Le Clos Nicrosi rayonne sur le Cap Corse

fin de la vente : 13/07/2023

C’est à la pointe orientale du Cap Corse que se niche un des fleurons historiques de la viticulture corse, le fameux Clos Nicrosi. Créé dans les années 1850 par Dominique Nicrosi, ce petit domaine de 13 hectares (dont 10 en production aujourd’hui) perpétue une tradition d’excellence et continue à se distinguer par l’éclat fruité, l'empreinte saline et l’originalité de ses blancs. On doit aujourd’hui la renommée des vins du Domaine à Jean-Nöel Luigi et ses enfants, Marine et Sébastien, tous trois descendants du fondateur.

Les vignes familiales, massivement replantées à partir des années 1960, se déploient sur les pentes orientales qui dominent la plaine de Macinaggio, regardant la Mer tyrrhénienne à quelques encablures. Elles occupent des terroirs de schistes dégradés, organisés en millefeuilles, mêlés à des alluvions. Un substrat dans lequel le système racinaire peut descendre très en profondeur et trouver des ressources hydriques qui se font ici de plus en plus rares. Cette pédologie particulière contribue largement à donner cette intense minéralité et cette fraîcheur propre aux blancs du cap Corse. Le climat, à la fois très ensoleillé et venté, convient parfaitement au cépage roi, le vermentinu, qui atteint lentement sa pleine maturité tout en conservant une acidité suffisante pour donner des blancs fins et dynamiques. L’exposition des vignes au levant est un autre atout important dans la manche de la famille Luigi : elles évitent ainsi la brûlante piqûre des rayons les plus chauds de l’après-midi.

Après avoir mis leur pas dans ceux de leur père, qui continue bien sûr à leur prodiguer ses précieux conseils, Marine et Sébastien creusent progressivement leur propre sillon, interprétant à quatre mains une partition aussi singulière que séduisante, la première, œnologue, plutôt à la cave, le second pilotant également les travaux dans les vignes et le commerce. Souhaitant consacrer pleinement l’identité de ce terroir du Cap Corse, ils ont initié depuis plusieurs années déjà la conversion biologique du Domaine, certifié cette année. Ici, les sols sont régulièrement travaillés et les intrants de synthèse bannis depuis plus de 15 ans. Les rendements sont maîtrisés, et, bien sûr, les raisins vendangés et triés manuellement.

Afin de préserver un maximum de fraîcheur et une expression épurée du terroir, les Luigi vinifient et élèvent leur vin uniquement en cuve, pendant près d’un an pour la cuvée « Blanc de blancs » sec, un vermentinu hors des modes, capable de traverser les années comme très peu de vins en Corse. Nous avions eu la chance de le constater encore une fois l’an dernier, en redécouvrant, après plus de 10 années de cave, un superbe 2010, profond, fringant, à la fois délicieusement miellé et salin !

L’autre grande tradition du Domaine, c’est bien sûr l’élaboration d’un vin doux naturel, à base de muscat à petits grains, leur fameux Muscatellu du Cap Corse. Une tradition qui ne date pas d’hier : dès les 13ème et 14ème siècles, à l’époque de la domination italienne, on privilégiait les vins doux qui voyageaient beaucoup mieux jusqu’aux cours italiennes, largement protégés par leurs sucres résiduels. Sebastien nous rappelait, lors de notre visite au domaine en mai dernier, que, face au succès phénoménal de ces vins doux, le vignoble du Cap Corse a compté jusqu’à 2000 hectares de vignes, au 16ème siècle ! Contre à peine une soixantaine aujourd’hui…

Blanc sec ou Vin Doux Naturel, les vins du Clos Nicrosi, sereins et imperturbables, continuent à faire rayonner une tradition centenaire et un terroir d’exception. Pour notre plus grand bonheur!

Bien que solaire, le millésime 2023 s’est finalement révélé plus tardif que 2022, et surtout moins marqué par la sécheresse. En effet, les mois de mai et de juin ont connu des pluies assez abondantes : si elles ont entraîné une pression importante (assez rare ici) du mildiou, elles ont en revanche permis d’emmagasiner dans les sols de bonnes réserves hydriques. Globalement, la sortie de grappes fut assez généreuse : les rendements s’annonçaient très satisfaisants. Les pics de chaleur au mois d’août ont fait craindre échaudage et blocage de maturité, mais finalement, les vignes ont bien résisté. Il est en outre tombé un peu d’eau mi-août pour parfaire les maturités du vermentinu, récolté essentiellement à la fin du mois d’août. La récolte se révélait plus généreuse que l’année précédente : les raisins étaient juteux, avec de très belles acidités. Seule ombre au tableau : des rendements faibles pour le muscat, qui a moins bien résisté au coup de sirocco survenu à la fin du mois de juin du côté du Cap Corse.

On retrouve aujourd’hui dans les vins des expressions aromatiques franches et jaillissantes, et des matières amples, texturées mais pleines d’énergie. La gamme aromatique balance harmonieusement entre éclat des fruits blancs et des fruits à noyau, parfums de maquis, sensualité florale et salinité maritime. Au-delà des deux cuvées « historiques », Blanc de blancs et Muscatellu, Marine et Sébastien nous ont également réservé d’autres pépites : d’abord le succulent Stecaja, un vermentinu imaginé pour la première fois avec le millésime 2021, qui s’illustre dans un registre frais, croquant et très accessible dans sa jeunesse. Mais aussi une rareté, leur Impassitu 2020 : un sublime muscat issu de 100% de raisins passerillés et vieilli pendant 3 années dans des dames-jeannes placées dans la pénombre de la cave familiale. Un concentré de gourmandise et d’énergie épicée. Un joyau ultra-confidentiel dont ils ont accepté de nous confier quelques précieux flacons…

Année après année, le Clos Nicrosi brille comme le phare incontournable du Cap Corse : ses vins nous enchantent et se doivent de figurer en très bonne place dans votre cave et sur vos tables d’été. Une régularité au sommet qui a valu au Domaine de décrocher, l’an dernier, sa deuxième étoile dans le guide des meilleurs vins de la Revue du Vin de France. Une récompense amplement méritée !

Copyright 2024 La Route des Blancs - Tous droits réservés