En 2019, Vincent Rapet illumine la colline de Corton

fin de la vente : 11/04/2021

L’histoire de la famille Rapet épouse celle de la célèbre colline de Corton depuis deux siècles et demi ! Un taste-vin au nom de la famille, datant de 1765, est encore précieusement conservé au Domaine et atteste de la place incontournable des Rapet du côté des vignes de Pernand-Vergelesses.

Si l’on excepte bien sûr le célèbre domaine Bonneau du Martray, désormais passé sous pavillon américain, le domaine Rapet possède et exploite un des plus beaux patrimoines viticoles de Pernand-Vergelesses : une vingtaine d’hectares disséminés sur les meilleurs terroirs de Corton et Pernand-Vergelesses bien sûr, mais aussi du côté de Beaune, Chorey-les-Beaune, Savigny-les-Beaune ou Aloxe Corton. En pinot noir comme en chardonnay, le Domaine produit aujourd’hui parmi les vins les plus fins, structurés et aboutis de la pointe septentrionale de la Côte de Beaune.

Vincent Rapet officie ici depuis 1985, à la suite de son père Roland : comme lui, il a résolument ancré son travail dans le respect des traditions bourguignonnes, tout en insufflant, par petites touches, des évolutions visant à affiner encore un peu plus le style des vins du Domaine. Comme il le dit lui-même, « on fait aujourd’hui un travail de dentelle ». Vincent a bien sûr perpétué un travail rigoureux et extrêmement minutieux de la vigne, persuadé qu’un grand vin s’obtient avant tout grâce à de beaux raisins : travail annuel des sols, ébourgeonnage (et vendange en vert si nécessaire) afin de contrôler les rendements, effeuillage régulier des rangs pour que chaque grappe bénéficie des meilleurs conditions de maturation… mais aussi la pratique d’une viticulture raisonnée limitant au maximum les traitements de synthèse. Il s’agit au final de tirer le meilleur de chaque terroir.

Millésime après millésime, Vincent affiche aujourd’hui un exceptionnel niveau de maîtrise, parvenant dans toutes ses cuvées à préserver les équilibres et l’éclat du fruit ainsi que la fraîcheur, la droiture et l’intensité minérale si caractéristiques des terroirs de Pernand-Vergelesses et Corton.

Sur ces terroirs traditionnellement frais, la succession récente de millésimes solaires est presque une aubaine : dans les verres, les grandes années s’enchaînent, entre concentration et fraîcheur, pour notre plus grand bonheur. Cet excellent mais rare millésime 2019 en constitue une brillante illustration, avec une collection de vins au charme ravageur, offrant toute la complexité et la structure que l’on attend de grands Bourgognes ! Après un hiver doux et un démarrage précoce de la végétation, le printemps 2019 s’est amorcé avec un gel menaçant dès le 5 avril, donnant quelques frayeurs à Vincent et ses équipes. Heureusement, la solidarité entre vignerons a permis de mettre en place dans les vignes les plus menacées bougies et autres éoliennes, et de sensiblement limiter les dégâts.

La floraison fut ensuite un peu perturbée par un temps frais et humide, et des phénomènes de coulure. Puis vint l’été sec et particulièrement ensoleillé, dès le mois de juin. Heureusement, la qualité du travail des sols (les labours et binages réguliers permettant de limiter les phénomènes d’évaporation) ainsi que quelques pluies orageuses survenues en août ont permis à la vigne de plutôt bien résister à ces conditions extrêmes. Les vendanges ont démarré le 8 septembre, sous un temps clément et lumineux, par le Clos des Champs Pimont, un des crus les plus précoces du Domaine. Comme on pouvait s’y attendre, c’est une toute petite récolte qui est entrée en cave. Mais les raisins, concentrés et parfaitement équilibrés, avec d’excellentes acidités, annonçaient de grands vins !

On peut l’affirmer aujourd’hui : ils ont tenu toutes leurs promesses, et au-delà ! Les blancs de très haute tenue offrent cette année un profil résolument charmeur, tout en restant imprégnés de cette fraîcheur et cette énergie minérale typiques des coteaux calcaires de Pernand et de la colline de Corton. La complexité et la tension de 2017, la concentration et une richesse gourmande en extraits secs qui rappellent 2018, tout y est, dans un équilibre d’école. Au sommet trône un Corton-Charlemagne d’anthologie, quintessence de tout ce que l’on peut attendre du fameux Grand Cru.

C’est incontournable, c’est particulièrement réussi et c’est sur la Route des Blancs !

Copyright 2021 La Route des Blancs - Tous droits réservés

  • Ce 2019 d’anthologie devrait rester dans les mémoires tant il possède, dans une interprétation magistrale d’équilibre, tous les attributs que l’on attend d’un grand Corton-Charlemagne. Un raffinement aromatique fascinant, une densité phénoménale, une énergie prodigieuse, une profonde imprégnation minérale : tout y est. Eblouissant !

    expert
    Note moyenne des guides
    19/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 3 %
  • Ce 2019 d’anthologie devrait rester dans les mémoires tant il possède, dans une interprétation magistrale d’équilibre, tous les attributs que l’on attend d’un grand Corton-Charlemagne. Un raffinement aromatique fascinant, une densité phénoménale, une énergie prodigieuse, une profonde imprégnation minérale : tout y est. Eblouissant !

    expert
    Note moyenne des guides
    19/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Rareté absolue, produite sur un seul fût! Un vin à l’aromatique tendre et sensuelle, un vin enveloppant qui cajole les sens, un vin charnu, ample et pulpeux, profondément ancré dans les argiles. Un vin nourrissant, parfaitement gainé par une juste acidité, qui vous régalera pour accompagner lotte au safran, blanquette de volaille ou ris de veau....

    expert
    Note moyenne des guides
    18/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Dans la partie haute du 1er cru, au sol crayeux formé par les éboulis calcaires d'une ancienne carrière, le chardonnay trouve un terrain de prédilection. On aime le mariage entre le caractère résolument séducteur du millésime et l’énergie stimulante, communicative, que le vin trouve dans le sol. Onirique, dense, fuselé : une réussite majeure.

    expert
    Note moyenne des guides
    18/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Un sommet de complexité qui semble réunir le meilleur de 2017 et 2018. Sophistication florale, énergie des épices, charme des fruits bien mûrs, douceur des fruits secs et des pâtisseries fines, volume considérable en bouche, longueur et tonicité des agrumes en final: tout y est. Très gros potentiel, à la puissance d’évocation impressionnante !

    expert
    Note moyenne des guides
    18.4/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Un grand Frétille plein, savoureux et élégant : dans les accents poudrés et fumés au nez, tout comme dans la finale résolument poivrée, les calcaires s’expriment intensément, lorgnant presque du côté d’un Morgeot à Chassagne-Montrachet! Toujours séducteur, il se montre néanmoins d’une verticalité exemplaire. Superbe.

    expert
    Note moyenne des guides
    18.6/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Monopole de la famille Rapet, ce 1er cru situé au coeur du village de Pernand nous a bluffés! Ses accents résolument sensuels, presqu’orientaux, entre pâtisseries au miel, épices douces, jasmin ou crème de fruits, nous emmène presque du côté de l’Hermitage ! Au nez comme en bouche, la complexité du vin impressionne. Un régal.

    expert
    Note moyenne des guides
    18/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Séduction maximale pour ce Pernand-Vergelesses parfaitement balancé entre sa sophistication florale, la sensualité d’une huile d’amande douce et la gourmandise de la poire Williams, des fruits à noyau, de l’ananas et de la crème de pistache. Souple et enveloppant, il vous régalera sur un saumon "béarnaise" ou un poulet à l’estragon. Un délice.

    expert
    Note moyenne des guides
    17.8/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Du charme et de la complexité pour ce Bourgogne au redoutable pouvoir de séduction : on passe allégrement des pâtisseries les plus fines aux fleurs les plus subtiles, des fruits blancs pochés au fruit de la passion et à l’écorce d’orange, de la noisette à la verveine ou la coriandre. Un vin de haute volée, ample, juteux et élastique. On adore.

    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • On démarre fort avec cet Aligoté incarnant toutes les qualités du millésime : la sensualité des fruits blancs, de l’amande et d’une crème vanillée, la fraîcheur tonique du citron, du pamplemousse et du cerfeuil. Ajoutons à cela une note de pierre concassée et une bouche texturée mais tendue : voici un des Aligotés incontournables en 2019.

    expert
    Note moyenne des guides
    17.6/20
    Voir la fiche détaillée
    Épuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %