Dönnhoff : millésime d'anthologie par les magiciens de la Nahe

fin de la vente : 08/11/2020

20 ans déjà que nous avons découvert les vins d’Helmut Dönnhoff, un peu par hasard il est vrai : nous avions « simplement » demandé à un célèbre caviste de Sarrebrücken, de nous faire découvrir le meilleur du Riesling allemand ! Ce fut pour nous une véritable révélation, une brillante leçon de style et de terroir, à travers laquelle le riesling confirme qu’il est vraiment un cépage exceptionnel, capable, selon ses origines, de revêtir d'infinies nuances de texture et d’arômes.

De son côté, Michel Bettane n’hésite pas à comparer Helmut Dönnhoff au grand Henri Jayer, tandis que d’autres le rapprochent d’Aubert de Villaine… comparaisons plus que flatteuses qui tiennent certainement à cette capacité qu’a eue Helmut Donnhoff de révéler dans toute sa complexité, sa pureté et ses subtilités, comment un cépage peut transcender son terroir, et en révéler l'identité jusque dans les moindres infimes détails. Ce grand monsieur du vin, affable et modeste, a clairement inscrit son vertigineux vignoble des rives de la Nahe comme une étape essentielle sur la route des plus grands blancs de la planète.

Si la famille Dönnhoff possède et travaille des vignes du côté d’Oberhausen depuis plus de deux siècles, on doit clairement à Helmut d’avoir donné au domaine son visage actuel. Sur les coteaux escarpés, aux multiples expositions, qui bordent les deux rives de la Nahe, les Dönnhoff exploitent aujourd’hui 25 hectares de vignes âgées entre 20 et 70 ans, très majoritairement plantés en riesling.

Le long des méandres de la rivière, ils ont su parfaitement capter les nuances de chaque sol, tantôt issus de schistes et d’ardoises, donnant aux vins une élégance incomparable, tantôt issus de roches volcaniques, avec des vins au profil encore plus corsé et épicé. Adeptes de rendements limités, littéralement obsédés par la juste maturité du fruit, vinificateurs de génie, aussi bien en sec qu’en vendanges tardives, Helmut et son fils Cornelius parviennent à donner à leurs vins une profondeur et un éclat incomparables.

Qu’ils soient bus jeunes, dans leur fraîcheur et leur aromatique étincelante de fleurs et de fruits croquants, ou après 10 ou 15 ans d’âge, laissant alors s’exprimer pleinement leur incroyable intensité minérale, les Rieslings des Dönnhoff s’inscrivent indubitablement au panthéon des plus grands blancs. Cerise sur le gâteau : la relève du grand Helmut Dönnhoff semble bien assurée ! Le très sérieux journal Frankfurter Allgemeine Zeitung n’hésitait pas à décerner dès 2014 le titre de vigneron de l’année à … Cornelius Dönnhoff. Après le père, le fils !

Disons-le sans cynisme aucun : le réchauffement climatique actuel et sa succession de millésimes solaires conviennent tout particulièrement aux vignobles les plus septentrionaux. Nahe, Mosel ou Rheingau : depuis 2014, on bat année après année des records de chaleur dans ces vignobles réputés frais. Force est de constater que les vins n’y ont jamais été aussi bons, équilibrés et complexes, texturés et tendus. De l’avis général, 2019 nous fait franchir un palier supplémentaire dans l’excellence : le célèbre critique James Suckling n’hésite pas à affirmer que 2019 est « le meilleur millésime allemand jamais goûté en 40 ans de carrière », tandis que Wine Advocate s'interroge de savoir si l'on ne tient pas là le "millésime du siècle" ! Quand on découvre cette incroyable collection signée Cornelius Dönnhoff, on comprend immédiatement les raisons d’un tel enthousiasme !

A la différence de 2018, cette année, les périodes de chaleur extrême, fin juin, fin juillet et fin août, ont alterné avec des moments plus frais et quelques épisodes pluvieux, en août surtout, qui ont permis d’éviter tout blocage de maturité. Bien sûr, certaines vignes, surtout sur les terroirs aux sols minces et caillouteux, ont souffert de la première vague de chaleur fin juin : la surface foliaire n'était pas encore assez développée pour protéger suffisamment les jeunes baies des brûlures du soleil.

Chez Dönnhoff, les vendanges se sont étalées sur près d’un mois, entre le 24 septembre et le 22 octobre. Globalement, si les rendements furent réduits en moyenne de 20% par rapport à l’année précédente, la qualité de la matière première entrée en cave, après un tri sévère, était tout bonnement exceptionnelle. Des degrés potentiels d’alcool modérés, des concentrations aromatiques et une richesse en extraits fabuleuses et, surtout, des acidités et une fraîcheur minérale parfaitement préservées : tout était là pour vinifier des secs d’anthologie et des vendanges tardives, plus ou moins botrytisées, d’une beauté étincelante.

Certains parlent du mariage rêvé entre 2010 (pour la tension et la fraîcheur) et 2018 (pour l’éclat généreux du fruit bien mûr), d’autres d’une version encore meilleure de 2001 ou 1983. D’autres encore vont chercher plus loin dans la grande histoire des vins allemands, remontant à 1959 pour retrouver une telle réussite en vins moelleux, et même jusqu’en 1937 pour trouver un millésime susceptible d’arriver au niveau de ces 2019…

Nous irons pour notre part droit au but : ce millésime 2019 des Dönnhoff est immense, et absolument indispensable.

Copyright 2020 La Route des Blancs - Tous droits réservés

  • Ce succulent Riesling demi-sec est issu d’un des plus anciens vignobles de la Nahe. Avec son bouquet élégant et charmeur, aérien et gorgé de fruits frais, sa bouche tendue et minérale, imprégnée d'accents épicés, sa finale étirée et stimulante, il se montre d'un équilibre magistral. Cristallin, savoureux, il offre un rapport prix-plaisir unique !

    expert
    Note moyenne des guides
    18.8/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Véritable travail d’orfèvre pour cette vendange tardive, passerillée mais non botrytisée : l’éclat, la pureté, la précision aromatiques sont exceptionnels. Le vin vous fait vibrer, il associe admirablement les douceurs gourmandes avec une verticalité épicée et un tranchant minéral unique. Il finit sur une dimension marine de toute beauté. Somptueux.

    expert
    Note moyenne des guides
    19.6/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Cet Hermannshöhle Spätlese se montre déjà irrésistible par l’éclat et le volume considérable de son fruit. La minéralité fumée puis piquante de l’ardoise est omniprésente, au nez comme en bouche. Elle semble soulever la masse impressionnante du vin, la mettre en mouvement, l’étirer sans cesse. Un très grand Riesling demi-sec, au relief unique.

    expert
    Note moyenne des guides
    19.6/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Terroir historique sur lequel s'est construit la réputation des Dönnhoff, "Hermannshöhle" donne des vins incroyablement nobles et sophistiqués. Texture mûre et soyeuse, tension minérale, fraîcheur, profondeur et allonge scintillante, ce Grand Cru, lumineux et sans concession, nous emporte très loin et très haut. Un monument à attendre impérativement!

    expert
    Note moyenne des guides
    19.6/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 3 %
  • Terroir historique sur lequel s'est construit la réputation des Dönnhoff, "Hermannshöhle" donne des vins incroyablement nobles et sophistiqués. Texture mûre et soyeuse, tension minérale, fraîcheur, profondeur et allonge scintillante, ce Grand Cru, lumineux et sans concession, nous emporte très loin et très haut. Un monument à attendre impérativement!

    expert
    Note moyenne des guides
    19.6/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Sur ce terroir exceptionnel, mêlant ardoises et roches volcaniques, on atteint des sommets d'intensité et d’élégance raffinée : charmeur, brillant et vertical, le vin nous plonge dans un océan de gourmandise et de fruits juteux. Sa structure minérale d’une finesse incroyable nous emporte dans un élan fascinant. Un sommet.

    expert
    Note moyenne des guides
    19.6/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Un vin aussi vertigineux que son terroir : il nous dit à quel point le Riesling est fascinant, doté d'une incroyable capacité à s’imprégner du sol pour en livrer une interprétation stupéfiante de justesse. Luxuriant dans ses arômes, cristallin et vertical dans sa structure, d’une vivacité prodigieuse, il nous transporte !

    expert
    Note moyenne des guides
    19/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Pour les Dönnhoff, Höllenpfad constitue le terroir idéal pour élaborer de grands rieslings secs, à la fois raffinés, intenses et pierreux. Doté d'un bouquet élégant, entre silex et herbes fines, d'une bouche dense et d’une finale saline résolument ancrée dans le sol, ce 1er Cru ("Erste Lage") Höllenpfad vibrant et pénétrant a tout d'un grand!

    expert
    Note moyenne des guides
    18.7/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Comme son nom l’indique ("ardoise"), cette cuvée est un bel hommage au terroir de Leistenberg, mêlant argiles et ardoises noires, qui donnent au vin son équilibre entre densité et élégance. On est bluffé par sa complexité : il imbrique les qualités du millésime entre fruité franc et profond, fraîcheur stimulante, élégance et intensité. Bravo

    expert
    Note moyenne des guides
    18.5/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %