Domaine Pellé : référence incontournable de Menetou-Salon

fin de la vente : 24/06/2018

La famille Pellé a largement contribué à redonner à l’appellation Ménetou-Salon la place qu’elle mérite, grâce à de grands blancs de terroir, croquants, profonds et complexes, qui figurent clairement parmi les expressions les plus abouties du sauvignon.

Le petit village de Morogues, qui occupe une position d’altitude au sein de la zone d’appellation, est le véritable berceau de la famille Pellé. Celle-ci cultive déjà quelques arpents de vigne dès la fin du 19ème siècle, et l’aïeul Paul Pellé commence déjà à vendre quelques fûts de vins dans les années 1920 à quelques restaurants et brasseries de la ville voisine de Bourges. Il faudra cependant attendre la création de l’appellation Menetou-Salon, en 1959, et surtout l’action d’Henry Pellé (petit-fils de Paul) pour que la production familiale se fasse une place de choix parmi les incontournables de la région. Il va surtout œuvrer sans relâche à mettre en valeur les spécificités et la très grande qualité des terroirs de Morogues, obtenant d’ailleurs l’autorisation exceptionnelle d’accoler le nom du village de Morogues à l’appellation Menetou-Salon.

Car ici, les vignes s’appuient sur un substrat argilo-calcaire de tout premier ordre, riches des mêmes marnes kimméridgiennes, que l’on retrouve sur les grands terroirs du Sancerrois (à Chavignol en particulier) ou du Chablisien. En outre, la position relativement élevée des coteaux de Morogues, entre 300 et 350 mètres d’altitude, garantit une relative fraîcheur qui, couplée à un ensoleillement important dans cette région aux influence continentales, permet au sauvignon d’atteindre des maturités optimales et de très bons équilibres.

Après la disparition prématurée d’Eric Pellé, en 1995, sa femme Anne a su continuer à étendre le vignoble familial et à affiner le style des vins du Domaine, avec le concours précieux de Julien Zernott (que les amateurs de grands vins languedociens connaissent bien depuis qu’il a fondé le Pas de l’Escalette), alors régisseur du domaine. L’arrivée en 2007 de Paul-Henry, fils d’Anne et Eric, a permis au domaine familial de franchir une nouvelle étape : produire moins, mais produire mieux, en ayant toujours en tête la recherche d’une expression juste et sans artifice du terroir.

C’est en Bourgogne que le jeune Paul-Henry, après ses études à Beaune, s’est très tôt forgé de solides convictions auprès de quelques brillants aînés. Olivier Lamy d’abord, à Saint-Aubin, qui lui apprend tout l’art et la précision des vinifications parcellaires. Puis Benjamin Leroux, du célèbre domaine Comte Armand à Pommard, chez qui il découvre l’importance du travail des sols et du respect de la plante si l’on veut que celle-ci transmette le meilleur de son environnement.

10 années plus tard, à 33 ans à peine, Paul-Henry a largement fait évoluer les méthodes culturales du Domaine, en s’appuyant sur une approche biologique, tout en affinant les élevages, combinant avec une rare maîtrise différents types de contenants, cuves inox, cuves bois tronconiques et fûts. Il a peu à peu développé les cuvées parcellaires, révélant ainsi pleinement la diversité des terroirs de Morogues et les nuances subtiles que chacun est capable de transmettre au vin.

Les blancs du Domaine Pellé comptent aujourd’hui parmi les plus belles et complexes expressions du sauvignon ligérien. Malgré le gel de 2016 qui a considérablement réduit la récolte, Anne et Paul-Henry nous ont fait l’immense plaisir de nous confier quelques-unes de leurs bouteilles : l’occasion pour vous de découvrir ce millésime particulièrement profond et précis dans la lecture de chaque terroir. Incontournable.


  • Belle entrée en matière avec ce Menetou-Salon de plaisir et de gourmandise. Porté par le croquant et la fraîcheur du fruit, il se montre dense et juteux, délicatement imprégné par le sol. On aime sa trame iodée et surtout bien épicée sur la finale. Parfait dans les 3 années à venir pour accompagner sushis et sashimis.

    expert
    Note moyenne des guides
    15/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Cette cuvée, au cœur de la gamme, constitue le fer de lance du Domaine, qui entend bien porter haut les couleurs des terroirs de Morogues. Ce qui frappe le plus sur ce millésime 2016, c’est l’équilibre entre un fruité franc et bien mûr, et une fraîcheur minérale qui apporte au vin beaucoup de finesse. Cristallin, subtil et très droit.

    expert
    Note moyenne des guides
    15.5/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Issue d'un sol unique de sables et silex, Le Carroir impressionne par sa droiture, son éclat lumineux et sa grande pureté minérale. Il semble être fait d’une eau vive, jaillissant du sous-sol, juste chargée en éléments minéraux qui revitalisent et font du bien. On admire la justesse d'expression du fruit et du sol. Quelle épure !

    expert
    Note moyenne des guides
    16.5/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Cuvée parcellaire à la fois riche et intensément minérale : elle issue d'un terroir assez solaire, où la roche-mère de calcaire kimméridgien n'est qu'à quelques centimètres de profondeur. A la belle maturité du fruit répond ici une minéralité traçante, qui donne au vin beaucoup d’énergie et de droiture. Superbe sur un velouté d'asperge ou un bar de...

    expert
    Note moyenne des guides
    16/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Isolé dès les années 1980 par Eric Pellé, ce parcellaire s'est rapidement affirmé comme un des vins les plus complets et aboutis de l'appellation. Précis et très net dans sa définition, il déploie une palette aromatique riche et toujours subtile. Dense, énergique et minéral, il conjugue puissance et finesse avec beaucoup de classe.

    expert
    Note moyenne des guides
    17/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %