François Lumpp à Givry : un splendide millésime 2015

fin de la vente : 18/07/2017

L’histoire du Domaine François Lumpp, c’est d’abord l’histoire de la passion d’une famille, fondée par François et Isabelle, pour les terroirs et les vins de Givry. Si François travaille la vigne depuis la fin des années 1970, c’est en 1991 qu’il décide, avec son épouse, de créer son propre domaine, modestement au démarrage, puisqu’il exploite alors moins de 4 hectares.

Grâce à une connaissance hors-pair de ce beau terroir marno-calcaire, qui fait la réputation des vins de Givry depuis de nombreux siècles, et à un sens de la vinification et de l’élevage qu’il ne va cesser d’affiner au fil des années, François Lumpp s’inscrit aujourd’hui, avec Jean-Marc Joblot, comme la figure de proue de l’appellation. Année après année, les Lumpp ont continué à chercher de nouvelles parcelles, sur les meilleurs terroirs, n’hésitant pas à jeter leur dévolu sur des terres en friche qu’ils ont alors patiemment replantées : le domaine compte aujourd’hui une petite dizaine d’hectares de vignes.

Si le pinot noir domine largement la production du Domaine, à l’image du vignoble de Givry, le chardonnay s’est peu à peu fait une place, en constante progression, et surtout extrêmement qualitative : les meilleurs vignerons, comme François, ont très tôt compris l’intérêt de lui réserver des parcelles occupant plutôt les hauts de coteau, sur les sols les plus frais et calcaires, en privilégiant des expositions à l’Est. Environ 2 hectares du vignoble familial sont aujourd’hui dévolus au blanc.

Ici, la valorisation des sols et de la plante est une priorité : chaque parcelle bénéficie d’une pratique culturale respectueuse, qui passe par le travail régulier des sols, la priorité donnée aux traitements biologiques, la limitation des rendements même si celle-ci doit passer par une vendange verte. L’objectif des Lumpp (les enfants Pierre et Anne-Cécile ont désormais rejoint leurs parents au Domaine) est clair : obtenir le raisin le plus sain, parfaitement mûr – mais surtout pas trop mûr - , le mieux à même de donner son équilibre au vin et de livrer toute la fraîcheur et la finesse minérale de ces grands terroirs calcaires.

Sur ce millésime 2015, François a su vendanger au bon moment (en commençant dès le 31 août), et obtenir des raisins mûrs et concentrés, ayant néanmoins conservé un bon niveau d’acidité tartrique. Les Givry blancs nous ont impressionés par l’éclat du fruit que l’on perçoit immédiatement, au nez comme en bouche. L’équilibre entre tension, fraîcheur et onctuosité est remarquable. L’aromatique, quant à elle, se livre avec beaucoup d’élégance et une grande harmonie entre fruits blancs, agrumes, notes florales, arômes lactiques et minéralité s’exprimant sur un registre délicatement épicé. Des vins d’une grande classe, aptes à une bonne garde, mais expressifs dès aujourd’hui. Bref, de grands bourgognes… à un prix encore abordable !


  • Très belle évocation de la recherche du vigneron : la fraîcheur et la pureté plutôt que l'opulence. Un nez élégant, entre acacia, poire, amande fraîche et beurre salé, une bouche fine, tendue mais néanmoins gourmande et juteuse, qui révèle avec précision la minéralité calcaire du terroir. Capacité de garde d'au moins 5 ans!

    expert
    Note moyenne des experts
    15.9/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Très belle évocation de la recherche du vigneron : la fraîcheur et la pureté plutôt que l'opulence. Un nez élégant, entre acacia, citron, poire, amande fraîche et beurre salé, une bouche fine, tendue mais néanmoins ample et juteuse, qui révèle avec précision la minéralité calcaire du terroir. Capacité de garde d'au moins 5 ans!

    expert
    Note moyenne des experts
    16.9/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2 %
  • Un bouquet fin et élégant, entre agrumes, miel d'acacia, fruits blancs et notes toastées annoncent un vin d'une grande pureté, tendu et droit en bouche, déployant sa minéralité dans de fines saveurs salines et crayeuses. Une garde de 3 à 5 ans ne fera que renforcer l'harmonieuse complexité de ce trop rare 1er Cru.

    expert
    Note moyenne des experts
    17.1/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Un bouquet fin et élégant, entre agrumes, miel d'acacia, fruits blancs compotés et notes toastées, annonce un vin cristallin, tendu et droit en bouche, déployant sa minéralité dans de fines saveurs salines et crayeuses. Quelques années en cave ne feront que renforcer l'harmonieuse complexité de ce trop rare 1er Cru.

    expert
    Note moyenne des experts
    17.1/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Ce 1er Cru nous montre avec beaucoup de classe que les meilleurs Givrys blancs rivalisent avec de nombreux crus de la Côte de Beaune. Un grand blanc porté par un très beau fruit, juteux, croquant, dynamisé par la fraîcheur du citron, et une minéralité crayeuse et épicée, salivante, qui étire d’ores et déjà la finale de bien belle façon.

    expert
    Note moyenne des experts
    17.2/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %
  • Ce 1er Cru nous montre avec beaucoup de classe que les meilleurs Givrys blancs rivalisent avec de nombreux crus de la Côte de Beaune. Un grand blanc porté par un très beau fruit, juteux, croquant, dynamisé par la fraîcheur du citron, et une minéralité pierreuse et épicée. A la fois puissant et cristallin !

    expert
    Note moyenne des experts
    16.9/20
    Voir la fiche détaillée
    Epuisé
    Bon d’achat Fidélité : 2.5 %