Verget : Jean-Marie Guffens nous régale comme jamais en 2018

fin de la vente : 15/01/2020

Quelle histoire ! Voilà ce que l’on a envie de dire lorsque l’on nous demande de parler de Jean-Marie Guffens et de ses vins… Comment résumer ce parcours absolument unique qui a conduit ce jeune étudiant belge, options théâtre et architecture, à devenir en quelques années l’un des plus grands vignerons et des plus brillants vinificateurs de la planète ? La passion, la passion, et encore la passion.

Voici 40 ans que le jeune Jean-Marie et sa compagne Maine (passée par les Beaux-Arts) quittent leur Flandre natale pour poser leur valise dans le sud Bourguignon, du côté de Davayé au pied de la Roche de Solutré. Au départ, ils se donnent un an pour apprendre le français et découvrir l’univers de la vigne et du vin… Happés par le charme de la Bourgogne et de ses grands blancs, ils n’en repartiront jamais ! Après des études au lycée viticole de Mâcon-Davayé pour lui, la pratique culturale chez plusieurs vignerons alentours pour elle, le couple finit par se porter acquéreur de quelques rangs de vigne sur les hauteurs de Pierreclos : la légende est en marche. Très vite, les blancs de Jean-Marie Guffens sont repérés pour leur personnalité hors du commun, entre richesse, concentration et pureté minérale. Robert Parker n’hésite pas à écrire : « A genius is born ».

Tout à sa fougue et à son envie de pousser toujours plus loin sa quête du « grand vin », Jean-Marie ne se résout pas à être limité à quelques cuvées issues des rares parcelles qu’il a pu acquérir autour de Pierreclos. Il décide avec Maine de se lancer, dès 1990, dans une nouvelle aventure : puisque personne ici ne veut vendre ses vignes, alors Maine et Jean-Marie prennent leur bâton de pèlerin et vont tâcher de convaincre les plus belles propriétés du Mâconnais de leur vendre du raisin ! La Maison de négoce Verget est née, à Soligny. Nous en voyons déjà certains faire la moue devant leur écran : négoce, vous avez dit négoce… Non : Jean-Marie Guffens a dit négoce, et ça, c’est toute autre chose ! Ce sont bien les meilleurs terroirs et les plus vieilles vignes qui intéressent Jean-Marie, lui qui entend procéder chez Verget avec le même niveau d’exigence que dans son petit domaine de Pierreclos. Fidèle à sa conviction première que c’est avec le meilleur raisin que l’on fait le meilleur vin ! Fort de l’aura exceptionnelle qu’il a déjà acquise sur la planète vin, Jean-Marie va convaincre des vignerons de grand renom de lui confier quelques-uns de leurs plus beaux raisins (que les équipes de Verget vendangent souvent elles-mêmes, s’assurant ainsi un contrôle précis des maturités) dans le Chablisien, en Côte d’Or, mais surtout et avant tout, dans ce Mâconnais qui lui est si cher.

Chez Verget comme chez lui, Jean-Marie va dès lors continuer à développer sa vision créative et intuitive du vin, n’hésitant pas à aller à contre-courant des modes, à changer d’avis, à s’adapter sans cesse aux exigences du millésime. Et n’oubliant jamais que ce n’est pas la nature seule qui fait le vin, mais l’homme ! A une époque où l’on encense, et sacralise même, la notion de terroir, Jean-Marie s’applique à démontrer, avec le sens de la formule qu’on lui connaît, qu’il n’est pas un « terroiriste » ! Autrement dit, le terroir sans l’homme n’est rien… ou presque ! Dernier point, et pas des moindres : au fil des années, Jean-Marie a su s’entourer et transmettre, à une équipe resserrée et très fidèle, ses géniales intuitions et surtout un vrai style, souvent imité, jamais égalé. Chez Verget, le jeune et brillant œnologue Julien Desplans, a su, après avoir été formé à la Romanée-Conti, se glisser parfaitement dans les pas du « maître ». Celui qui semble décidément avoir un don d’ubiquité (après Guffens-Heynen, puis Verget, il reprend à la fin des années 90 le Château des Tourettes, dans le Lubéron, puis, plus récemment, une des plus vieilles propriétés de Barsac, au cœur du Sauternais), n’est jamais loin et supervise, avec un brio incomparable, les étapes-clés du pressurage des raisins, de la vinification et de l’élevage.

Julien et Jean-Marie confessent que le millésime 2018 ne fut pas évident à appréhender, mais l’expérience et l’intuition ont parlé : après des 2017 mémorables, cette nouvelle livraison brille déjà au firmament des plus belles réussites du Mâconnais.

Si tout avait parfaitement commencé, avec un hiver pluvieux, ayant permis d’emmagasiner de bonnes réserves hydriques, puis un printemps aux conditions idéales, l’été très chaud et sec s’est avéré plus délicat à négocier. En effet, la maturité alcoolique est arrivée très vite mais Jean-Marie ne s’est pas laissé « berner » par ce tour que tentait de lui jouer Dame Nature : il a décidé d’attendre la « vraie maturité », celle des arômes et des tannins, quitte à perdre un peu en acidité et en rendements – toutefois plutôt généreux.

Avec le perfectionnisme qui les caractérise, Jean-Marie et Julien ont ensuite travaillé sur des pressurages extrêmement sélectifs, privilégiant les fractions de presse aux acidités les plus élevées, le plus souvent issues des vieilles vignes. Ce travail de haute-couture, peaufiné par des élevages d’une précision d’horloger, aboutit cette année encore à une formidable collection de vins, intenses et nuancés, concentrés et énergiques. Des vins à l’aromatique toujours très pure, qui racontent une histoire et réconfortent autant le corps que l’esprit. Splendide et indispensable.

Copyright 2019 La Route des Blancs - Tous droits réservés

  • Avec cette incursion au coeur d'une appellation "star" de la Côte d'Or, Jean-Marie Guffens nous montre qu'il a décidément tout compris à la Bourgogne, toute la Bourgogne ! Sophistication, élégance et droiture : le triptyque gagnant qui illumine ce vin. Tout coule de source, porté par une matière soyeuse et une trame pierreuse vibrante. Superbe.

    expert
    Note moyenne des guides
    18.6/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Un Viré-Clessé à la concentration phénoménale, porté de bout en bout par une percussion minérale vibratoire : un modèle du genre ! La bouche affiche un volume impressionnant, au fruité gourmand. La matière est parfaitement gainée, autour d’un noyau crayeux et poivré très stimulant. Profond, tendu et pénétrant. Charmeur, vous avez dit charmeur?

    expert
    Note moyenne des guides
    17.6/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Enorme coup de cœur pour ce Saint-Véran d’une élégance souveraine. On croque dans le fruit dont la pulpe fraîche envahit les papilles. Le vin s’étire vers une longue finale, portée par de beaux amers évoquant la peau d’agrumes et une trame délicatement pimentée qui souligne l'énergie du vin et donne faim! Délicieux.

    expert
    Note moyenne des guides
    18.2/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Un des sommets du millésime, issu des premiers jus de très vieilles vignes : plein, intense, dynamique et profond, ce Pouilly-Fuissé a déjà tout. Il associe à merveille puissance et fraîcheur, fruit et sol, douceur et acidité, poivre et sel. Quant à la finale, elle possède une allonge impressionnante et vous élève très haut. Un vin majeur !

    expert
    Note moyenne des guides
    18.7/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Futur premier cru de l’appellation, ce Clos Reyssier possède un énorme potentiel de séduction et d’évolution : éclat du fruit mûr, minéralité fumée, des nuances subtiles de fleurs séchées et d'infusion, netteté de sa trame saline annonçant une finale claire et très longue. Tout est déjà là mais gagnera en intensité avec l'âge. Un peu de patience...

    expert
    Note moyenne des guides
    18.3/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Avec sa densité prodigieuse et son intensité minérale vibratoire, à la fois sensuel et percutant, ce Pouilly-Fuissé Vers La Croix se présente dès aujourd’hui comme l’un des vins les plus aboutis de cette magnifique collection 2018. Premier millésime et nouveau miracle d’équilibre et d'harmonie signé Guffens ! Indispensable.

    expert
    Note moyenne des guides
    18.4/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Ce lieu (inter)dit, c'est la "Côte-rôtie" de Davayé ! Un terroir très caillouteux et solaire favorisant une haute maturité du raisin. Mais ici, richesse et concentration s'accompagnent d'un énergie pimentée et saline revigorante. Crémeux, scintillant, d'une persistance phénoménale, ce Saint-Véran Lieu (inter)dit nous enchante. Bravo.

    expert
    Note moyenne des guides
    18.3/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Ce Mâcon-Vergisson surclasse son appellation et révèle avec intensité l’identité calcaire de son terroir. Le volume impressionnant de l’entame, sur des saveurs de fruits à noyau, de poire et d’ananas, est parfaitement étiré par une tension acidulée, incisive et millimétrée, entre agrumes, épices et salinité salivante. D’un équilibre magistral !

    expert
    Note moyenne des guides
    18/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Véritable quintessence du grand blanc bourguignon à la fois ample, concentré et gourmand, mais toujours intensément minéral et stimulant, ce Pouilly-Fuissé Sur la Roche est en 2017 un des vins les plus élégants de toute la gamme. Il nécessitera un peu de patience avant d’exprimer toute sa profondeur et son magnifique potentiel.

    expert
    Note moyenne des guides
    18.4/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Ce lieu (inter)dit, c'est la "Côte-rôtie" de Davayé ! Un terroir très caillouteux et solaire favorisant une haute maturité du raisin. Mais ici, richesse et concentration s'accompagnent d'un dynamisme en bouche omniprésent. A la fois crémeux et scintillant, riche et tendu, ce Saint-Véran Lieu (inter)dit nous enchante de bout en bout. Mémorable.

    expert
    Note moyenne des guides
    18.3/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Ce Mâcon-Vergisson surclasse son appellation : le volume impressionnant de l’attaque, évoquant la crème de fruits blancs, est parfaitement étiré par une tension acidulée, incisive et millimétrée, qui donne au vin son intensité. On adore cette dimension épicée et cette droiture qui remettent sans cesse le vin en mouvement sur le palais. Excellent.

    expert
    Note moyenne des guides
    18.1/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %