En 2015, Anne et Jean-François Ganevat nous éblouissent.

fin de la vente : 23/09/2018

Jean-François Ganevat fait indéniablement partie de ces vignerons pour lesquels la communauté des amateurs vouent un véritable culte, parce qu’ils ont su, par leur passion, leur audace et leur talent, faire véritablement bouger les lignes dans le monde du vin et de la vigne, souvent ancré dans le seul maintien des traditions. Disons-le tout net : depuis sa reprise, avec sa sœur Anne, du petit domaine familial du Sud Revermont en 1998, Jean-François a fait entrer les vins du Jura, et en particulier les chardonnays, dans une nouvelle ère, celle des grands vins de terroir, concentrés et capables de transmettre avec un brio rarement atteint ailleurs les nuances et l’originalité des terroirs jurassiens.

Pour beaucoup, Jean-François est bien sûr le plus bourguignon des vignerons jurassiens, puisque c’est à Chassagne-Montrachet, chez Jean-Marc Morey, qu’il fit ses classes jusqu’à devenir maître de chai de ce célèbre domaine de la Côte de Beaune. C’est là qu’il a appris la rigueur, le sens du détail et de l’élevage long et millimétré en foudres et fûts, et surtout ce goût pour révéler dans le vin les subtilités de chaque micro-terroir.

C’est donc ensuite dans le petit vignoble familial de la combe de Rotalier, à la pointe sud du Jura, que Jean-François va laisser parler son savoir-faire et son inspiration débridée. Il n’hésite pas à mutliplier les cuvées parcellaires (jusqu’à une cinquantaine certaines années), cherchant au maximum à laisser s’exprimer la singularité de chaque sol, tantôt calcaire, tantôt schisteux, tantôt marneux… Il convertit très vite le vignoble à la bio-dynamie, tirant le meilleur d’un patrimoine de vieilles vignes exceptionnel, en particulier en chardonnay : près de la moitié des 8 hectares du domaine porte des pieds de plus de 50 ans, et de près d’un siècle parfois.

Appris en Bourgogne, la science de l’élevage – souvent très long - de Jean-François permet ensuite de façonner des vins, en chardonnay ou savagnin, ouillés ou non, d’une concentration, d’une précision et d’une singularité tout simplement hors-norme. Adepte d’une utilisation a minima du soufre (utilisé avec parcimonie uniquement au moment de la mise en bouteille), Jean-François parvient à une intensité et une pureté d’expression qui forcent le respect.

Créée au départ pour faire face à une succession de gros aléas climatiques, Anne et Jean-François ont pris goût à leur petite activité de négoce, menée de façon extrêmement pointue et très artisanale, comme tout ce qu’entreprennent les Ganevat ! Pour le chardonnay, ils ne travaillent qu’avec une poignée de vignerons des zones d’appellation Côtes du Jura (et même de Château-Chalon, excusez du peu !), tous adeptes d’une culture biologique, voire bio-dynamique, de la vigne.

Même soin à la vigne, même vinification naturelle et sans ajout de soufre, même précision et durée des élevages (pas moins de 30 mois en vieux fûts pour ces 4 nouvelles cuvées)… En attendant les blancs 2015 du domaine, qui ne seront disponibles que début 2019, nous vous proposons de découvrir quatre nouveaux petit bijoux signés Jean-François Ganevat, complétés par deux autres raretés du Domaine, l’étonnant Crémant et le somptueux vieux Macvin ! Attention : les quantités sont très limitées… ne tardez pas !

Copyright 2018 La Route des Blancs - Tous droits réservés

  • Vinifié exclusivement à base de chardonnay, ce Crémant au bouquet particulièrement expressif et complexe offre une bulle fougueuse mais fine. Ample, vineux, toujours parcouru d'une trame rafraîchissante, voici une alternative originale pour accompagner des sashimis ou une truite saumonée aux amandes. A découvrir !

    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Issue de vieilles vignes plantées sur un terroir de marnes grises, cette superbe cuvée au profil très bourguignon en surprendra plus d'un : notes fumées, élégance des fleurs blanches, fraîcheur des agrumes associée à des fruits blancs bien mûrs, à la fois charnu et magnifiquement tendu en bouche, ce vin nous ravit de bout en bout.

    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Dans ce vin issu d'un terroir calcaire près d'Arbois, la dimension crayeuse et la fraîcheur du sous-sol ont su parfaitement agir pour contre-balancer la haute maturité du raisin. On ne s’ennuie jamais avec ce Champs Poids toujours en mouvement, et on se régale déjà à le déguster pour accompagner un poisson de lac à chair fine.

    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Sur ce millésime solaire, l'éclat et la chair des fruits blancs se mêlent avec naturel à l'expression du sol de marnes et de graviers ; ample, droit, doté d'une belle acidité tonique et d'une finale minérale entre craie, sel et écorces d'agrumes, ce vin à l'équilibre magistral accompagnera avec bonheur crabe farci ou risotto aux langoustines.

    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Cap sur le légendaire terroir de Château-Chalon, avec de très vieilles vignes de chardonnay plantées dans les années 1930 sur ces fameux sols marno-calcaires. Eclat du bouquet, équilibre et profondeur en bouche placent clairement cette cuvée Les Cèdres au niveau des grands blancs du Domaine. Chapeau l’artiste !

    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Le Macvin vu par Jean-François Ganevat est un pur bijou de douceur, de finesse et d’intensité aromatique. Assemblage subtil de moûts de chardonnay et de savagnin avec un vieux marc, vieilli près de 10 ans en fûts, ce Macvin, à la bouche onctueuse, enrobée mais toujours fraîche et disgeste, vous emmène dans des contrées singulières. Un must.

    expert
    Note moyenne des guides
    18.3/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %