A Meursault, le Domaine Buisson-Charles s'installe parmi l'élite

fin de la vente : 09/07/2018

Les plus anciens d’entre nous connaissent depuis bien longtemps les Meursaults du Domaine Buisson-Charles : sous l’égide de Michel Buisson, ce petit domaine familial jouissait déjà, dans les années 1980, d’une fort belle réputation pour ses vins concentrés et opulents, tout à fait typiques de la production murisaltienne d'alors.

Désormais dirigé par Catherine Buisson-Essa, la fille de Michel, et son mari Patrick Essa, en charge des vinifications depuis le début des années 2000, le Domaine a parfaitement su se renouveler ces dernières années, en affinant son style, toujours assez concentré mais désormais très droit, tendu et précis, et surtout, en proposant une lecture subtile et juste de l’identité de chaque terroir.

Il faut dire que Patrick Essa, par ailleurs toujours enseignant, est probablement l’un des plus fins connaisseurs des terroirs et climats de Bourgogne. Ce grand dégustateur et amoureux des vins de Bourgogne s’est d’ailleurs illustré ces dernières années en écrivant sur son blog une véritable encyclopédie des terroirs bourguignons, dont nous recommandons vivement la lecture. Cette connaissance intime de chaque terroir, Patrick la met aujourd’hui en pratique avec une maîtrise qui, d’année en année, nous impressionne et nous séduit toujours plus.

Catherine et Patrick exploitent aujourd'hui les quelques 6 hectares du petit domaine familial, dont les deux tiers sont situés sur quelques-uns des meilleurs crus de Meursault, Charmes, Goutte d’Or mais aussi les moins connus et pourtant épatants Les Cras et Bouchères. Ils ont la chance de travailler un très beau patrimoine de vieilles vignes, âgées entre 30 ans pour les plus jeunes, jusqu’à 90 ans pour les plus anciennes : des vignes qui n’ont jamais connu les désherbants et autres produits de synthèse et dont les sols ont toujours été travaillés, bien avant que les règles de la culture biologique « moderne » remettent ces pratiques sur le devant de la scène. Au final, les rendements sont ici « naturellement » limités et permettent de produire des vins concentrés, riches de leur terroir et de l’empreinte du sol, parfaitement structurés pour de belles et longues gardes.

Depuis 2011, Catherine et Patrick ont élargi leur palette par le lancement d’une toute petite activité de négoce « haute couture », en achetant quelques raisins à des vignerons amis et tout aussi respectueux qu’eux des terroirs, issus de quelques prestigieux crus à Chablis, Corton ou Puligny-Montrachet. Ici, on ne se repose jamais sur ses lauriers et l’on ne cesse de chercher, d’expérimenter, toujours en quête de la vérité des terroirs. Pour preuve les récents travaux d’agrandissement de la cave qui vont permettre d’ajuster et d’allonger encore certains élevages.

Que ce soit sur le remarquable millésime 2015, où Patrick Essa est parvenu comme peu de vignerons à obtenir un point optimal de maturité des raisins, que sur le très beau millésime 2016, aux quantités malheureusement amputées par le gel de fin avril, qui a su cependant livrer ici des vins denses, expressifs et toujours parcourus d’une belle tension : nous avons été à chaque fois impressionnés par l’équilibre et la complexité des vins et la justesse d’interprétation de chaque terroir. Un domaine en route vers les sommets, et déjà incontournable.

© 2018 La Route des Blancs – Tous droits réservés

  • Il en trompera plus d'un à l'aveugle : cet Aligoté parcellaire affiche une profondeur, une complexité aromatique et un souffle hors du commun. Peu de vignerons parviennent à rendre à ce point ses lettres de noblesse à l'aligoté qui s'imprègne ici de la richesse d'un beau terroir de Meursault. Bravo.

    expert
    Note moyenne des guides
    17.5/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Isolée depuis peu, cette cuvée, issue d'une parcelle de très vieilles vignes située juste au Sud des Charmes, révèle une magnifique concentration et une énergie tirée du sol, qui ne vous quitte jamais. A la fois pulpeux, gras et tendu, doté d'une belle trame saline et épicée, ce vin fait honneur à son terroir. Un coup de maître !

    expert
    Note moyenne des guides
    17.6/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Issu d'un des meilleurs lieux-dits du finage de Meursault, ce "Tessons" au profil à la fois floral et minéral nous enchante par son caractère expressif et gourmand. Très complet, avec ce qu'il faut de gras et de tension, il rayonne par son intensité aromatique, sa précision et sa sapidité en bouche. Un modèle du genre.

    expert
    Note moyenne des guides
    17.6/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Premier Cru méconnu du Nord du finage, du côté des Santenots et de Volnay, ce 1er Les Cras issu de vieilles vignes, est à la fois ample, mûr, mais très vertical, élégant et minéral. Il n'est pas sans rappeler quelques-uns des meilleurs crus de Puligny. Un grand vin à découvrir d'urgence sur une volaille de Bresse pochée.

    expert
    Note moyenne des guides
    17.8/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Plus gourmand et charnu que sur les millésimes frais, ce "Bouches Chères" n’en reste pas moins soyeux en bouche, porté par une juste tension, délicatement citronnée, et un grain fin et serré, qui lui donnent beaucoup de grâce. Un must, intensément minéral, qui devrait évoluer parfaitement dans les 10 prochaines années.

    expert
    Note moyenne des guides
    18.2/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Le plus "grand cru" des 1ers crus de Puligny, ce voisin direct du Montrachet nous a enchanté par sa puissance, sa profondeur d'arômes et de texture, et cette sensation d'une harmonie très naturelle qu'il dégage. Un grand vin, d'une minéralité intense et scintillante, promis à un très grand avenir! Patience...

    expert
    Note moyenne des guides
    18.3/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 3 %