Cuvée 1473 de Jean-Baptiste Bouzereau : derniers flacons 2018

fin de la vente : 06/12/2023

Le nom des Bouzereau est connu à Meursault - et bien au-delà - depuis fort longtemps : 7 générations déjà que cette famille y cultive la vigne. On doit cependant à Michel Bouzereau d’avoir progressivement fait entrer le domaine familial dans la cour des grands de la Côte d’Or. Guidé par son intuition et une énorme capacité de travail, il va en effet remanier et surtout considérablement agrandir le patrimoine viticole familial, sur les meilleurs terroirs de Meursault mais aussi de Puligny-Montrachet. Dès les années 1970, il a compris avant les autres que c’était le moment d’acquérir des vignes dans le triangle d’or de la Côte d’Or, avant que les prix du foncier deviennent stratosphériques et finissent par « figer » les positions, rendant presqu’impossible l’acquisition de nouvelles terres, à moins d’être un riche investisseur américain ou asiatique...

A partir de 1999, son fils, Jean-Baptiste, reprend progressivement les rênes d’un formidable patrimoine de plus de 10 hectares, dont il va s’occuper avec énormément de soin, de précision et de constance. Sans chercher de certification, il met en place des méthodes culturales respectueuses de la vigne. Il s’inspire de la bio-dynamie pour permettre aux vieilles vignes – majoritaires au Domaine - d'interagir au mieux avec leur environnement et de préserver leur vitalité. Il replante exclusivement en sélection massale et poursuit patiemment l’œuvre de son père, en se portant acquéreur de nouvelles parcelles dès que l’occasion se présente, comme en 2004, avec cette superbe parcelle de vieilles vignes sur le mythique 1er Cru Perrières qui tombe dans l’escarcelle des Bouzereau et fait aujourd’hui la fierté de la famille.

Il va parallèlement peaufiner vinification et élevage pour finalement s’affirmer comme un des grands stylistes actuels de la Côte de Beaune. Fort d’une nouvelle cave creusée directement dans la roche blanche, il allonge progressivement les élevages de ses meilleurs crus tout en utilisant davantage de grands contenants (demi-muids) qui marquent moins les vins. Toujours à la recherche de la juste maturité, il trouve aujourd’hui le parfait équilibre entre l’étoffe et la profondeur naturelle des vins de Meursault et de Puligny, la finesse et la précision des arômes et une lecture nuancée de chaque terroir. N’abusant jamais de la réduction « fumée-grillée », très répandue chez d’autres, Jean-Baptiste signe des blancs parmi les plus subtils et élégants de la Côte de Beaune.

Des vins d’une rare intensité, des vins d’une justesse et d’une constance qui ont permis à cet homme humble et discret de rejoindre ce cénacle aussi restreint que légendaire des vignerons murisaltiens triplement étoilés par le guide de la Revue du Vin de France, aux côtés de Coche-Dury, Comte Lafon et Roulot !

L’histoire entre le Domaine Michel Bouzereau et Fils et notre Route des Blancs a démarré dès notre création, en 2015 : avouons-le, nous étions déjà des inconditionnels des vins de Jean-Baptiste. Mais avec la cuvée "1473", c’est une nouvelle page qui s'est ouverte, fruit d’un lien privilégié que nous avons tissé, au fil des années, avec un Domaine qui compte parmi les plus recherchés de la Bourgogne.

Tout commence fin 2018, lors d’un de nos marathons pluriannuels durant lesquels nous découvrons le nouveau millésime encore en fûts chez nos amis bourguignons. A la fin d’une dégustation de haut vol en compagnie de Jean-Baptiste, ce-dernier nous fait goûter à l’aveugle un « vin mystère », curieux d’entendre nos réactions. Elles sont unanimes : c’est délicieux ! Un premier le place du côté des Narvaux-Dessous, un autre évoque les Champs-Canet, à Puligny. Quand le troisième s’aventure sur un terrain non pas glissant mais très pierreux, en affirmant tout de go que l’on « dirait un Perrières, sans que ce soit tout à fait un Perrières ». « Comment pouvait-il avoir vu aussi juste » semblait se demander Jean-Baptiste, l’œil malicieux et le sourire en coin. Voyant notre excitation impatiente, il nous dévoile le résultat : cette toute nouvelle cuvée est née d’une petite parcelle de 1473 m2 seulement, située dans une enclave mystérieusement non classée au cœur du climat des Perrières-Dessus, considéré à juste titre comme l’un des plus grands terroirs de Meursault ! Nous nous penchons tous ensemble sur le plan cadastral du vignoble et constatons qu’une petite bande de terre pénètre effectivement au cœur du secteur des Perrières-Dessus. Oubliée au moment du classement des premiers crus, cette parcelle longtemps en friche a continué à « sommeiller » jusqu’à ce jour de 2004 où Jean-Baptiste et son père Michel, qui exploitent en Perrières les vignes situées juste en contre-bas, décident de l’acquérir.

Parmi les plus fins connaisseurs du finage de Meursault, les Bouzereau père et fils sont évidemment conscients de tenir un terroir d’exception, au sol de marnes calcaires pierreuses, mêlées à des terres rouges, et à l’exposition strictement identique à leur « Perrières ». Ils vont patiemment s’employer à réaménager ce lieu magnifique, empreint d’une énergie fascinante, qui surplombe le coteau des Perrières et offre une vue imprenable sur le vignoble murisaltien et, plus loin, la plaine de Saône. Puis vint le temps de la plantation, entre 2012 et 2013.

Nous vous proposons aujourd’hui d’acquérir les toutes dernières bouteilles du deuxième millésime de ce joyau, déjà culte chez les amateurs avertis ! Issu d’une année 2018 généreuse, ensoleillée, le vin respire par tous ses pores le terroir de Meursault en général et des Perrières en particulier : on aime ce jus déjà profondément ancré dans la force tellurique de ces sols pierreux, ce jus sensuel et complexe, ce jus intense et puissamment épicé, à la longueur superlative.

C’est unique et c’est exclusivement sur la Route des Blancs. La légende « 1473 » est en marche…

Collector en exclusivité : 1185 bouteilles produites. Avis aux amateurs : voici les toutes dernières bouteilles du millésime 2018.

© 2023 La Route des Blancs – Tous droits réservés

  • Derniers exemplaires d'un collector signé Jean-Baptiste Bouzereau : un bijou de complexité, de sensualité et d’intensité minérale, né sur une petite parcelle de 1473 m2 enclavée au cœur des Perrières-Dessus à Meursault. Un joyau introuvable, d’une envergure impressionnante, un vin de chair et de roche, imprégné de ce grand terroir.

    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Collector absolu, en exclusivité pour vous : un bijou de finesse, de sensualité gourmande et d’intensité pierreuse, né sur une petite parcelle de 1473 m2 enclavée au cœur des Perrières-Dessus à Meursault. Premier millésime pour ce joyau introuvable, d’une envergure impressionnante, signé par un des plus grands stylistes de la Côte de Beaune.

    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %