préserver de bonnes acidités (tartrique en particulier) tout en gagnant en complexité aromatique et en saveurs.

Au final, les rendements ont chuté en moyenne de 50% par rapport à l’année précédente. Un constat que l’on regrette d’autant plus quand on goûte aujourd’hui à ces magnifiques Meursaults et Pulignys 2019 qui ont tout pour évoluer avec grâce sur 10 ou 20 ans : l’intensité et la pureté aromatiques, une chair dense et savoureuse, une belle énergie interne, structurée autour d’une acidité juteuse et d’une arête minérale, saline, particulièrement bien définie. Les vins assument parfaitement l’esprit solaire du millésime tout en étant allé puiser dans le sol fraîcheur et tonicité. Des vins résolument imprégnés de leurs terroirs respectifs, dont la persistance hors-norme annonce de forts beaux lendemains !

Corneille nous disait « qu’aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années » : le jeune Louis Essa nous en fait une démonstration franchement convaincante. Bravo.

Dernière minute : compte tenu des faibles disponibilités sur ce trop rare millésime 2019, le Domaine nous a également confié quelques-unes des toutes dernières pépites du millésime 2018… Ne tardez pas si vous voulez profiter de cette offre unique.

© 2021 La Route des Blancs – Tous droits réservés

  • Joyau méconnu du Nord du finage, du côté des Santenots et de Volnay, ce 1er Cru Les Cras se montre généreusement fruité et intensément minéral : les saveurs succulentes de fruits blancs et jaunes s’imbriquent parfaitement à une trame rocailleuse omniprésente. L’équilibre est remarquable, ouvrant vers une finale intense et crayeuse. Magistral !

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Ce 1er Cru Goutte d’Or dégage une prodigieuse sensation d’harmonie. Tout s’entremêle avec naturel : poire Comice compotée, pêche blanche, ananas, orange et citron confits, fleurs blanches épanouies, nuances fumées et pierreuses, noisette… La bouche, dense et concentrée, nous régale. Une pièce-maîtresse, à oublier quelques années en cave.

    expert
    Note moyenne des guides
    96/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Subtil et complexe, structuré autour d’une minéralité effilée tout en préservant les attributs d'un millésime mûr et concentré, ce "Bouches Chères" s’affirme comme un des joyaux de la collection 2019. Il séduit autant par son fruité savoureux, sa verticalité calcaire, que par sa profondeur et son allonge remarquables. Grand et indispensable.

    expert
    Note moyenne des guides
    95/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Issu des Charmes-Dessus, sous la Grande Perrière, le vin séduit autant par son élégance raffinée que par sa générosité aromatique et sa densité. La violette, le lilas, le cerfeuil et la menthe précèdent des notes gourmandes de pomme caramélisée, de prune et d’épices. Souple, élégant et nourrissant, il traversera la décennie avec panache. Grand vin.

    expert
    Note moyenne des guides
    95/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Joyau méconnu du Nord du finage, du côté des Santenots, ce 1er Cru Les Cras joue clairement dans la catégorie des grands blancs intenses, vibrants et verticaux, profondément imprégnés par la roche calcaire. Les saveurs succulentes de poire, de pêche et de mangue se marient à une trame pierreuse d’une redoutable précision. L’équilibre est parfait. 

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Issu d'un des meilleurs lieux-dits de Meursault, ce "Tessons" encore réservé illustre fort bien les qualités de cet excellent terroir : on retrouve l’énergie des agrumes, la sophistication et la fraîcheur florale, cette entame de bouche ample et texturée et ce grain minéral ondoyant, qui semble se lover dans chaque recoin… Le potentiel est énorme !

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Issu d'un des meilleurs lieux-dits de Meursault, ce "Tessons" encore jeune possède déjà les qualités dignes d’un 1er cru : on retrouve l’énergie des agrumes, la finesse de l’imprégnation calcaire, la sophistication et la fraîcheur florale, cette entame de bouche ample, texturée, nourrissante et ce grain minéral serré et stimulant. Majeur.

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Isolée depuis 2015, cette cuvée célèbre une parcelle de vignes plantées en mars 1945 sur Les Pellans, juste au Sud des Charmes, du côté de Puligny. Expressif et concentré, le vin impressionne par ses équilibres et son élégance sensuelle. Sophistication aromatique, matière sculpturale, verticalité finale et énergie saline : un Meursault de haut vol.

    expert
    Note moyenne des guides
    94/100
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Un extrait de terroir, élégant et sensuel, issu de vignes de plus de 50 ans sur des climats aux personnalités marquées, comme Vireuils ou Meix-Chavaux pour la fraîcheur, Pellans pour la densité ou Millerands pour la finesse. Le résultat est bluffant d’équilibre entre puissance et délicatesse, gourmandise du fruit et tension minérale. Irrésistible.

    expert
    Note moyenne des guides
    93/100
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • La qualité de ses origines (sur les Grandes Coutures, près du Limozin), son panache naturel et sa précision d'exécution : tout nous ramène à un travail de haute-couture ! Avec son nez mêlant pierre frottée, noisette, fleur de vigne, herbes fines et fruits blancs frais, sa chair veloutée et gourmande, sa tension minérale, il est succulent.

    expert
    Note moyenne des guides
    89/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Un collector produit exceptionnellement en 2019 à partir d’une sélection de vieilles vignes du lieu-dit Sous le Chemin, à Meursault. Les petits raisins dorés, aromatiques et concentrés, ont donné un vin raffiné, intense et gourmand, à la profondeur de bouche renversante. Séveux, puissant et tonique, cet Aligoté nous emporte déjà très haut !

    expert
    Note moyenne des guides
    90/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Un extrait de terroir, sensuel et concentré, issu de vignes de plus de 50 ans sur des climats aux personnalités marquées, comme Vireuils ou Meix-Chavaux pour la fraîcheur, Pellans pour la densité et le corps, ou Millerands pour la finesse. Le résultat est bluffant de complexité et d’équilibre entre rondeur, gourmandise du fruit et tension minérale.

    expert
    Note moyenne des guides
    90/100
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %