Bernard Moreau : une des meilleures adresses de Chassagne-Montrachet

fin de la vente : 19/11/2020

Nous sommes très heureux de faire étape cette année encore chez Bernard Moreau et Fils, une des adresses les plus prisées et passionnantes de Chassagne-Montrachet, qui porte aujourd’hui au plus haut les couleurs de la prestigieuse appellation de la Côte d’Or. Les frères Alexandre et Benoît Moreau signent en 2018 des vins particulièrement savoureux, intenses et élégants, et toujours profondément identitaires.

L’histoire de la famille Moreau à Chassagne-Montrachet ne date pas d’hier : on doit à l’aïeul Auguste Moreau d’avoir construit dès le début du 19ème siècle la cave du Domaine, juste en face du célèbre Premier Cru La Maltroie. Mais, c’est surtout le père de Bernard, Marcel, qui a patiemment constitué l’essentiel de l’impressionnant patrimoine viticole de la famille : ce véritable visionnaire, n’a eu de cesse, à partir des années 1930, d’acquérir des parcelles sur les meilleurs terroirs de Chassagne, à une époque où celles-ci étaient encore majoritairement plantées en rouge et surtout, qu’elles ne fascinaient pas encore tout ce que la planète compte d’amateurs de grands blancs... et d'investisseurs fortunés !

Si le domaine s’installe dès les années 1970, sous l’égide de Bernard, parmi les adresses les plus sûres de la Côte de Beaune, il connaît depuis la fin des années 1990 et le retour des deux fils de Bernard, Alexandre et Benoît, un nouvel élan. La succession des derniers millésimes est impressionnante de régularité et hisse clairement le Domaine tout en haut de la hiérarchie bourguignonne. Formés auprès de leur père mais aussi dans les vignobles du Nouveau-Monde (Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande, Australie), réputés pour la rigueur technique et la précision que l’on y apprend, Alexandre et Benoît forment un duo parfaitement complémentaire, le premier supervisant, à la cave, vinifications et élevages, tandis que le second pilote avec la même exigence le colossal travail à la vigne, sur les 14 hectares que compte aujourd’hui le Domaine.

Au fil des années, à force d’échanges, de rencontres, de dégustations, Alexandre et Benoît ont affiné le style des vins du Domaine, sans jamais renier le passé et en veillant, bien sûr, à toujours avancer dans la même direction. Ils privilégient une approche organique à la vigne, ayant, depuis longtemps déjà, généralisé le labour des sols et banni tout intrant de synthèse. Une vision qui se traduit également, depuis quelques années, par le recours à des préparations bio-dynamiques (qu’ils partagent d'ailleurs avec d’autres brillants vignerons de la nouvelle génération comme Thibault Morey ou Benoît et Jean-Baptiste Bachelet). Ils ont aussi allongé les élevages, avec un recours très modéré au bois neuf et surtout, peu voire pas du tout de bâtonnage. Ici, on fait avant tout confiance au raisin, à sa qualité intrinsèque et à la force du terroir : on bâtit patiemment des vins pour la garde, des vins incroyablement élégants, à la fois puissants et ciselés, à la minéralité souvent incisive. Rien n’est surjoué, mais tout est parfaitement ajusté !

Le millésime 2018 se montre aujourd’hui particulièrement expressif et savoureux. Depuis que nous les avions découverts, à la fin de l’année dernière, alors qu’ils étaient encore en cuve, les vins ont profité de cette année supplémentaire pour affiner leur structure sans rien perdre de leur intensité d’arômes et de saveurs. Ils laissent parler avec naturel et précision la typicité de chaque terroir. Richesse succulente du fruit mûr, ampleur et gras en bouche, parfaitement équilibrés par une belle tension minérale, netteté et longueur des finales : tout y est. Quant à la capacité de garde, elle est évidente, même pour le « simple » Bourgogne, un modèle de gourmandise et d’équilibre. Une seule ombre au tableau : les quantités sont malheureusement limitées, surtout sur les Premiers Crus... C'est maintenant et c'est uniquement sur la Route des Blancs !

Copyright 2020 La Route des Blancs - Tous droits réservés

  • Issu des climats des Fairendes (juste au-dessous des Grandes Ruchottes) et de Cardeuse, au Sud du finage, ce Morgeot se révèle d'une fascinante complexité. Par sa densité hors du commun, sa minéralité pierreuse, sa sophistication florale et sa profondeur texturée, il lorgne presque du côté d'un Bâtard-Montrachet... Délicieux et indispensable !

    expert
    Note moyenne des guides
    18.8/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Superbe leçon d'élégance pour ce "Chenevottes" parfaitement imprégné de son terroir et du millésime. Il se montre aujourd’hui d’une grande finesse, imbriquant avec une précision admirable tension, fraîcheur florale, sensualité lactique et générosité fruitée. Toujours en mouvement, il nous régale jusqu’à cette finale vibrante et épicée.

    expert
    Note moyenne des guides
    18.6/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Sur ce cru naturellement sensuel, Alexandre et Benoît parviennent à trouver le parfait point d’équilibre entre une belle intensité d’arômes et de saveurs et ce caractère frais, aérien, typique de La Maltroie « version Moreau ». Sapide, séveux mais élégant et vertical, très long en bouche, le vin est doté d’une énergie puissante et poivrée. Un must.

    expert
    Note moyenne des guides
    18.7/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Parcouru de nombreuses fleurs fraîches et herbes fines, ce délicieux Chassagne-Montrachet n’en est pas moins sensuel et gourmand. Sa dimension délicatement beurrée, son fruité généreux sur la crème de poire et la tarte au citron, nous mettent en appétit. La longue finale est marquée par une minéralité empyreumatique typique. Superbe.

    expert
    Note moyenne des guides
    18.4/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Ce superbe Bourgogne, issu du finage de Chassagne-Montrachet, nous plonge avec délice dans le caractère savoureux du millésime 2018. Maturité parfaite et générosité du fruit, fraîcheur florale printanière, bouche dense, élastique et juteuse, finale empyreumatique typique : c’est un régal, aussi à l’aise sur du froid que du chaud.

    expert
    Note moyenne des guides
    17.7/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Si ce cru donne souvent des vins riches et sensuels, Alexandre et Benoît parviennent à trouver le parfait point d’équilibre entre une belle intensité d’arômes et de saveurs et ce caractère frais, aérien typique de La Maltroie « version Moreau » ! Sapide et élégant, intensément minéral, ce 1er Cru nous donne irrésistiblement envie de passer à...

    expert
    Note moyenne des guides
    18.3/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • La réussite de ce 2017 est éclatante : quelle franchise et quelle pureté aromatique! Fleurs blanches, herbes fines, poire, pomme Boskoop, pêche blanche, crème de citron, muscade, note pralinée : c'est un festival! L’équilibre en bouche est remarquable, entre un joli gras de texture et une trame minérale au grain fin. Un modèle pour l'appellation.

    expert
    Note moyenne des guides
    17.7/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • En 2017, les frères Moreau démarrent très fort avec cette cuvée, qui illustre à merveille le niveau exceptionnel du millésime. Ce qui frappe d’emblée, c’est la qualité du fruit, l’éclat de ses parfums et sa parfaite maturité. La bouche se révèle d’une grande pureté, dotée d'une matière ample mais soyeuse et fluide. Quelle classe !

    expert
    Note moyenne des guides
    17.1/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %